dimanche 25 février 2018

Inscriptions dominicales, 3


– Naguère les gens du Milieu usaient d'un jargon pour cacher le sens de leurs paroles. Mille gens de l'Esprit, au contraire, usent d'un jargon pour prêter du sens aux leurs.

– Je suis exception harmonieuse de quelques règles, et exemple désolant des autres.

– Si tu fermes les yeux, n'ouvre pas la bouche.

– L'esclave qui aime sa vie d'esclave a-t-il une vie d'esclave ?

– J'ai mordu Cléopâtre, renversé Babylone, incendié Gomorrhe. Je le regrette.

– Partager mes opinions n'accrédite personne auprès de moi.

– Je ne comprends pas que l'on puisse faire en groupe ce que l'on n'a pas la vaillance ou le goût de faire tout seul.

– J'ai usé mon existence à tenter de voir le moins possible de gens. C'est fort malaisé pour qui demeure en ville.

– Au pays des muets les aveugles sont sourds.

– Je suis trop honnête pour être poli.

– C'est bien le moins qu'un cul-de-jatte ait le droit de critiquer un champion cycliste.

– Ce n'est pas la faculté de nuire qu'il faudrait enlever, c'est le goût.

15 commentaires:

  1. Merci pour cette agréable diversion devenue rituelle et bon dimanche à vous comme à votre épouse !
    Et voici une remarque pleine de bon sens :
    "Naguère les gens du Milieu usaient d'un jargon pour cacher le sens de leurs paroles. Mille gens de l'Esprit, au contraire, usent d'un jargon pour prêter du sens aux leurs."

    RépondreSupprimer
  2. Je ne comprends pas que l'on puisse faire en groupe ce que l'on n'a pas la vaillance ou le goût de faire tout seul.

    Ah! Il n'aime pas le football, un bon point pour lui.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et pas davantage la partouze ou la masturbation…

      Supprimer
    2. La masturbation intellectuelle si, manifestement.

      Supprimer
  3. Eh bien moi je les trouve plutôt pas mal, ces belgiqueries.

    RépondreSupprimer
  4. Et moi qui obéissais quand ils me chantaient : "Ouvre la bouche, ferme les yeux / Tu verras ça glissera mieux !"

    RépondreSupprimer
  5. Les gens du Milieu n'habitent pas leur pays, ils s'imaginent pourtant être au centre du monde.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sauf, peut-être, ceux de l'empire du Milieu ?

      Supprimer
    2. Zut, si vous donner la ficelle, c'est trop facile !

      Supprimer
    3. J'ai pas fait essprès, M'sieur !

      Supprimer
  6. Il y a quelques bonnes sentences aujourd'hui.
    Mais je voulais faire un faux raccord avec le Milieu du Monde qui est un film suisse parfaitement dispensable, qui se passe à Pompaples, petit village vaudois qui serait au milieu du monde car traversé par la ligne de partage des eaux du Rhône et du Rhin.
    L'auberge s'appelle Au Milieu du Monde, j'y ai mangé avec une copine de cheval.
    Voilà voilà.

    RépondreSupprimer
  7. "Je suis trop honnête pour être poli

    N'est-ce pas la scène du sonnet du Misanthrope ?

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.