vendredi 26 février 2010

Halte à l'auvergnisation de la France !

Toujours dans le journal des Goncourt, à la date du 16 avril 1889 (qui, cette année-là, tombait un mardi : on l'ignore trop souvent), je m'arrête sur ceci :

« Des minarets, des dômes, des moucharaby, tout un faux Orient en carton, pas un monument rappelant notre architecture française. On sent que cette Exposition va être l'exposition du rastaquouérisme.
« Du reste, à Paris, dans le Paris d'aujourd'hui, oui, le Parisien, la Parisienne, ça commence à devenir un être rare dans cette société sémitique ou auvergnate ou marseillaise, par suite de la conquête de Paris par la juiverie et le Midi. Au fond, Paris n'est plus Paris ; c'est une sorte de ville libre, où tous les voleurs de la terre, qui ont fait leur fortune dans les affaires, viennent mal manger et coucher contre de la chair qui se dit parisienne. »

On notera pour commencer, le tranquille antisémitisme du gars Edmond, un antisémitisme franc du collier, comme il pouvait en exister, et comme il en existait beaucoup, avant la destruction des juifs d'Europe au siècle suivant. Mais bien entendu, l'amusant est de le voir s'alarmer de l'invasion de Paris par les Auvergnats et les Marseillais. Et on imagine avec une sorte de morose délectation la tête qu'il ferait si, transporté au XXIe siècle, il s'allait promener du côté de Barbès ou de Clignancourt : pourrait toujours les chercher, ses Auvergnats terribles et ses inquiétants Marseillais...

12 commentaires:

  1. et encore, il n'a pas connu, grâce à Dieu,
    -la chienlit Bretonne
    -les trafiquants Corses
    -les postiers Antillais,
    -les kebabs Turcs
    -les élus Socialistes
    -les parapuies de Cherbourg
    -les champignons Chinois
    -les maçons Portugais
    -les marabouts Africains
    -les cuisiniers SriLankais
    -les homosexuels d'Ibiza

    C'était le bon temps

    RépondreSupprimer
  2. Marseillophobie, phocéophobie, racisme anti-marseillais, anti-marseillisme... (je cherche des termes à proposer à la halde pour qualifier ce racisme).

    RépondreSupprimer
  3. Comme le signale Tonnegrande, les bretons ne sont pas visés et pourtant, l'invasion a été très sévère du côté de Montparnasse.

    RépondreSupprimer
  4. Et maintenant 2 auvergnats au conseil Constitutionnel...
    Mais que fait Hortefeux

    RépondreSupprimer
  5. Au fond, Paris a-t-il jamais été Paris? Ou bien plutôt: Paris ne l'est-il vraiment que parce qu'il n'est pas seulement Paris...
    Bon. D'accord, c'est beaucoup moins drôle que la réplique de Tonnégrande, mais aurais-je été Passante en laissant passer ce billet sans objecter quoi que ce soit, hum?
    (à l'instar de tant d'Anglais voire de Canadiens qui aiment le territoire et la culture française mais... sans les Français, comme le laissa échapper un jour Nancy Huston, je me demande si dans Paris ce ne sont pas uniquement les non-Parigots que je préfère, et les touristes: Paris admiré par les inconnus et encensé par la littérature n'est-il pas plus beau que la capitale mal connue des "Parisiens" enfermés dans leur quartier, le plus souvent... et presque aveugles à la beauté de leur ville par trop d'habitude: les blasés, le blaze dans leur nombril)

    RépondreSupprimer
  6. Le Parisien... "Un être rare"...? (hummm...)
    Retour des inimitiés régionales: voilà-t-y pas que "Marianne" s'y met aussi (à commenter les humeurs et avis sur les P.): lire l'"article" à ce sujet (je sais, personne ne peut rivaliser avec les... Goncourt): nombrilistes, les P?

    Et voilà que la "chienlit bretonne" s'adonnerait selon l'illustration de couv' du même magazine à la vengeance... Pauvres, pôôôvres petits Parisiens.

    RépondreSupprimer
  7. Oui c'etait plus facile et possible d'être antisémite avant Auswitch...

    RépondreSupprimer
  8. Pourriez vous être plus précis et dire en quoi ce texte est antisémite ?

    RépondreSupprimer
  9. "société sémitique " et "juiverie" sont des mots et expressions qui ne peuvent pas être équivoques.... Mais peut être vous échappe t-il que les juifs sont français oui comme les auvergnats et les marseillais. Encore que pour ces derniers on les a longtemps tenus pour des grecs et puis maintenant on prétend que Marseille est la banlieue d'Alger... Déjà qu'au départ la géographie, bof.. Mais alors avec tout ça.. On ne sait plus où on habite...

    RépondreSupprimer
  10. Je ne vois pas précisément en quoi il est antisémite d'évoquer l'existence d'une société sémite ou la juiverie.
    Pouvez vous être plus clair ?

    RépondreSupprimer
  11. Non , à partir d'un certain niveau d'inculture j'abandonne ...

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.