jeudi 6 janvier 2011

Chaque atome de silence est la chance d'un fruit mûr

Bon, cette fois, j'en ai assez. De vous, de moi, de tout et du reste ; des engueulades de bac à sable qui n'en finissent plus, des accusations de censure au moindre dysfonctionnement de Blogger, des pseudonymes obscurs mais censés être transparents – et par-dessus tout de ma boîte mail qui ne désemplit pas, nuit comme jour. Donc fermeture des commentaires, au moins durant les deux jours que je m'apprête à passer à Levallois. On verra samedi où on en est, après cette petite cure de silence.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.