vendredi 3 février 2012

Bête comme un chanteur de variétés


Axel Bauer est un pousseur de rengaines qui eut sa minute trente de gloire, quelque part dans les années quatre-vingts, grâce à une chanson intitulée Cargo de nuit. Comme il n'est pas la moitié d'un imbécile, il vient d'écrire son autobiographie, afin probablement d'édifier les foules. Revenant sur le “clip” tourné par Jean-Baptiste Mondino à partir de son raffiot nocturne, notre artiste écrit ceci :

« J'avais moi-même un look très proche de celui de l'acteur Brad Davis dans Querelle, le film culte du célèbre réalisateur homo Jean Genet. » 

On suppose que c'est par modestie, pour ne pas étaler outrageusement sa culture, que M. Bauer omet de préciser que Jean Genet adaptait, dans son film culte, le fameux roman de Rainer Werner Fassbinder, dont le titre complet était d'ailleurs Querelle de Toulon – la querelle de Toulon se distinguant de celle de Lyon en ce que le brochet y est remplacé par de la truite saumonée. 

À ceux qui s'étonneraient que personne, chez l'éditeur, ne se soit avisé de cette splendide bourde, je signale que l'éditeur en question est Michel Lafon.

Dans le même genre, je me souviens d'être allé voir J'irai cracher sur vos tombes, en 1972, au cinéma de Châteaudun. Sans doute pour affriander le chaland intellectuel, le patron du cinéma en question avait rajouté sur l'affiche trônant dans le hall de son établissement un petit placard écrit à la main, qui précisait : « D'après le célèbre roman de Jean-Paul Sarthe. »

La culture est éternelle.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.