mercredi 22 février 2012

Peut-on rajeunir de la vessie ? (Billet powétique)

Vers ma quarantième année, peut-être même un peu avant, j'ai commencé à devoir me lever au mitan de la nuit pour aller pisser. Une fois par semaine ; puis trois ; et cinq – enfin tous les jours.

Cette période me parut bénie des dieux assez vite, précisément lorsque j'abordai celle où deux levers devinrent nécessaires. D'abord une fois par semaine ; puis trois ; puis…

Quand, une nuit que j'étais à me morfondre, il me fallut visiter par trois fois la salle de bain, je me dis que si les choses se présentaient ainsi à quarante ans, l'énurésie devait d'ores et déjà être en ligne de mire. – Ces nuits ponctuées durèrent environ quatre ou cinq ans, je ne sais plus exactement.

Vint ce jour où je constatai au petit matin ne m'être dérangé qu'une fois : je fis donner un Te Deum. La chose se répéta, se réitéra, enfin se généralisa. Ensuite, les réveils s'espacèrent, et s'espacèrent tellement que, depuis maintenant sept ou huit ans, je ne me lève plus jamais la nuit – ou alors pour tout autre chose, par exemple ouvrir la porte à ce connard de chat qui est resté dehors et qui miaule sous la fenêtre de la chambre.

D'où ma question titrière : peut-on, sans intervention humaine, ni sans doute divine, rajeunir spontanément de la vessie ? J'attends l'oracle de Messire Pluton, de pied ferme et la bite bien en main.

Cependant, pour ce qui concerne la plupart de mes autres organes, la sénescence suit son cours impertubablement.

45 commentaires:

  1. Vous ne rajeunissez pas que de la vessie, Didier, c'est une malédiction. Un sort jeté par un ancêtre de Catherine de Médicis. Dans une paire d'années, vous vous réveillerez comme vous étiez à 20 ans : extrémiste de gauche. Vous partirez en vacances avec CSP, et tout et tout.

    RépondreSupprimer
  2. J'aimerais autant sauter l'étape des vacances avec CSP pour revenir directement à celle où je pissais au lit.

    RépondreSupprimer
  3. Je vais voir ce que je peux faire pour vous...

    RépondreSupprimer
  4. N'empêche, j'imagine assez bien les vacances, essayer de se reposer avec à ses cotés un type carrément énervé toute l'année... ça doit être assez : cocasse ?

    RépondreSupprimer
  5. Ça peut être amusant les deux ou trois premiers jours…

    Cela dit, vous savez ce que c'est que la blogotruc : si ça se trouve, c'est un garçon charmant, gentil, limite bisounours, dès qu'on lui ôte le clavier des doigts.

    RépondreSupprimer
  6. En fait c'est un test : vous balancez deux billets, l'un signé de Platon, l'autre sur le thème de vos problèmes de vessie, et vous regardez celui qui fait le plus parler.
    Pour l'instant, avantage certain aux problèmes de vessie, comme c'était prévisible.

    RépondreSupprimer
  7. Dans la mesure où Platon ne s'est jamais permis de me réveiller la nuit, je trouve cette hiérarchie tout à fait justifiée.

    RépondreSupprimer
  8. Ah, mais dites moi mon Cher, quand vous vous leviez plusieurs fois la nuit, le jet était-il constamment puissant, le volume émis généreux? Ou bien vous fallait-il tenir longuement le tuyau d'arrosage pour en extraire quelques misérables gouttes d'une urine croupie? Votre "Irremplaçable" utilise-t-elle beaucoup d'oignons crus depuis huit ans date de l'amélioration?
    Et voilà l'oracle:
    Votre prostate me paraît pour l'instant pétante de santé, pour apprécier le côté joufflu, il me faudrait aller plus loin par une méthode que la morale réprouve...
    L'oignon cru améliore significativement le prostatisme, il existe même des préparations médicales à base d'oignon, tous les presbytes( urologues) le savent.
    Voilà voilà, vous pouvez remercier Catherine de couper les oignons rectifieurs prostatiques!

    Bon je vous laisse, je dois aller tâter la prostate de Charon, ce connard s'arrête trois pour pisser en traversant le Styx.

    Pluton presse-bite

    RépondreSupprimer
  9. Ah, effectivement, l'Irremplaçable ne pleure pas les oignons, si je puis ainsi m'exprimer !

    Sinon, mes mictions nocturne étaient parfaitement drues et claires, pour ne pas dire viriles, et je ne permettrai à personne d'en douter…

    RépondreSupprimer
  10. Prostate hors de cause donc! Peut-être éliminiez vous alors des liquides houblonnés peu raisonnablement absorbés... Façon "Comète" quoi!

    RépondreSupprimer
  11. Le blog de Didier Goux ressemble aujourd'hui à s'y méprendre au courrier des téléspectateurs de l'émission santé de la 5ème.

    "Quand je bois 3 litres de bière le soir, je me réveille ensuite 3 à 4 fois dans la nuit pour uriner, est-ce normal ?" Didier. Normandie.

    RépondreSupprimer
  12. C'est le côté convivial, participatif et solidaire des blogs de vieux.

    RépondreSupprimer
  13. Et les hémorroïdes, ça va?

    RépondreSupprimer
  14. Soyez rassuré, vous pissez de la ligne d'excellente qualité. Votre prostate encéphalique est donc en bon état.

    Dr Duga
    Bobologue

    RépondreSupprimer
  15. Duga : je commencerai à m'inquiéter lorsque je me relèverai deux fois par nuit pour pondre un billet de blog.

    RépondreSupprimer
  16. Peut-être picolez-vous moins qu'à une époque ?

    RépondreSupprimer
  17. Faut reconnaître que les commentaires sont excellents. Bravo à tous.

    RépondreSupprimer
  18. Nicolas : j'y ai pensé, mais non, ça ne me semble pas lié.

    Gaston : oui, hein ? Ça coule tout seul, comme qui dirait.

    RépondreSupprimer
  19. Gaston,

    N'en rajoutez pas, Didier va finir par croire qu'il y est pour quelque chose...

    RépondreSupprimer
  20. Dorham, je vous pisse à… non, rien, laissez…

    RépondreSupprimer
  21. Parfois, je suis tiré du sommeil par une idée. Je vous prie de croire qu’elle a intérêt à être bonne.

    RépondreSupprimer
  22. pour "ouvrir la porte à ce connard de chat^^":
    http://www.canineo.com/images/produits/chats/p4530.jpg

    et hop !

    RépondreSupprimer
  23. "Connard de chat?"

    C'est ainsi que vous parlez de Golo?

    Je fais immédiatement une poupée vaudou de votre vessie pour la percer de trous!

    Le Golomane choqué.

    RépondreSupprimer
  24. Une chatière ? Rien de pire à mon avis : ensuite ces "conards de greffiers" passent leur temps à aller et venir et ça fait un boucan pas possible...

    RépondreSupprimer
  25. Je ne pense pas que nous puissions rajeunir de la vessie, on ne va pas contre la nature, comme on dit qui la chasse et elle lui revient au galop en pleine face. Avec Mère Nature on doit s'accorder il n'y a pas le choix, sinon il y a ce moment où ça coince, où tout explose !
    Ceci dit, en ce qui concerne la fréquence de votre système reinal et urinaire Monsieur Didier, cette période de changement ne correspondrait-il pas plutôt à la période où vous avez rencontré votre dame ? Ce qui expliquerait que vous avez ainsi trouvé chaussure à votre pied, que vous reposez en paix, comme un enfant en sécurité, rassuré, l'esprit tranquille.. Dormir comme un BB dit-on permet de sourire aux anges, tendrement... C'est capital trouver chaussure à son pied. Cependant, d'autres, sont des insatisfaits constants, ils se complaisent aux toilettes histoire de faire durer, quelque chose qui n'ont pas bien compris, la vie.. L'envie, la paix, ce n'est pourtant pas si compliqué. Mais ainsi soit-il, l' Homme.

    RépondreSupprimer
  26. Dorham : A mon avis... votre avis est un mauvais avis.
    C'est vraiment mal foutu et/ou mal insonorisé chez vous pour qu'on puisse être gêné par le bruit d' une chatière depuis son plumard.

    RépondreSupprimer
  27. Une chatière, ben voyons ! Comme ça les connards de chats mâles non castrés vont pouvoir entrer nuitamment et pisser sur tous les pieds de meubles pour s'approprier ce nouveau territoire : merci pour l'idée !

    Sand : non, pas du tout : ce flux et ce reflux – si j'ose ainsi m'exprimer – ont eu lieu tous les deux alors que je vivais avec Catherine depuis déjà quelques années.

    Dxdiag : de toute façon, si c'est mal insonorisé, il suffit de boire suffisamment avant d'aller au lit afin que le sommeil soit bien lourd.

    Le problème, si on a beaucoup picolé, c'est qu'il faudra se relever pour pisser : on n'en sort pas.

    RépondreSupprimer
  28. Vous avez un chat mais vous ne savez pas vous en servir^^

    Aucun vilain chat ne rentrera alors qu'il y a des chiens dans la maison.
    En plus il y a des modèles qui reconnaissent la puce d'identification du chat ( rien n'arrête le progrès)
    Bref, môssieur débute dans le chat et môssieur n'écoute pas les conseils des anciens, ah j'vous jure !

    RépondreSupprimer
  29. Oui, enfin avec une chatière, on peut aussi avoir des surprises :

    http://tiffanycatblog.files.wordpress.com/2010/04/tiger_door1.jpg

    http://www.neatorama.com/2007/08/22/buster-the-bengal/

    RépondreSupprimer
  30. Cher dxdiag,

    Chez moi, il n'y a pas de chat. Pas d'animaux. Les animaux, c'est bon pour les réacs, tout le monde sait ça. Nous, les progressistes, faisons des enfants pour assurer l'avenir du monde...

    RépondreSupprimer
  31. Pour info, j'ai par ailleurs l'ouïe excessivement fine.

    RépondreSupprimer
  32. Dorham : Vous n'avez pas de chat, donc probablement pas de chatière, c'est donc bien ce que je pensais : vous parlez sans savoir...mais avec assurance.
    En serait-il de même sur d'autres sujets ?

    RépondreSupprimer
  33. "Môssieur débute dans le chat."

    J'hésitais entre kung-fu, ski de fond, chat et macramé. Finalement j'ai pris macramé, c'est plus tranquille.

    RépondreSupprimer
  34. Le con de chat à qui tu pourrais payer une chatière te répond : sois tu as modifié quelque chose dans ton alimentation ... peut être aimes tu les cranberrys ... excellentes pour la vessie ! soit tu bois davantage d'eau ou même une eau différente ... sinon, on fait gaffe à ce genre de symptômes, les cancers de la prostate commencent ainsi ! miaou ! grrrr ....

    RépondreSupprimer
  35. Dxdiag,

    Roooo, relâchez un peu les épaules ! Expirez profondément. Si vous voulez tout savoir et s'il faut se justifier sur tout, y compris sur les sujets les plus futiles... J'avais donc un ami qui avait un chat et une chatière, et personnellement, je trouvais que ça faisait un bruit assez répétitif et agaçant. Mais il est possible qu'il ait installé le machin comme un con ou que sa porte soit de mauvaise qualité.

    De toute façon, même lorsque le bruit est faible, c'est surtout sa répétition en soi qui énerve...

    "vous parlez sans savoir...mais avec assurance.
    En serait-il de même sur d'autres sujets ?"

    Il y a quelques temps, j'ai lu que vous racontiez n'importe quoi sur le 13ème arrondissement de Paris (notamment sur le quartier environnant "Maison Blanche"). J'y habite. Match nul en quelque sorte...

    RépondreSupprimer
  36. Entre votre vessie et Platon (deux thèmes lancés le même jour) les commentateurs ont choisi. 36 commentaires d'un côté, cinq de l'autre. Résultat sans appel. S'il s'agissait de prouver par l'exemple la baisse généralisée du niveau intellectuel des Français, et spécialement des internautes, c'est gagné.
    Mais je ne vois pas quel malin plaisir vous prenez à humilier les pauvres gens qui vous lisent.

    (Désolé si je fais retomber l'ambiance. On déconne comme on peut).

    RépondreSupprimer
  37. Marco,

    Vous manquez d'honnêteté. Les billets scientifiques de Didier sur les thèses de Darwin ont fait recette. Que voulez-vous donc dire sur cette citation de "La République" ? C'est sans doute le moins bon passage.

    RépondreSupprimer
  38. Oui, je suis un peu sévère. Mais c'est triste, quand même, les histoires de vessie.

    RépondreSupprimer
  39. J'hésitais entre kung-fu, ski de fond, chat et macramé.

    N'hésitez plus Robert, mettez-vous au Kung-Fu.
    Vous y apprendrez à faire la position du chat (en plus de celle du dragon bourré et celle du panda qui pète).
    Vous deviendrez capable de faire du macramé en fil de fer avec vos doigts de pied.
    Et vous développerez des cuisses dignes d'un fondeur professionnel.
    Le Kung-Fu, c'est le sport universel.

    RépondreSupprimer
  40. Tiens, Mirabelle a sans doute raison. Nous ne buvons plus de contrex.

    RépondreSupprimer
  41. @Madame Goux

    Un truc qui marche très bien: faire manger très légèrement votre époux le soir.
    Ses reins auront moins à filtrer et il ne se lèvera plus autant!

    Garanti!
    Mais il va râler...
    ;-))

    RépondreSupprimer
  42. La prostate fait pisser quand est jeune et elle fait chier quand est vieux.
    Variante : quand les pros se tâtent, les jeunes en pissent de rire et les vieux en chient des rondelles.
    Désolé...

    RépondreSupprimer
  43. Et rat homme : Quand ON est jeune... Quand ON est vieux.

    RépondreSupprimer
  44. En cas d'insomnie après un réveil nocturne, lisez L'EXCELLENT "Journal d'un corps", dernier livre de Daniel Pennac...

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.