mardi 7 février 2012

L'enseignement de l'oubli et l'industrie de l'hébétude


Communiqué n° 1343, lundi 6 février 2012
Sur les propos de M. Claude Guéant et les réactions qu'ils suscitent

Le parti de l'In-nocence observe avec une fascination stupéfaite la comédie pourtant prévisible des réactions politiques et médiatiques aux propos de M. Claude Guéant, ministre de l'Intérieur, sur l'inégalité des civilisations — propos d'une telle évidence et d'un si élémentaire bon sens que même les plus indignés de ceux qui y réagissent n'osent pas soutenir leur contraire, tant ce contraire serait absurde ; de sorte que, par un tour supplémentaire de la répression idéologique, M. Guéant n'est pas fustigé pour ce qu'il a dit mais pour ce que, disant, il aurait pu vouloir dire, insinuer, donner à entendre aux uns ou aux autres.

Le parti de l'In-nocence estime pour sa part, bien entendu, que les civilisations sont aussi inégales que les intelligences, les talents, les aptitudes physiques et les vertus morales ; et que seul un monde sinistre où la morale, l'esthétique et la réflexion politique seraient tenues pour nulles et non advenues pourrait soutenir et forcer à soutenir que les civilisations sont égales alors qu'il n'y a aucune égalité en art, en morale, en discrimination et en in-nocence ; qu'au demeurant un tel monde aux valeurs écrasées est bien celui que la Grande Déculturation, la décivilisation, l'enseignement de l'oubli et l'industrie de l’hébétude nous ont préparé de longue date. 


(Source)

17 commentaires:

  1. Au fait ! Il en est où de sa candidature ?

    RépondreSupprimer
  2. À mon humble avis, au même point qu'il y a six mois…

    RépondreSupprimer
  3. En réaction aux propos nauséabonds de Guéant, on peut tout de même s'étonner de l'absence totale d'un discours bien relevé de notre Indigné à tous, Stéphane Hessel

    Papy reviens qu on rigole !

    RépondreSupprimer
  4. Tiens, c'est vrai qu'il nous manque, le vieux crevard !

    RépondreSupprimer
  5. RobertMarchentête (Cocagne en vue))7 février 2012 à 14:27

    Il doit véritablement avoir des connaissances hors du commun, ce Guéant, pour se vautrer dans des comparaisons aussi définitives. Quelle est l'unité de mesure d'une civilisation..? L'amour du prochain? La férocité? L'art culinaire? La course à pieds?
    Bref, ces propos ne sont pas nauséabonds, ils sont juste stupides et comme lui (Guéant) ne l'est pas (stupide), la conclusion s'impose assez naturellement...

    RépondreSupprimer
  6. Tiens! Le parti de l'in-nocence s'aligne sur les propos d'un policier parlant de la culture. C'était bien la peine de prendre de si grands airs.
    Cela devait finir comme ça.
    A la traîne d'"Illustres Gaudissart" de la politique,proposant à la vente des fanfreluches et des jarretelles, n'ayant que faire de "La Princesse de Clèves" et de "Zadig et Voltaire" et s'auto-octroyant une légitimité en matière d'études des civilisations.
    A mon avis, Renaud Camus n'a nul besoin de se présenter, ses meilleurs intellectuels l'ont déjà précédé.

    RépondreSupprimer
  7. Ce que j'aime chez M. le Secrétaire, c'est sa pertinence et son efficacité dans le choix des mots.
    C'est un exellent archer.

    RépondreSupprimer
  8. Je pense que M. le secrétaire a une “plume” de l'ombre…

    RépondreSupprimer
  9. DF : oui, je me souvenais assez bien de ce passage (même si j'aurais été infichu de le retrouver !).

    RépondreSupprimer
  10. Enfer et damnation !
    J'avais raté la réouverture de vos commentaires, cher Didier Goux...

    RépondreSupprimer
  11. C'est normal, très chère : mon annonce n'est pas arrivée à temps pour les journaux du matin, à cause de la neige.

    RépondreSupprimer
  12. "Quelle est l'unité de mesure d'une civilisation..? L'amour du prochain? La férocité? L'art culinaire? La course à pieds?"

    Et l'Homme, est-ce que ça existe ? Quelle est l'unité de mesure ? Le poids ? La taille ? Le sexe ? La couleur ? L'âge ? Les goûts, les habitudes ? Les convictions politiques ? La position géographique ? Le degré de syndicalisation? Bref, cette notion n'est pas nauséabonde, elle est juste stupide.

    RépondreSupprimer
  13. Au fond le mérite de cette sortie de M. C. Guéant aura eu un mérite: celui de nous faire découvrir un nouveau mot tabou, interdit, que nous étions loin de soupçonner: le mot civilisation.
    C'est tout simplement fou.
    C'est à tomber le cul par terre.
    Nous en sommes là ?
    Nous parlerons désormais de sociétés, mot plus vague et moins discriminant*. Par exemple: les sociétés greco-romaines ayant vécu avant l'an 0 de notre ère, car il est hors de question de mentionner le crucifié. Tout juste les enseig..., les profes...., les gardiens de cours de récréation et de salles de classes pourront-ils évoquer les civilisations arabo-musulmane ou chinoise qui sont, elles, de grandes civilisations. Mais la notre n'y pensez plus.

    *Entendu sur RTL.

    RépondreSupprimer
  14. Ah tiens: je me répète en début de commentaire.
    Désolé.

    RépondreSupprimer
  15. Même le Qatar reconnait qu'il y a des civilisations supérieures.
    Et il n'hésite pas à payer très cher pour s'en offrir un morceau.

    RépondreSupprimer
  16. J'aime bien lorsque les littéraires parlent de mathématiques ... La logique leur fait souvent défaut ...
    il y a confusion entre un ensemble séparable cad dans lequel les éléments sont soit égaux soit différents .
    Et dautre part un ensemble ordonnée ou on peut établir une hierarchie d'infériorité (supériorité) entre les elements

    Cordialment

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.