mardi 26 mars 2013

Le CO2, c'est bon pour ta planète !


L'ami Hashtable – en réalité un ignoble libéral qui aime arracher les bras des petits enfants écoresponsables – publie ce matin un billet passionnant sur l'état de notre fucking planète. Un court extrait : 


Il y a bel et bien un accroissement de la couverture végétale, partout dans le monde.
En regardant de plus près les quantités de données collectées, celles-ci permettent d’expliquer la moitié de cet accroissement par l’augmentation des pluies. Ceci permet d’expliquer un reverdissement du Sahel, par exemple (au contraire de ce qu’on nous serinait il y a encore quelques années). Quant à l’autre moitié de ce verdissement surprise, il viendrait bel et bien de l’augmentation de la quantité de CO2 dans l’atmosphère.
Or, si ce CO2 provient très majoritairement de sources naturelles (l’océan, se chauffant, tend à relâcher une partie du CO2 qu’il stocke normalement), une partie (même modeste) provient inévitablement de l’activité humaine. Oui, vous avez bien lu (et bien entendu si vous avez regardé la vidéo de Matt Ridley) : l’activité humaine et son rejet de CO2 dans l’atmosphère rend la planète plus verte ! Voilà une découverte particulièrement gênante pour les écolos, non ?

Faites-vous plaisir : offrez-vous l'intégrale


9 commentaires:

  1. Pour un peu, il nous ferait croire que renifler la canule d'un mazout est bon pour la santé.
    Amusant ces raëliens.

    RépondreSupprimer
  2. Il faiblit, le camarade H16, il ne nie plus le réchauffement climatique mais découvre que les plantes absorbent le CO2 comme il l'a appris à l'école et comme toute andouille peut constater en découvrant la verdure à la sortie des tunnels parisiens.

    Quand toute le planète sera couverte de forêts tropicales, il dira : je vous avais bien dit. Mais quand il fera trop chaud pour produire du pinard, on aura l'air malin...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le vin de palme, c'est pas mal non plus. Ou encore le rhum arrangé...

      Supprimer
    2. Pas besoin de le nier, les pontes du GIEC ont publiquement reconnu qu'il n'y a eu aucun réchauffement de constaté sur les 17 dernières années.

      That's all mate !

      Supprimer
    3. Il n'y a pas si longtemps, petit ayatollah climatique, blogueur de son état, à qui je faisais remarquer ce “plat” de 17 ans, m'a doctement répondu qu'il s'agissait d'une “pause” dans le réchauffement, mais que celui-ci n'était pas remis en cause pour autant.

      Pas mal, non ?

      Supprimer
    4. Ça vaut bien les kékés qui nous expliquent, sans rire, que si les hivers deviennent plus froids c'est à cause du réchauffement.

      De toute manière, une soi-disant science qui est incapable de donner le temps qu'il va faire au delà de cinq jours, et qui au passage se plante une fois sur deux, ferait bien mieux de se poser des questions sur elle-même que de tenter de donner des leçons au monde entier. D'autant que l'hypocrisie des politiques, toujours prêts à suivre la moindre truc un peu tendance sans en piger une broque, est on ne peut plus patente. A chaque sommet, ce serait aux occidentaux de faire ceinture alors que parmi les plus gros "réchauffeurs" ont trouve des pays comme la Chine, le Brésil, etc. à qui aucune remarque, même légère n'est faite.

      Le fond de l'affaire, c'est que c'est une arnaque de plus pour lever des taxes, imposer une gouvernance mondiale sur fond de haine de soi. Bref, un truc de gaucho.

      Supprimer
  3. Robert Marchenoir26 mars 2013 à 15:41

    Les agriculteurs payent très cher pour installer des machines qui produisent du CO 2 dans leurs serres.

    Mais bon, je suppose que les bouseux n'y connaissent rien en écologie. Les spécialistes en écologie, ça se trouve dans les ministères à Paris.

    RépondreSupprimer
  4. C'est la fameuse campagne "CO2: They call it pollution. We call it life" du lobby pétrolier US, mais avec plusieurs années de retard. Ils nous prennent vraiment pour des cons.

    En attendant le CO2 acidifie les océans, ce qui n'est pas très bon pour les organismes marins, et on vient de découvrir qu'on avait sous-estimé leur réchauffement car on n'avait pas mesuré assez profond.

    http://www.treehugger.com/climate-change/missing-heat-found-oceans-global-warming-has-accelerated-past-15-years.html

    La climatologie pour les nuls.

    RépondreSupprimer
  5. Jean-François Brunet27 mars 2013 à 20:49

    Cher Didier Goux
    J'ai le plus grand respect pour Ridley, mais (et là je serai plus Camusien que vous, même si ça fait très mal), tout scientifique que je suis, je me méfie un peu de ces données quantitatives qui font totalement fi du sensible. Pour faire court: la nature, les écosystèmes ou les paysages ne sont seulement "du vert" (et je connais un certain nombre de forêts récentes qui n'ont pas grand chose à voir avec ce qu'on entend traditionnellement par ce mot).

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.