mardi 8 avril 2014

L'héritage des mots


Le seul héritage tangible de mon père que j'ai eu jusqu'à présent, ce sont les sept ou huit magazines de mots croisés que ma mère a tenu à me remettre : quand l'homme s'arrête et se couche, les abonnements continuent de courir… Mon père aimait bien remplir ces grilles (moins que son frère aîné, le père de Catherine, mais tout de même) ; il le faisait généralement après le déjeuner et le café qui suivait, sur la table de la cuisine, devant la fenêtre ; j'ai repris depuis peu cette habitude, mais en la déplaçant vers le soir, lorsque j'en ai assez de lire et que l'heure du dîner tarde un peu à venir : de digestif qu'il était chez le père, le cruciverbiage s'est fait apéritif chez le fils.

En ayant terminé un hier, j'ai ouvert tout à l'heure le volume suivant. Surprise – et léger sursaut – en constatant que les premières pages n'étaient plus vierges ; je n'y reconnus guère l'écriture paternelle, mais on ne calligraphie pas pareil selon qu'on remplit des cases ou déroule des phrases. Feuilletant rapidement, j'arrive à la page 44 (sur 84). Cette grille-là était faite en son tiers supérieur, et muette en dessous. J'aurais pu passer directement à la page suivante, mais, avec un rien de grandiloquence, je me suis dit qu'après tout il était bien normal que les travaux abandonnés par une génération soient achevés à la suivante. Et j'ai commencé à poser des lettres dans les cases blanches.

Puis, je suis arrivé à ce mot de trois lettres  – le quatrième du 16 vertical –, dont mon père avait eu le temps de placer l'A initial. J'ai cherché, page de gauche, la définition ; elle disait : « Elle nous quitte en nous laissant froids. »

C'était l'âme.

31 commentaires:

  1. C’est un bonjour de l’au-delà.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. F'rait mieux de nous donner la combinaison du prochain loto, au lieu de s'amuser à ces gamineries…

      Supprimer
    2. Je n'ai toujours pas retrouvé le texte dont je parlais.

      Supprimer

    3. Je vous ai écrit un message.

      Supprimer
  2. Ce billet est trop beau : il est très difficile de raconter une connerie après.

    J'ai perdu la "passion" que j'avais pour les mots fléchés (pas trop croisés) depuis l'arrêt de France Soir. Et je ai jamais aimé les recueils de mots croisés (ou fléchés). Par ailleurs, j'aime finir les mots fléchés commencés par d'autres andouilles : ça me fait passer pour plus intelligent, au comptoir.

    Enfin, il est très dur de trouver des grilles correspond à son niveau, qui vous oblige à réfléchir mais que vous arrivez à terminer en suant un peu.

    Enfin (bis). Quand je prenais le métro tôt le matin (avec une place sur un strapontin), j'adorais faire les mots fléchés des quotidiens gratuits entre Bicetre et la porte d'Italie (5 minutes) pour faire chier mes voisins qui

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si j'ai réussi à vous empêcher de dire une connerie, c'est vraiment que je dois être habité par une sorte de génie…

      Supprimer
    2. Pas du tout. Vous parlez de "ton vieux qu'est cané". Je ne peux pas manquer de respect à jeun. Je repasserai ce soir.

      Supprimer
  3. (qui trouvaient trois mots seulement ; imbécile d'iPhone).

    RépondreSupprimer
  4. Il avait de bien petites couilles Adam.
    (tu vois, moi les conneries je les sors sans trop de difficulté)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a quand même, avec elles, réussi à engendrer un assassin et sa victime…

      Supprimer
  5. "Âme" est justement la combinaison du prochain Loto. Faut juste extrapoler un peu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ! d'accord… Il faut vraiment tout me mettre sous le nez, à moi.

      Supprimer
    2. Georges, si avec âme vous trouvez les numéros de loto, je veux bien partager avec vous.

      Supprimer
    3. (La réponse se trouve (cryptée) dans mon billet d'aujourd'hui.) Tout le monde peut trouver, avec un peu d'application et de patience.

      Supprimer
  6. C'est après le petit déjeuner que je m'adonne à ces coupables délices. Seuls ceux de Michel Laclos m'amusent par l'astuce de leurs définition. Une grille me prend environ une heure. Le pauvre Michel ayant été arraché à notre affection l'an dernier, je redoute de voir le jour où j'aurai fini la dernière de ses grandes grilles...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crains que vous ne soyez, avec ce Laclos, engagé dans une liaison dangereuse…

      Supprimer
  7. Sinon, pour le prochain Euromillion, la combinaison gagnante se trouve ici.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Belle alliance entre Rhodes et Steinway, par deux mains de Maître.

      Supprimer
    2. Comment savez-vous qu'il s'agit d'un Steinway ?

      Supprimer
    3. Au gui l'an neuf8 avril 2014 à 21:43

      « C'est comme le Port-Salut, c'est écrit dessus » (la pochette)

      Supprimer
    4. C'est marqué sur la pochette de l'album.

      Supprimer
  8. Pour les amateurs de mots croisés un peu difficiles, je conseille ceux de Valeurs Actuelles. En plus, on a la mine réjouie du marchand de journaux.
    Il me faut 4 heures pour les faire (sans ratures, hein)
    SebVer

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais avoir l'air de me vanter à peu de frais (le prix de l'abonnement tout de même…), mais je les fais chaque semaine, et je ne crois pas qu'il me faille plus d'une heure ou une heure et demie. Mais je vérifierai demain.

      Sinon, oui, ses définitions sont souvent ingénieuses et suffisamment retorses pour qu'on s'en amuse.

      Supprimer
  9. Vous m'énervez un peu, M. Goux...
    SebVer

    RépondreSupprimer
  10. Il me semblait ne pas avoir lu ce texte là au départ. Est-ce une erreur de ma part? Si ce n'est pas une erreur, serait-il possible de lire le texte initial?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est possible que j'aie repris un paragraphe de mon journal (à la même date, donc) pour en faire ce billet en le modifiant un peu : c'est la seule explication possible.

      Comme je n'ai pas le temps d'aller vérifier dans le dit journal, je vous laisse chercher…

      (Et prenez un pseudonyme, bon sang !)

      Supprimer
  11. Je n'ai pas trouvé le texte.

    RépondreSupprimer
  12. Avec le fait qu'il y ait du texte

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.