mardi 12 octobre 2021

La cape et la jaquette

L'information que tout le monde espérait – et qui n'a que trop tardé : 
 « Le nouveau Superman sera bisexuel dans sa prochaine aventure. » 

Il était grand temps qu'il sorte de son placard, ce krypton-pédé.

16 commentaires:

  1. En plus, se faire baiser par une chauve-souris, c'est un coup à attraper le covid...
    Euh, pardon, la covid.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne doit plus dire chauve-souris (c'est insultant et discriminatoire) mais : mus musculus capillairement défiée.

      Supprimer
  2. Oui ben quand il aura fait un bide au niveau des entrées, qu'il aura été refusé dans bon nombre de pays, Supergirl redeviendra Superman...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis prêt à parier que, de bide, il n'y aura point, vu la situation de coma dépassé dans laquelle nous sommes désormais plongés.

      Supprimer
  3. Ben? Superman c'est pas bien mais Proust c'est bien?
    (pas que je "soutienne" l'un ou l'autre mais un peu de logique, bordel!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me demandais, il y a quelques jours, pourquoi j'avais décidé de foutre systématiquement vos commentaires à la poubelle…

      Merci de m'en rappeler la raison.

      Supprimer
  4. Idéalement il faudrait que Superman, en plus d'être gay, soit aussi noir. Ça séduirait dans les faubourgs de Mogadiscio...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Noir, ce sera pour le suivant. Et trans pour celui d'encore après.

      Supprimer
  5. Je n'ai rien contre, mais je me demande combien de gens peut satifaire cette mode imposée des USA, et si le succès financier sera au rendes-vous. Entre l'écriture inclusve imbitable ( excusez-moi) et les ex -études de genre devenues une obligation, je me demande si ce n'est pas moi qui ai été anormal toute ma vie... Et c'est dur, d'approcher de la mort avec de telles incertitudes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça, je n'aimerais pas être à votre place et devoir porter un poids pareil !

      Supprimer
  6. C'est pas superman qui devient gay, c'est son fils (ce qui fait que, grand lecteur de comics devant l'éternel, je m'en fous un peu)

    Sinon, le superman noir existe déjà

    Gadebois

    RépondreSupprimer
  7. Comment dire ? Il me semble que les péripatéticiennes refusent d'embrasser sur la bouche, ce geste étant considéré par elles comme l'ultime expression de leur intimité, en somme ce qu'elles refuseront toujours de vendre. A l'opposé, dans les Media (là où il n'est question que de 'vendre'), l'exhibition d'hommes qui s'embrassent est devenu systématique : partout, tout le temps, dans toutes les situations.
    barbarie: nf (bar-ba-rie) Manque de civilisation.

    RépondreSupprimer
  8. L'expression "jaquette flottante" va prendre tout son sens alors !!!

    RépondreSupprimer

La boutique est rouverte… mais les anonymes continueront d'en être impitoyablement expulsés, sans sommation ni motif.