jeudi 14 novembre 2013

Bronzés contre bronzés

31 commentaires:

  1. Si je peux me permettre:

    http://corto74.blogspot.fr/2013/10/quand-une-mosquee-ouvre-tahiti-ils-la.html

    Pour y avoir été et bien connaître les Tahitiens, je peux dire qu ils ne faut pas trop les titiller avec les "trucs" qui viennent d'ailleurs comme l Islam. L"islam qui n est guère pratiqué que par les fonctionnaires ou militaires détachés de métropole pour 2 ou 3 ans.
    Les Tahitiens sont à 95% catholiques, protestants , évangélistes ou Jéhovah mais avec en plus une "religion" qui coiffe et rassemble toutes les autres: le " Fenua ": la terre , les ancêtres, les traditions, la mer, leur histoire. Et on ne touche pas au fenua!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, c'est vrai que j'avais déjà lu l'information chez vous ! Mais je ne pouvais pas mettre de lien : vous êtes vraiment trop nauséabond. En tout cas, c'est ce que disent mes amis gauchistes, qui semblent faire une petite fixette sur vous, depuis quelque temps…

      Supprimer
    2. @Didier Goux: Bah, il faut bien qu'ils s'occupent, non ?

      Supprimer
  2. Pourquoi n'en parle-t-on pas dans les grands médias ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Point, France 24, Libération, Le Figaro ne sont pas des grands médias ?

      Supprimer
  3. Question y a t il des bananes à Tahiti?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En République bananière il y a des bananes partout. Libre à vous de les manger par les deux bouts.

      Supprimer
    2. Quand une république devient bananière, il est urgent de changer de régime.

      Supprimer
    3. Personnellement, ça me constipe si j'en mange trop.

      Supprimer
  4. Des images qui font chaud au cœur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et qui amusent aussi : qui nos amis gauchistes vont-ils pouvoir fustiger ? S'ils s'en prennent aux Tahitiens, ce sont eux qui vont passer pour des racistes…

      Supprimer
  5. Avec ces notes depuis quelque temps, vous tenez bien votre public, il frétille, vous leur donnez ce qu'il vous demande.

    Emily

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En tout cas, mieux que François Hollande ses propres ministres…

      Supprimer
    2. Robert Marchenoir14 novembre 2013 à 18:27

      Ben j'espère bien, Emily, que Didier nous donne ce qu'on lui demande. Ca s'appelle le libre marché, vous pouvez pas comprendre. Dans votre monde à vous, je suppose que les blogs sont nationalisés, et qu'ils donnent aux lecteurs ce que demande le gouvernement ?

      Supprimer
  6. Encore un défilé de racistes…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faudrait installer des barbelés tout le tour de l'île et la déclarer prison d'État, ça leur apprendrait à refuser les bienfaits d'une religion tolérante et apaisée.

      Supprimer
  7. On n'imaginait pas ça en Polynésie ? Le réel s'impose.
    On n'imagine pas une telle manifestation en Frônce. Les antifas l'ont défendue.
    Le pays réel s'imposera-t-il ? La suite en Janvier...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi, j'ai relevé avec amusement cette phrase : « On n'imaginait pas ça en Polynésie. » De toute façon, ces imbéciles ne peuvent imaginer cela nulle part : des gens assez “vilains” pour ne pas se plier aux diktats journalistico-ministériels.

      Supprimer
    2. Les gens sont tranquilles, là, et d'un coup on vient leur dire qu'ils ne sont pas ceux qu'ils croyaient être. Tu es en fait un muzz qui s'ignore depuis des siècles. Tes ancêtres n'étaient pas forcément tahitiens. Apprenez à vous réinventer un passé qui n'a jamais existé.
      Ré-identifiez-vous, c'est ça qu'il faut faire. Au fait, ça y est, Michel Onfray aussi commence à avoir le complexe tahitien.
      Les débats-bananes et les mosquées ne sont pas près de s'arrêter!

      Supprimer
    3. Tiens, j'ai vu Onfray hier soir, à la télévision. Je l'ai toujours bien aimé, et je sais de mieux en mieux pourquoi. Si j'ai le courage, je lui consacrerai un billet, d'ici quelques jours…

      Supprimer
    4. "Les violations envers les droits de l'homme sont en effet aujourd'hui le fait de républiques plutôt que de monarchies. D'ailleurs la plupart des régimes dictatoriaux ou totalitaires étaient des républiques. Les monarchies constitutionnelles actuelles ont donc sans doute des leçons à nous donner, notamment en Europe. Je ne suis pas contre la monarchie, au contraire, je pense qu'elle est bonne mais à condition qu'elle fonctionne bien, c'est-à-dire qu'elle représente bien l'essence de la nation en la personne du roi (ne dit-on pas "le roi est mort, vive le roi" ? Il est la tradition, la continuité).

      Le problème c'est qu'il ne faut pas que cette monarchie vive en prenant sur l'argent de ses citoyens, qu'il n'y ait pas d'abus de pouvoir. Mais pour moi, l'un des plus grands héros politiques de l'époque est Juan Carlos : il aurait pu abuser de son pouvoir, mais il n'en a rien fait. Il a fait beaucoup plus que la plupart des républicains.


      Michel Onfray

      Supprimer
    5. Didier, je suis un peu comme vous. Je ne suis pas ce qu'on peut appeler un libertaire, vraiment pas, mais ses propos pris indépendamment de ses opinions politiques, font figure de bon sens.
      La semaine dernière sur RMC, il se disait être athée politiquement, que les partis fonctionnaient comme des églises, et je suis tout à fait de son avis.

      Supprimer
    6. Robert Marchenoir15 novembre 2013 à 13:28

      Ce texte d'Onfray est une ânerie, à moins que le contexte ne lui donne un sens différent. La Corée du Nord, c'est une république ? Certes, il y a marqué "république populaire" dessus. Mais il y avait aussi marqué "démocratie" sur le régime de l'Allemagne communiste. Si on va par là, il y avait marqué "monarchie" sur la dictature des colonels grecs...

      Si on marque "éclair au chocolat" sur un paquet de merde, Onfray va le bouffer ?

      Supprimer
  8. Permettez-moi de relever le commentaire d'un certain Philippe, histoire de soigner le moral d'Emily :
    "Louange à Dieu que ces ivrognes détestent les musulmans car être admiré par ces débiles profond (sic) c'est une preuve d'être comme eux. J'ai fait l'armée avec eux, ces gens-là n'ont aucune pudeur, aucune culture, aucune morale, ce sont des alcooliques, leurs femmes montrent leurs (sic) cul sans problème. Franchement, les musulmans sont trop noble (sic) pour vivre avec des animaux comme eux."

    RépondreSupprimer
  9. Je cite un des manifestants :"99% des crimes sont le fait des musulmans"
    Je suppose qu'il a laissé 1 % pour les noirs, faut quand même pas déconner.
    La minorité influente en Polynésie, ce sont les chinois.

    RépondreSupprimer
  10. Robert Marchenoir14 novembre 2013 à 22:03

    Oui au porcinet (le vrai, pas le cochon des Pays-Bas), plus les gisquettes qui réclament de pouvoir se mettre à poil (en réajustant leur soutien-gorge).

    Voilà une manif selon mon goût.

    RépondreSupprimer
  11. 17 ans que j'y habites. Il ne faut pas trop les chatouiller, surtout avec ce genre de choses. D'autant que cette tentative d'installation fut très soudaine. Du jour au lendemain un salafiste barbu de 23 ans a débarqué de la Seine ST Denis après un petit tour par l'Arabie Saoudite. POUF!!
    Ça a choqué.
    Les musulmans locaux (s'il y en a à part les fonctionnaires français venus là pour 2 ou 4 ans) auraient monté un centre de prière eux-mêmes ça n'aurait pas posé de problème.
    Tant qu'on parle de nous, une petite vidéo sur un autre côté de notre petit coin.
    Bon, il y a à boire et à manger car la vie est très chère ici mais c'est quand même plus cool pour faire du business. :)
    http://www.francetvinfo.fr/polynesie-politique-fiscale-particuliere_457168.html

    SylvieMoorea

    RépondreSupprimer
  12. Tiens, la vidéo a été supprimée ! Bizarre, bizarre…

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.