jeudi 7 novembre 2013

J'arrête mon Char, je passe au lion…

Quelque part en Haute-Normandie…

Je n'ai strictement rien à dire, encore moins à “partager” ; mais j'en ai plus qu'assez de me retrouver face à face avec le faux poète d'en dessous, chaque fois que je viens faire un tour sur ce blog pour en constater la désolation. Et puis, quoi, j'ai été un peu occupé. D'abord, il m'a fallu ensevelir ce bon M. Gérard sous les douze mille signes nécrologiques réglementaires ; si bien que, m'ayant escroqué de son vivant, il va pourtant réussir à me procurer quelque argent après sa mort – mais beaucoup moins, évidemment. Ensuite, je dois aujourd'hui m'intéresser à je ne sais quel lionceau, sauvé par des humanoïdes d'une mort certaine et devenu depuis une sorte de gros chat domestique, faisant à peu près la taille de deux bouviers bernois et demi. Tenez, d'ailleurs, je vais même vous en donner une photo…


Charmant, non ?

21 commentaires:

  1. Obligé de dire du mal de René Char et du bien de de Villiers. Quelle punition!
    Sale métier en vérité.

    Emily

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien, figurez-vous que je ne me suis forcé ni dans un cas, ni dans l'autre !

      Supprimer
    2. Robert Marchenoir7 novembre 2013 à 18:32

      Il y a peu de chances que quelqu'un oblige qui que ce soit à dire quelque chose d'Emily. En mal ou en bien.

      Supprimer
  2. Au moins vous, à votre façon, aurez-vous rendu un hommage à Gérard de Villeirs, ce que notre aréopage ministériel a été incapable de faire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sans doute parce qu'aucun ministre n'a été capable d'écrire un Brigade mondaine lisible !

      Supprimer
    2. Scènes de ménage aussi, en quelque sorte, avec le mari d'Huguette, un vieil acariâtre très marrant.
      Le soir il lit SOS. Juste le A change sur la couverture, mais la mise en page et la typographie sont les mêmes que l'original.
      Je pense que c'est un clin d'oeil.

      Supprimer
  3. Dites moi très Cher, la succession de ce bon GDV pourrait peut-être faire quelque chose pour vous non?
    Amitiés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. M'étonnerait…

      (Encore que j'ai très bien connu sa quatrième femme… et même avant lui !)

      Supprimer
    2. "J'ai très bien connu sa quatrième femme et même avant lui"...connu au sens biblique ?

      OK je sors car "C'est pas tes oignons", comme dirait mon mari.

      Supprimer
    3. On n'est pas passé bien loin…

      Supprimer
  4. La photo penche ! (ou alors, c'est le moulin)

    RépondreSupprimer
  5. CE lionceau est beaucoup plus joli et attendrissant que Leonarda -- et même que la ministresse qu'il est interdit de comparer....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La différence essentielle étant que, si on prend Leonarda dans ses bras (ce qu'à Dieu ne plaise), les bras en question ne font pas le tour.

      Supprimer
    2. De plus Léonarda est plus velue!

      Supprimer
    3. Au nom du Kosovo, ne médisez pas de son héroïne qui, faute d'avoir du lion, ne manque pas de chien !

      Supprimer
    4. Pourdrquoi vou méchent coume ça?
      Il fout chaenger les gens coum vous qui émez la longue française et qui vous mouquez di roumains sons difanse qui veulent sintégrer dans voutre pays, avec vous. Françai moqueur, pas gontil.
      Vou méchents franssés.

      QUend je reviendré ce sera moua la longue fronçaise.

      Supprimer
  6. vous avez récupéré le greffier de Gérard ? c'est compliqué les successions ... ce qui est sûr c'est qu'il ne va faire qu'une bouchée de votre meute de gâteux ^^

    RépondreSupprimer
  7. Robert Marchenoir7 novembre 2013 à 18:30

    Je note tout de même que René Char a une belle gueule. Une gueule de pneu de tracteur, je dirais.

    Ne vous méprenez pas, c'est un compliment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a une belle gueule d'anti-abolitionniste ^^

      Supprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.