vendredi 30 janvier 2015

Catherine et Bergotte ont failli attendre


Tant espérée qu'elle était, la neige est là depuis une dizaine de minutes ; elle ressemble un peu à des flocons de purée Mousline tombant de leur sachet de plastique dans la casserole. Elle “tient” au sol, alors que, contrairement à Catherine et Bergotte qui frétillent de la promenade en vue, je ne tiens pas spécialement à elle. Mais, dans sa tanière, l'ours hébertiste s'en moque : il y a des victuailles dans la souillarde et du pain en tranches dans le congélateur : que pourrait-il bien nous arriver ?

17 commentaires:

  1. Réponses
    1. Eh ! oh ! j'ai regardé les cartes de la météorologie nationale, hier soir : pour l'été, vous repasserez !

      Supprimer
    2. Pour la température, d'accord.

      Mais ici le ciel est bleu comme au printemps.

      Scritch, scritch, scritch, que ce bruit est reposant ; bonne promenade, hélène

      Supprimer
    3. J'ai la fenêtre ouverte sur un ciel bleu écrivain et il doit faire quinze ou seize degrés dehors.

      Supprimer
    4. Je confirme pour la météo, printanière,
      y a pas tanière

      Supprimer
    5. 15 ou 16 ° ???
      Ma foi, je ne vois aucune région avec de telles températures en France.

      Ou peut-être ici, mais à l'abri du mistral et en plein soleil.

      hélène

      Supprimer
    6. Je sais ! C'est assez extraordinaire : j'ai vérifié, pour la température, je ne dois pas me tromper de beaucoup. Puis j'ai regardé le site météo, rubrique : Temps réel. Ils annoncent 8°…

      Très forts, tout de même. Qu'on se trompe dans les prévisions, moi je veux bien, mais qu'on ne sache pas le temps qu'il fait NOW, à Météo-France, là c'est très fort !

      Supprimer
  2. J'ai bien peur que Monseigneur Hiver ne vienne pas vers Marseille.
    Derrière chez moi, en plein centre ville, une tourterelle a fait son nid et couve.
    Profitez bien quand même du doux tapis blanc.

    RépondreSupprimer
  3. Encore un blogueur pseudo-indépendant appointé par les stations de sports d'hiver ?
    C'est vrai que les retraites exigent de plus en plus un petit complément...

    RépondreSupprimer
  4. "Souillarde", que ce mot est laid !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la souillarde , c'est là où l'on relègue les souillons
      les ancillaires , en somme
      mais les vivres , sont , en général , conservés dans la cambuse
      ( à ne pas confondre avec cambyse , qui était , comme chacun sait , un roi perse , ou mésopotamien )

      Supprimer
  5. sans vouloir être comme à mon habitude, désagréable et ma vue baissant fortement, soit Bergotte a forcée sur le poil d'hiver, soit vous avez un peu pris du pont arrière ;.)

    RépondreSupprimer
  6. Hébertiste ? Vous pratiquez l'hébertisme, vous ? Y compris le saut, le grimper et la quadrupédie ??

    RépondreSupprimer
  7. A Orléans, il a neigé, mais ça n'a pas tenu.

    RépondreSupprimer
  8. que pourrait il bien arriver?
    que l'ours force la porte de la cuisine, dévaste la cambuse et débranche le congélo
    vous seriez bien emmerdé
    à défaut d'ours, ce pourrait être le clodo ou le tzigane du coin

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.