vendredi 9 janvier 2015

Tous unanimes derrière Depardieu !


Suis-je vraiment le seul (je sais bien que non) à m'apercevoir que les torrents de larmes prévisibles qui se déversent depuis avant-hier sur la blogoboule – et ailleurs aussi, malheureusement – l'instinct grégaire qui pousse les moutons compassionnels à se serrer les uns contre les autres dans les avenues et sur les places publiques, l'unanimisme émotionnel, suis-je seul à me dire que l'on est là dans l'exact contraire, la négation radicale de ce qu'on a pu appeler jadis “l'esprit Charlie Hebdo”, lequel n'était déjà plus, d'ailleurs, qu'une forme abâtardie de l'esprit d'Hara-Kiri ?

39 commentaires:

  1. Tout dépend l'année et le producteur…

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. Cette ivrognerie collective me répugne profondément. Bande de charlies, va !

      Supprimer
  3. Malheureusement pour Depardieu que j'aime bien, j'ai peur que lui aussi ne finisse par payer de sa vie cette provocation. Souhaitons que ce soit d'une mort la plus lente possible.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Depardieu est immortel, tout le monde sait ça, voyons !

      Supprimer
  4. Tous unanimes ne serait-ce pas une sorte d'espèce de pléonasme ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faites-moi la grâce de penser que c'était un peu fait exprès…

      Supprimer
  5. Le regretté DESPROGES (qu'Allah l'agrée) disait: "on peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qui est une assez bonne preuve de snobisme. C'est curieux que tout le monde s'acharne à répéter l'une de ses phrases les plus stupides. Si j'étais lui, je me vexerais.

      Supprimer
    2. On peut rire de tout avec qui veut en rire et tant pis pour ceux qui ne rient pas.

      Supprimer
    3. Certes, ce n'est pas la meilleure de DESPROGES (prières et bénédiction d'Allah sur lui), mais vous conviendrez qu'il fallait qu'elle soit adaptée au sujet.

      Supprimer
  6. Moi aussi je suis plus Chablis que je ne suis Charlie, ni ne étais depuis bien longtemps. Qu'on ne compte pas sur moi pour me joindre au concert larmoyant et attrape-gogos du dimanche qui vient. Ça va !

    RépondreSupprimer
  7. Moi je serais plutôt meursault
    Les deux meursault, d'ailleurs
    Le liquide
    Et celui en papier, voyez ?
    Ou alors côte de nuits
    Ou encore côtes du Rhône

    RépondreSupprimer
  8. Cette photo est totalement Hara-Kiri en effet.

    RépondreSupprimer
  9. Charlie je suis (Maitre Yoda).

    Je suis ton père (Dark Vador)

    RépondreSupprimer
  10. Cher Didier,

    pour ce qui est de la photo, c'est évidemment un montage. Voir ici :
    http://tinyurl.com/ntandnd
    Dans le genre, j'ai une préférence pour celle de Ribéry proclamant : J'être Charlie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. À vrai dire, je m'en doutais un peu…

      Supprimer
    2. La photo originale est en effet beaucoup plus prévisible !

      Supprimer
    3. Ouais, à part que la langue française lui est étrangère.

      Supprimer
  11. Cela ne m'étonne ps de Dipardiou ... ni de vous d'ailleurs :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah non, Pas d'amalgame on a dit !

      Supprimer
  12. Personne n'a encore représenté Allah avec son petit panneau "je suis Charlie". Et pourtant, tous les imams qui ont défilé dans le post ont assuré qu'ils étaient pour les caricatures, même s'ils avaient porté plainte à cause du côté touchant au sacré de certaines.

    RépondreSupprimer
  13. Une variante :

    https://scontent-a-iad.xx.fbcdn.net/hphotos-xap1/v/t1.0-9/10277466_888931584464496_8354891401581378611_n.jpg?oh=28d626aeee9aae409bb8e96c69fb0c47&oe=5532AD0F

    RépondreSupprimer
  14. autrement dit , je suis dans mon état normal !

    RépondreSupprimer
  15. Je crois que Sergio Salma résume bien votre propos.
    Il faut un peu dérouler la page.
    http://www.bdfugue.com/blog/hommages-je-suis-charlie/

    RépondreSupprimer
  16. Monsieur Goux
    Je viens de jeter un coup d'oeil sur le site de Ebay : et j'ai découvert qu'un petit malin mettait en vente le dernier numéro, en date, de Charlie Hebdo (celui qui a en couverture Michel Houellebecq). A cette heure l'enchère la plus haute est de 75 350 euros !!!
    http://www.ebay.fr/itm/CHARLIE-HEBDO-NUMERO-1177-DU-06-01-2015-/311247381199?pt=FR_GW_Livres_BD_et_Revues_Journaux_Revues_Magazines&hash=item4877ca22cf

    Hallucinant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a aussi une offre à 100 000 euros pour le même numéro, mais le vendeur précise généreusement que les frais de livraison sont offerts...

      Supprimer
    2. Si la livraison est gratuite, je crois que je vais me laisser tenter…

      Supprimer
  17. Votre article est pitoyable !!! Mais vous le saviez déjà, n'est-ce pas ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais non, je ne le savais pas ! Expliquez-nous donc un peu en quoi il serait pitoyable, d'après vous : ça peut être intéressant.

      Supprimer
    2. Ce ton condescendant qui est le vôtre... Toujours. J'ai l'impression d'entendre une hyène qui informe sa meute de la présence de viande pourrie !

      Supprimer
    3. à Denis :
      Connaissez-vous beaucoup de hyènes qui cuisinent la galette des Rois aussi bien que Monsieur Goux ?
      De toute façon je préfère être une hyène, avec un peu d'esprit critique et de recul, dans la meute de Monsieur Goux qu'un mouton de Panurge qui pense comme tout le monde lui dit de penser.

      Supprimer
    4. Cha, ch'est ben vrai! Et en plus une galette pour deux, logiquement, qui pourrait rassasier au moins quatre personnes, ha!

      Supprimer
  18. Un coup de génie d'humour, comme on aime.

    J'étais pas loin de chialer en regardant un reportage sur la rédaction de Charlie hebdo le lendemain des faits.

    Très vite j'ai repris mes esprits car la tristesse, c'est pas trop ma tasse de thé. Les politiques m'ont bien aidé avec leur récupération. Aimant la petite blague mal placée, j'ai envoyé à 2 potes "je suis minute". Ça les a bien fait marrer, et pourtant eux aussi ne sont pas insensibles. C'est chez un de vos confrères de blog que je l'ai lue. J'ai hurlé de rire. Chose qu'on a forcément envie de partager, surtout en des temps aussi violents.
    Je me suis dit que l'humour, même noir, était peut être un meilleur remède pour lutter contre la tristesse, que le rinçage de mouchoirs.
    Dans le fond ce n'est pas drôle, mais en détournant le message, on compatit avec les victimes, tout en allégeant le bidule.

    Je suis Chablis, connaissant personnage, il devait la faire.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.