mardi 16 avril 2019

In girum imus nocte…


Notre-Dame de Paris en proie aux flammes : parfait symbole de ce qui nous attend… qui est déjà là… Le Monstre sur le seuil de Lovecraft… On pourrait épiloguer et filer les métaphores à l'infini… Est-il besoin ?

15 commentaires:

  1. Une fois de plus la réalité dépasse la fiction. Et même Houellebecq - qui va être décoré incessamment par Macron - ne l'avait pas imaginée celle-là !

    RépondreSupprimer
  2. Pas besoin d'épiloguer en effet, la symbolique est si forte qu'elle parle d'elle-même.
    Mais, allez savoir, cette catastrophe agira-t-elle comme un électrochoc, une prise de conscience, et sera le début d'un renouveau.
    Hier soir Dieu a dit :
    Puisque vous m'avez oublié vous ne la méritez plus.

    RépondreSupprimer
  3. Il y a dans cet incendie quelque chose d'anormal.
    Car ces charpentes vieilles de deux cents ans (pour les plus récentes) ne s’enflamment pas comme un fagot de paille à la moindre étincelle, loin s'en faut. Les sections utilisées sont considérables. Pour qu'un feu y démarre il aura fallu une source de chaleur puissante et prolongée. Mais d'où ? Un chalumeau de soudeur négligemment laissé allumé ?
    Derrière la catastrophe se cache un mystère : son origine.
    D'autre part quelle était la proportion de travailleurs détachés affectés à la rénovation ? Et parmi eux combien étaient réellement qualifiés ?
    Beaucoup de questions à cette heure sans réponse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour une fois que quelqu'un des métiers du bâtiment termine ses travaux avant la date promise, vous verrez qu' on va encore lui chercher des poux dans la tête !

      Supprimer
  4. Réponses
    1. Cela dit, méfions-nous tout de même de cette manie de notre époque qui, niant la fatalité, voire le hasard, veut toujours et à tout prix trouver des coupables à toute chose qui arrive.

      Supprimer
    2. Continuez dans cette voie, Didier, et vous verrez que vous serez peut-être décoré aussi !

      Supprimer
    3. "Ils ont [résolument] essayé de fabriquer une hypothèse [accidentelle], tout en sachant au fond d'eux-mêmes que la vérité est infiniment plus terrible et plus incroyable.
      ...
      Il y a de redoutables zones d'ombre au bord de nos chemins quotidiens, et parfois quelque âme damnée force la frontière. Quand cela arrive, celui qui le sait doit frapper avant de se soucier des conséquences."

      L'image spectaculaire spectaculaire frappe de stupeur et asservit, il faudra pourtant bien comprendre la signification de ce signe (du destin ?).

      Supprimer
    4. Des tours jumelles, comme pour le 11 septembre, donc c'est le même coupable, Israël. D'autres questions ?

      Supprimer
    5. C'est tellement évident que vous n'aviez même pas besoin de le dire, voyons !

      Supprimer
  5. Je vais vous dénoncer à GDC.
    https://gauchedecombat.net/2019/04/16/quand-notre-dame-brule-le-cerveau-des-faf-fond/
    D'ailleurs, en fin de billet, il fait un appel à la délation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais il ne fait que ça, des appels à la délation ! (Ou alors, il exige des emprisonnements, pour varier un peu…)

      Supprimer
  6. Un article qui mérite un peu d'attention : https://fr.gatestoneinstitute.org/14119/notre-dame-destruction-europe-chretienne

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.