lundi 1 février 2021

Je suis tombé par terre…


 Je fus, en janvier, blurboïde et voltairien.

40 commentaires:

  1. Concernant la sortie du livre « familia gande », vous vous plantez terriblement.

    J’ai attendu plusieurs semaines avant de l’acheter et j’ai pu le lire avec le recul nécessaire.
    Le cadre familial dans lequel ont vécu ces enfants me rend infiniment triste (et je ne parle pas de l’inceste).

    J’ai beaucoup d’empathie pour eux comme pour tant d’autres que je croyais « favorisés ».

    Claque dans la figure.

    Hélène

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce que vous dites ne me paraît nullement incompatible, ni même contradictoire, avec ce que j'ai écrit.

      Supprimer
    2. Je vais donc vous relire pour mieux comprendre
      Hélène

      Supprimer
    3. Je veux simplement dire que je ne me plaçais nullement sur le terrain de la compréhension ou de l'empathie, lesquelles sont parfaitement respectables mais ne m'intéressent pas beaucoup.

      Et, encore une fois, ce livre ne représente qu'un "son de cloche", comme on dit. Ce qui est affirmé dans ce livre est peut-être vrai, mais reste sujet à examen, comme tout témoignage, surtout lorsqu'il s'agit d'un témoignage unique.

      Supprimer
  2. "la moitié de la France a été victime d'outrages sexuels dans l'enfance...", eh bien pas moi !
    Croyez-vous que je sois autorisée à me plaindre d'avoir été discriminée ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus ! Et je commence à m'en sentir légèrement vexé.

      Supprimer
  3. Mon fils qui a suivi les cours d'Olivier Duhamel ne tarissait pas d'éloges sur lui. Au point que j'ai pu approcher le personnage et me rendre compte qu'effectivement c'était une sacrée pointure et qu'il nous en faudrait d'autres comme lui dans les universités, ce qui n'est pas souvent le cas. Alors, je me fous complètement de ses aventures avec un adolescent consentant qui n'est évidemment pas de son sang. Il n'y a donc ni inceste, ni pédophilie comme vous le faites remarquer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En plus, on ne sait même pas s'il suçait bien, ce garçon…

      Supprimer
    2. Ce que vous dites là est répugnant.
      Orage

      Supprimer
    3. Eh bien ! Francis, on ne peut pas dire que le conformisme des temps vous atteigne. Bravo pour votre liberté de jugement. Cependant, avez-vous conscience des risques que vous prenez ? Comme je ne peux pas croire que votre nom soit un pseudo, eu égard à votre franchise, à plus ou moins longue échéance tous les Francis français, et il y en a 235721 (j'ai vérifié), sont condamnés à la mort sociale.

      Supprimer
  4. "Blurboïde" et "blurbienne" sont bien des néologismes faisant référence à la plateforme d'auto-édition, n'est-ce pas ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yes, Sir ! Tous les ans (sauf en 2019, donc), j'édite mon journal annuel pour ma mère, qui aime bien le lire mais ne fréquente pas chez Dame Ternette.

      Supprimer
  5. ( Éffaré de me voir comparé à un GdC, à propos de ma phrase sur Bossuet: sur les forums, le second degré, plus c'est gros, moins ça passe).

    Et bien moi, je dis que si la gauche en avait,elle présenterait Olivier Duhamel comme candidat unique, puisqu'on nous a amplement dècrit les qualités politiques dont il a fait preuve toute sa vie, et qui en recouvrent la palette complète; connaissances juridiques étendues, technique du réseautage de haut niveau,capacités de prendre la tête de tous les centres et gens de pouvoir qui comptent et qui s'écrasent tous devant lui, capacité de dissimuler les informations gênantes connues de tous,virages politiques au moment opportun sans donner l'impression de se trahir, etc.: beaucoup de points communs avec Mitterrand, au fond,et une sérieuse chance de victoire : dans le secret de l'isoloir, je ne crois pas que ce soient les considérations morales qui emportent le morceau...

    RépondreSupprimer
  6. Et la faute à Rousseau c'est laquelle déjà ?

    RépondreSupprimer
  7. "Vieux cochon. Reine l'a appelé ainsi, le libraire très très myope qui m'a mis sa langue dans la bouche.
    Je sentais que le mari de la libraire faisait une chose que sa femme n'aurait pas approuvée. Moi-même, dégoûtée par ce contact gluant, j'ai réagi en crachant par terre depuis la porte de la boutique jusqu'à l'entrée de l'immeuble où nous habitons, et j'ai tout raconté à Reine.
    J'espérais peut-être que Reine m'expliquerait pourquoi un vieux monsieur, ordinairement sans bienveillance particulière, soudain se penche sur vous pour coller sa bouche à la vôtre, très vite, en prenant soin que personne ne le voie. Mais Reine n'a rien expliqué. elle a juste dit :
    - C'est un vieux cochon."

    Lika Launay-Spitzer - Le Tournesol de Davos -

    RépondreSupprimer
  8. Bien vu Elie.
    Tout est dit.
    (Je n’ai pas voté Mitterand d’ailleurs, ce ici explique cela).
    Hélène

    RépondreSupprimer
  9. Pardon de faire du trans-blogs...
    La rue Watt dont vous parlez chez Elodie et moi ICI existe encore. Elle est en revanche beaucoup mieux éclairée que dans votre jeunesse ou celle de Vian.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ! j'ai vu ça chez vous, juste après avoir laissé mon commentaire chez la future présidente…

      Je pensais qu'elle (la rue, pas la présidente) avait été plus ou moins anéantie lors des travaux de la gare d'Austerlitz. Je suis content de savoir qu'elle est toujours là.

      Supprimer
  10. Réponses
    1. Un truc pseudo-festif à chier : rien d'étonnant, donc.

      Supprimer
  11. Revenons à notre sujet si Fredi-belle-bite le permet ?
    Le commentaire d'Élie Arié est remarquable ! Dire que c'est à cause de bagatelles qu'on a raté la présidence de Strauss-Kahn, et maintenant, qu'on va être privé de celle de Duhamel !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fredi-belle-bite

      Ah !!!
      Une connaisseuse... 😊

      Supprimer
    2. Hélas, pas tant que ça ! Seulement un peu crédule et prête à croire n'importe quoi !

      Supprimer
  12. Cette rue a perdu de son charme en étant éclairée, dans la BD de Tardi tirée d'un livre de Leo Mallet," 120 rue de la Gare";
    J'aimais m'y promener surtout la nuit par temps de pluie.

    RépondreSupprimer
  13. C'est fou, quand même, comme la pandémie entraîne une sorte de confinement des forums !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas, je ne fréquente aucun forum.

      Supprimer
    2. Vous avez bien compris que j'y inclus les forums de discussions des articles de votre blog,ainsi que ceux du Monde - les 2 seuls que je lis.Depuis la pandémie,je suis frappé par la vacuité des commentaires, comme si plus rien n'avait d'importance, comme si l'avenir n'existait plus : ce n'est pourtant pas la Grande Peste du XIV ème siècle !

      Supprimer
    3. D'autant que, même pendant la grande peste, l'avenir a continué d'exister !

      Il est vrai que la société du XIVe siècle n'était nullement en phase terminale comme semble bien l'être la nôtre.

      Supprimer
    4. Passé un certain âge, quand on rentre en phase terminale, on a toujours tendance à penser que ce n'est pas nous, mais la société, la planète, etc. Ça doit consoler, de penser qu'après nous,il n'y aura plus rien...

      Supprimer
    5. D'ailleurs, c'est un peu vrai ...Après moi, il n'y aura effectivement plus rien.

      Supprimer
  14. Alors longue vie à vous M.Arie !

    Bibi

    RépondreSupprimer


  15. Elie,
    « D'ailleurs, c'est un peu vrai ...Après moi, il n'y aura effectivement plus rien. »

    Plus rien ?
    Des clous !
    Il restera vos petites phrases tordantes, jusqu’à ce qu’un autre marxiste tendance Groucho ne vous rattrape et malgré ça ... nombre de blog en auront pour des siècles à oublier le poil à gratter que vous y avez semé.
    Bien joué :-D

    Hélène

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Hélène ; Maintenant que les pseudo-médicaments homéopathiques sont enfin déremboursés, il n'y a plus d'autres combats qui vaillent d'être menés.

      Supprimer
  16. Je me demandais, vous allez encore y rester longtemps, par terre ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le sol est gelé : je n'arrive plus à m'en décoller…

      Supprimer
    2. Mais bon : m'en vas faire un effort…

      Supprimer
    3. Inutile de vous fatiguer: le dégel est prévu pour dimanche.

      Supprimer
  17. Dites, c'est qui qui doit faire des billets dans ce blog ? (commentaire potentiellement en double, il y a eu un message d'erreur)

    RépondreSupprimer

La boutique est rouverte… mais les anonymes continueront d'en être impitoyablement expulsés, sans sommation ni motif.