vendredi 15 janvier 2010

Suite au travaux sur l'eau froide sanitaire

C'est une phrase affichée depuis hier sur la porte des toilettes de la glorieuse entreprise de presse qui me donne le bifteck. Je vous la recopie, en en respectant scrupuleusement la typographie :

Suite au travaux sur l'eau froide sanitaire .


Depuis ce matin, je ne cesse de me la répéter mentalement et je finis par lui trouver un très grand charme, voire un certain pouvoir d'envoûtement maléfique.

10 commentaires:

  1. ça peut cartonner floqué sur un tee-shirt de l'IUFM.

    RépondreSupprimer
  2. Et rien après ?

    L'ouvrier a été englouti en testant la chasse d'eau ?

    RépondreSupprimer
  3. En voila un qui n'a pas encore inventé l'eau chaude

    RépondreSupprimer
  4. N'empêche, il y a des phrases qui vous enchantent et vous poursuivent (j'en avais trouvé une sur une locomotive, mais l'ai oubliée aujourd'hui) et dans " La nuit du Jabberwock" de Fredric Brown, le héros s'enfièvre pour la mention "Département des Chandelles Romaines", un service d'une usine de sa ville.

    RépondreSupprimer
  5. Wynston : vous croyez ? Je connais très mal les mœurs de cette tribu...

    Suzanne : si, si ! Après on annonce que les chiottes seront inutilisables à partir de ce soir, 19 H. Mais c'est moins drôle.

    Mère Castor : même pas sûr qu'il sache s'en servir...

    Corto : pouvez toujours aller lire ailleurs, hein !

    Mifa : ah oui ! Département des chandelles romaines me plaît beaucoup !

    RépondreSupprimer
  6. Vous avez de l'eau froide sanitaire et vous trouvez le moyen de gueuler.

    RépondreSupprimer
  7. Peut-être que c'est beau mais quoi ça veut bien dire et/ou mal ?

    RépondreSupprimer
  8. Ah je viens de lire que ya une suite!
    Fallait le dire...

    RépondreSupprimer
  9. Ou alors c'était "salutaire"?
    Orage

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.