mardi 16 novembre 2010

Didier Goux, unique au monde


Voyez comment sont les gens : hier, je me fendais d'un petit billet sans texte, juste pour établir un lien vers l'étable de mes bêtes à cornes d'élection, dans le seul but humaniste de leur apporter un peu de cette audience à laquelle ils aspirent tant et qui leur fait souvent défaut. C'est mon côté écologiste : je suis pour la sauvegarde des espèces en voie d'obsolescence et la conservation des vieilles idées ossifiées datant (le carbone 14 est formel sur ce point) au minimum des années vingt de l'autre siècle – donc, j'y participe à mon humble niveau, en diffusant autant que faire se peut.

J'en fus bien récompensé : loin de se montrer reconnaissante, la bétaillère s'est agitée jusques au soir, chacun et chacune ayant à cœur de me décocher de ces petites flèches-ventouses, ces débouche-chiottes miniatures qu'ils semblent tout particulièrement affectionner – j'en avais encore une collé au front ce matin en m'éveillant, c'est dire. Ce n'est pas que je l'avais oubliée, c'est plutôt que je l'ai conservée précieusement. Car, hier, ne sachant plus dans quelle direction meugler, l'un d'eux (ou l'une d'elles, je ne sais plus) a trouvé un angle d'attaque inédit et réjouissant : catho intégriste, voilà ce que je suis soudain devenu (après avoir été, comme presque tout le monde, facho, nazi, homophobe, islamo-la même chose, etc. : la routine). Qu'on juge de ma surprise ravie : la minute précédente, j'étais encore un quinquagénaire tout ce qu'il a de plus ordinaire, presque sans visage et gris muraille, et voilà que je devenais un exemplaire d'humanité absolument unique au monde : LE catholique intégriste non croyant. Ne cherchez pas, il n'y en a pas d'autres. Juste moi.

Une promotion tout de même extraordinaire et fulgurante, d'autant plus extraordinaire si l'on veut bien songer qu'elle fut obtenue par un simple billet dans lequel je ne disais strictement rien. Qui fera mieux ?

44 commentaires:

  1. Ils ont l'insulte recyclable chez Ruminances (ils ont aussi une prédilection pour les sphincters, je ne sais s'ils souffrent d'hémorroïdes ou quoi, ou qu'est-ce...), je me suis mangé la même, mais moi, Didier, je suis un catho intégriste croyant : je m'assume en somme.

    Bienvenue à ma table. Les chrétiens sont comme ça, ils invitent à tour de bras.

    Mais je vous préviens de suite, j'ai 12 enfants (dont un qui n'a pas le droit de venir à table) et ils ont évidemment les noms des apotres. J'ai prénommé Judas le plus laid, c'est d'un pratique la laideur...

    RépondreSupprimer
  2. Judas, c'est vach'ment discriminant ! Vous êtes vraiment infréquentables, vous autres...

    RépondreSupprimer
  3. Didier,

    Oui. Vous avez raison, je pourrais peut-être organiser un système de prénoms tournants. Via un planning en tableau croisé dynamique Excel.

    RépondreSupprimer
  4. Avez-vous lu ce commentaire de "Laetsgo" ?

    "ils font exprès de tout comprendre de travers ou nos textes sont-ils à ce point ambigus ?"

    Serait-ce un éclair de lucidité ?

    Les textes de Ruminances seraient-ils ambigus ? Cette phrase par exemple, ahurissante, l'est-elle ?

    "l'opération Plomb Durci n'a pas été lancée pour pourchasser les membres du Hamas vivant à Gaza, (...) c'était le prétexte pour qu'en réalité Israël se débarrasse de tout son vieil armement U.S. difficile à stocker… ben tiens, autant s'en débarrasser en chassant le Palestinien de base à Gaza !"

    Elle me semble au contraire tout ce qu'il y a de claire.

    Ce qu'elle dit en substance, c'est que lorsque les israëliens (les juifs, soyons précis) ne savent plus quoi faire de leurs armes, ils se décident à faire pleuvoir des bombes. En somme, ils préfèrent tuer plutôt que de gâcher une seule balle de leur arsenal ! En d'autres termes, ils pensent sans doute qu'un bon palestinien est un palestinien mort. En d'autres termes, Israël est un état d'assassin, un état de NAZI, tant qu'on y est.

    Non, tout est très clair. Trop clair, sans doute. Tout comme l'est ce petit commentaire piquant de Babelouest :

    "Le Hamas est bien plus ouvert que ce qu’en disent les médias pour le diaboliser, alors que le gouvernement égyptien ne vaut pas plus cher que son homologue israélien."

    C'est proprement ahurissant. Ce qui est le plus troublant, c'est l'incapacité de ces gens à se mettre en relation avec les propres propos et à les identifier comme tels.

    RépondreSupprimer
  5. Je crois que vous avez assez bien résumé l'affaire. C'est bien pour des "raisonnements" de ce genre que je parle, dans leur cas, de démence idéologique : on n'est évidemment plus, là, dans la simple divergence d'opinions ou d'analyse.

    (Ce qui s'était dit, au même endroit, sur le 11 septembre valait également la visite...)

    RépondreSupprimer
  6. Dorham n'est pas un catho intégriste, mais un catho de gauche.
    Les cathos de gauche ont le droit de vivre, s'ils sont vraiment de gauche. Par exemple, un catho de gauche devrait rappeler toutes les dix lignes (s'il fait des commentaires longs) ou tous les dix commentaires s'il fait des commentaires courts (mais un catho de gauche qui fait des commentaires courts, je n'en connais personnellement aucun)qu'il n'est pas benoiseiziste mais partisan de la théologie de la libération, du prolétaire au pieds nus et du riche qui ne passera pas par le chas de l'aiguille et se verra refuser l'accès au royaume des cieux même s'il est enterré dans un linceul à l'effigie du Che.
    Le catho pas de gauche mais pas messe en latin quand même lit La Croix et mise sur l'alliance des religions pour revenir à un monde un peu plus spirituel. Ces cathos-là ont le joyeux privilège de se faire taper par tout le monde et vont finir par se faire bouffer.
    Le catho d'extrême-droite adopte un petit enfant mongolien qu'il appelle Emmanuel.
    Surveillons Didier Goux. Il n'a pas l'air d'en être là pour l'instant.

    RépondreSupprimer
  7. Alors là!
    Maxi respect!
    Je salue le specimen unique.
    Ce que c'est que de se marier à l'église tout de même! Ca vous pose un homme.

    RépondreSupprimer
  8. "putain, en plus je suis convaincu que ce gonze ne serait même pas capable de planter un clou dans du beurre…"
    Ca, c'est pervers ^^

    RépondreSupprimer
  9. Suzanne : pour ce qui concerne l'adoption, mongolien ou pas, vous pouvez relâcher sans crainte la surveillance...

    Carine : j'ai beaucoup aimé également, la parabole du clou et du beurre. Du reste, c'est amusant car c'est exactement ce que font ses petits camarades retraités et lui-même : planter des clous dans du beurre – et du beurre qui s'en fout, en plus.

    RépondreSupprimer
  10. "ce gonze ne serait même pas capable de planter un clou dans du beurre…"

    Encore une allusion homophobe. C'est une honte.

    RépondreSupprimer
  11. Rien à voir avec ce billet (quoique...). Contrairement à ce que vous dites dans votre commentaire, vous figurez bien dans le fichier Excel mis en ligne par F+, ligne 17 !
    Geneviève
    (je parais sous "anonyme" car j'ai un problème avec mon compte Google)

    RépondreSupprimer
  12. Suzanne,

    Je ne sais pas si je suis un catho de gauche. En fait, "catholique" me suffit désormais comme définition. Ce qui est certain, c'est que je ne suis pas de droite et que je ne le serais jamais.

    Cela dit, j'ai une position moins tranchée que vous pourriez le penser sur Benoit XVI. Je le tiens en réalité pour un homme d'une très grande intelligence, un homme bien plus subtil qu'on ne le dit et c'est peut-être pour cela (et aussi parce que la Curie communique comme ses pieds) qu'il a tant d'ennemis.

    Beaucoup prédisent le pire aux catholiques. Parce qu'ils ne représentent pas une religion intrinsèquement conquérante. Parce que l'espérance catholique se situe bien au-delà des enjeux de ce Monde. Or, notre histoire montre que le fait de se faire dévorer (ou martyriser) n'est jamais qu'une défaite à très court terme.

    Cela dit, le Monde a tort de nous imaginer en éternels agneaux sans défense.

    RépondreSupprimer
  13. Dorham: ne prenez pas trop mes commentaires au sérieux. En fait, je regrette déjà ce que je viens de d'écrire sur les cathos qui adoptent un mongolien. Je trouve ça à moité comique et à moitié bien. Enfin, pas comique, ni à moitié, mais je ne sais pas comment le dire.

    RépondreSupprimer
  14. Geneviève : ah, tant mieux, vous me rassurez !

    Dorham & Suzanne : je me mets en mode "off" à partir de maintenant, pour cause de BM. Mais la porte reste grand ouverte...

    RépondreSupprimer
  15. Suzanne,

    Je ne prends pas nécessairement vos commentaires (pas tous) au sérieux,
    mais j'avais envie de répondre sérieusement.

    RépondreSupprimer
  16. Je crois que je fais encore mieux que vous, Didier. Je suis un catholique intégriste non croyant homophobe et fou (et méchant). (Nazi aussi, mais ça ça va de soi.)

    RépondreSupprimer
  17. D'autant que si je comprends bien ce que je constate à l'instant : sur le forum du parti de l'In-nocence, il est même interdit de faire une citation absolument inoffensive de… Lucien Rebatet. Ça vaut "suppression de fil". Comme dirait l'autre, j'hallucine !

    RépondreSupprimer
  18. "Je suis un catholique intégriste non croyant"
    Alors là, ça me rappelle l'histoire du type qui dit "moi quand je pète je fais pas de bruit mais je pue". Un autre lui répond " moi je pue pas mais qu'est-ce que je fais du bruit!" Un troisième intervient: ben moi, je pue pas et je fais pas de bruit". Les deux autres s'exclament: ben pourquoi tu pêtes alors ?

    (Le plus drôle, quand j'écris ce commentaire, c'est d'imaginer la réponse hautaine du Georginou "ah la la Suzon, décidément, point n'est besoin de vous commenter, il suffit de vous lire et on tombe si bas...)

    RépondreSupprimer
  19. Suzanne,

    L'évocation des sphincters plus haut a déteint sur votre humeur ? Ici, ça finit toujours comme ça. Va falloir parvenir à dépasser le stade du pot, les enfants...

    RépondreSupprimer
  20. Dorham, non mais...

    Je comprends bien qu'on soit un catholique sans Dieu. Qu'on ait une église vide dans la tête, qu'on frissonne dans la cathédrale de Saint-Nectaire, qu'on pleure en écoutant La passion selon Saint-Mathieu, qu'on se désespère de ne pas croire qu'un grand ange vienne vous chercher au moment de votre mort.
    Mais le coup du catholique intégriste sans Dieu... ça me fait rire. Et il y en a de plus en plus, j'ai l'impression. On se secoue les plumes et on se dit que défendre la France éternelle sans endosser le costume du croisé qui allait tuer les sarrazins pour défendre le tombeau du christ, ça l' fait pas. Comme ça, on a toute la panoplie.

    RépondreSupprimer
  21. Suzanne,

    Tout ça, c'est encore pour faire chier les catholiques-avec-Dieu-en-option-obligatoire. Les civilisationnistes sont malins, ils nous utilisent comme remparts, pensent-ils que nous finirons comme St Denis, la tête entre les mains, avançant jusqu'au sommet de la défense de l'Occident.

    RépondreSupprimer
  22. L'autre jour, j'ai écouté Radio Courtoisie pendant dix minutes. je me suis bien marré.

    RépondreSupprimer
  23. « Quand les gens intelligents se piquent de ne pas comprendre, il est tout naturel qu’ils y réussissent mieux que les sots. »

    RépondreSupprimer
  24. J'ai Pie X en ligne, il dit qu'il ne demande qu'à raccrocher.

    RépondreSupprimer
  25. Chez Maurras, Dieu n'est pas indispensable pour être catholique, car il voit le catholicisme comme un ciment social et civilisationnel.
    Mais j'ai du mal à penser que c'est ce que voulaient dire les auteurs de la démonstration visée ici...

    Soit dit en passant... quoi que baptisé et croyant, je ne me considère pas comme chrétien... mais j'ai pourtant une révérence pour le catholicisme, car s'y trouve une bonne part de l'âme de l'Européen.

    Laurent l'Anonyme

    RépondreSupprimer
  26. Bon Didier, entre athées, faut se soutenir ! Je compte sur vous pour m'aider à siffler le vin de messe de Vacqueyras... Le blanc est excellent d'ailleurs, un côté plasma plutôt qu'hématie !

    RépondreSupprimer
  27. Laurent l'Anonyme: Saviez-vous qu'il y a sur Flickr un groupe Le Martyre de Saint-Laurent ? On y trouve photographies de tableaux, statues, etc...

    RépondreSupprimer
  28. A Suzanne: j'en suis tout retourné, comme aurait dit mon éponyme...

    Laurent l'Anonyme

    RépondreSupprimer
  29. "catho intégriste non croyant"?! J'adore!!^^

    RépondreSupprimer
  30. Pas de prédilection anales chez moi Dorham ... et je n'ai pas non plus dit que je prenais partie pour ou contre l'avis de l'article. Ma position a toujours été claire là-dessus, ce conflit ne regarde que ces deux pays (parce que je suis pour la reconnaissance de la Palestine en temps que pays autant que je l'ai été pour Israel), parce que je ne suis pas pour un embargo tel qu'il est effectué, parce que je ne suis pas pour la guerre de terroristes qui ne fait que des victimes civiles et innocentes, parce que je ne suis pas pour l'ingérence de pays tiers dans ce conflit, il y a encore beaucoup de parce que ...

    Monsieur Goux a une façon très indirecte d'injurier autrui et peut-être que cela lui plait de provoquer, cela flatte sa vanité. Je lui reconnaît des valeurs (j'ai quand même lu quelques BM et lui concède que ce n'est pas facile de concevoir des histoires abracadabrantes pseudo-érotico policières faciles à lire) je ne le vois pas dans la collection Arlequin, mais il faut gagner son boire et son manger quotidien, c'est le lot de chacun.
    Je crois que c'est moi qui l'ai tancé de catho-intégriste, parce que je l'ai ressenti ainsi.

    RépondreSupprimer
  31. La pecnaude,

    j'ai bien compris que vous pouviez l'un l'autre avoir des désaccords, ce sont les désaccords de l'extérieur que vous avez peine à entendre, surtout émanant de ceux qui prennent les propos pour ce qu'ils sont.

    Je pense que certains d'entre vous ne sont pas très loin de l'antisémitisme de base.

    RépondreSupprimer
  32. Ce que j'aime bien chez vous, c'est que vous regrettez de ne pas avoir la foi (c'était dans un autre article) : je n'arrive pas à comprendre. Pour moi c'est une aporie (enfin moi, hein, les trucs compliqués, hein ...). D'ailleurs aporie, je ne sais pas comment ça s'écrit.

    Si vous n'avez pas la foi, et le regrettez, vous regrettez de ne pas vous tromper ? Comme d'ailleurs avoir la foi et le regretter, si il y en a.

    Vous avez la foi et ne voulez pas le reconnaitre pour faire le mariole ?

    Vous n'avez pas la foi mais regrettez de ne pas être à la place de ceux qui l'ont pour être en accord avec votre vision de LA civilisation ?

    Attendez, je reprends un verre.

    Bon, vin de pays du Perigord, de nos jours, les cadres sup n'ont plus vraiment les moyens de leur ambition.


    Oui, quoi ?


    Ah oui, bon. Moi je suis un bouddhiste intégriste. Je ne suis rien. Du tout. Et vous en êtes un autre. Non, vous êtes le même. Non, vous êtes un même.

    RépondreSupprimer
  33. Quel dommage... J'avais pensé hier soir avoir raté un épisode, celui de votre conversion... Ce n'est que partie remise, j'espère, et je continue à prier pour vous.
    Evidemment, que nous sommes tous uniques, en Dieu.

    RépondreSupprimer
  34. Et gna et gna.... Monsieur Gouqse a surtout une faculté d'ironie coextensive à une acuité d' observation en progression exponentielle... c'est à dire que, quand vos en êtes à péniblement déchiffrer un 8 eme degré , il se balance dans les branches du 22 eme qu' il ne quitte que pour les canopés du 42 eme degré amélioré 72 ( la Verte, donc ;-) ...

    RépondreSupprimer
  35. Dommage pour mon antépénultième degré, prévenez quand votre anthropoïde atteindra le niveau du sol ...

    RépondreSupprimer
  36. Dommage pour mon antépénultième degré, prévenez quand votre anthropoïde atteindra le niveau du sol ...

    RépondreSupprimer
  37. Humm.. Prenez vos pilules contre Al Zeimmer et décoller le doigt du clavier pour commencer ... Geargies

    RépondreSupprimer
  38. L'EDF va couper le courant d'une seconde à l'autre pour toute la matinée. Donc, pas de taulier pendant quelques heures : profitez-en bien !

    (Et pas moyen de travailler non plus, forcément : Dieu que je suis triste...)

    RépondreSupprimer
  39. "Je pense que certains d'entre vous ne sont pas très loin de l'antisémitisme de base." dit Dorham, qui se demande si...

    Je viens de lire leur post pro Hamas et les commentaires qui vont avec...
    waouh.

    "Merci pour publier cet excellent témoignage de ce qu’est la réalité de l’empire atlanto-sioniste." Dit un antisémite convaincu, complot su 11 septembre, lobby sioniste et tout le bazar (Asse42) qui lui, ne se le demande pas.

    Eh bien... braves ruminants, va.
    Jusqu'ici je me moquais d'eux parce qu'ils n'écrivent que des conneries, mais bon.

    RépondreSupprimer
  40. Suzanne : vous avez cliqué sur le nom d'Asse42, pour atterrir sur son blogounet ? Faites-le et lisez donc son "programme", ce grand exercice de modestie : vous m'en direz des nouvelles !

    RépondreSupprimer
  41. Didier, oui. Mais maintenant, j'arrête. Pfiou, les NOMistes, (ils avaient déjà fait des articles là-dessus, non ? Les complots mondiaux, les juifs toujours là où il faut, comme par hasard, c'est bon. Comme le souligne Dorham, ils n'assument pas ce qu'ils disent, je ne sais pas s'ils se rendent compte de ce qu'ils écrivent. Ils mettent des liens et se font aimer par des gens débiles et/ou vraiment barrés dans des trucs antisémites, mais la main sur le cœur la moitié d'entre eux affirmera que ce n'est qu'incompréhension diffamatoire de dire cela. Ils y croient peut-être, tout comme ils trouvent géniale la prose du pauvre Clarky, nouveau San-Antonio proclamé, qui ne comprend pas tous les mots, et met du gras sur tout ce qu'il touche.
    Exit.

    RépondreSupprimer
  42. Didier, mais ils sont moins marrants! On a abusé aussi. On s'est tellement moqués de la grandiloquence mauricethorézienne de leurs compliments internes que du coup ils ont raccourci la sauce. Le vieux Ruminances, c'était mieux.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.