jeudi 9 décembre 2010

2011 ? Qu'est-ce que c'est que ça, 2011 ?


Ils sont mignons, nos collabos modern style, non ?

Et puis, le vert leur va si bien...

96 commentaires:

  1. Doit pas manger que des légumes bio et sucer des glaçons çui-la, LE (gros)BRAS

    RépondreSupprimer
  2. Je savais qu'il était question de rallonger l'année scolaire, mais à ce point là et seulement pour les musulmans, ça me paraît exagéré et discriminatoire.

    RépondreSupprimer
  3. "le vert leur va si bien..."

    Europe Ecologie, c'est recyclage et récupération de l'islamisme à tous les étages.

    Dommage pour les écologistes laïques, c'est dur pour eux.

    RépondreSupprimer
  4. ...ça fait mal aux yeux ! C'est vraiment la honte !

    RépondreSupprimer
  5. Excellent mon cher! Quand le croissant se met au bio, "mèfi"..!Et je vous en prie, prenez garde aux glissades..!

    RépondreSupprimer
  6. Encore un qui ira marier sa fille avec plaisir à la Mosquée, par amour de la Diversité, mais qui fera la gueule à son fils parce qu'il se mariera à l'Eglise.

    Ethnomasochisme...

    Au fait, la haine de soi, la tentative de suicide, c'est pas traité par des cures de sommeil dans les services psychiatriques?

    Laurent l'Anonyme

    RépondreSupprimer
  7. Ils ont inventé le cochon hallal.

    RépondreSupprimer
  8. Moi pas avoir compris , pourquoi 1432 et pourquoi 1432/2011 ?

    Une âme charitable pour m'expliquer?

    RépondreSupprimer
  9. D'un autre côté... si 1432 de l'Hégire est jugé comme devant faire référence en France, cela signifie implicitement que les écologistes sont le premier parti a reconnaître que l'islamisation-invasion est un fait.

    On ne peut que saluer ce courage politique!

    Laurent l'Anonyme

    RépondreSupprimer
  10. C'est très antisémite non, d'oublier 5772 ?!...
    Mais il est vrai que les verts doivent être antisionistes, j'avais oublié...

    RépondreSupprimer
  11. Merci Nicolas !
    oui effectivement aussi grotesque qu'affligeant ! EELV, en somme !

    RépondreSupprimer
  12. Et en plus, selon:

    http://www.al-kanz.org/2010/12/07/1432-europe-ecologie/

    parait que chez les muzz, cela ne se fait pas de souhaiter la nouvelle année !

    RépondreSupprimer
  13. 5572 n'arrivera pas avant le 29 septembre 2012, Antoine.

    Cette affiche nous touche là où ça fait mal à notre ethnocentrisme colonialiste, évidemment. Chaque nouvel an, on se réfère à la naissance du Christ, et c'est très mal dans un pays soi-disant laïque. Insupportable, même, pour nos concitoyens qui ont construit ce pays, et se sentent exclus du temps.
    Heureusement, il y a des hommes et des femmes qui s'élèvent au-dessus de ces préjugés moisis.
    Avec Europe-Ecologie, il y aura un re-cyclage. Dans cyclage il y a cycle. Dans cycle, il y a bicyclette, dans bicyclette il y a bi, et nous sommes bi car pluriels, tissés de toutes nos cultures et de tous nos calendriers, qui doivent devenir bitemps, multitemps et métissés. Et jamais on n'arrêtera le maillot vert du Temps.

    RépondreSupprimer
  14. « mal à notre ethnocentrisme colonialiste »

    Pauvre Suzon…

    RépondreSupprimer
  15. (pas très fin sur les bords, le p'tit Georges)

    RépondreSupprimer
  16. Je concentre tout au milieu, ma Suzon, pour que tu puisses mieux dormir cette nuit.

    RépondreSupprimer
  17. Ah, Georges s'ennuie.
    Il avait fait Un joli billet sur ce thème, avec en illustration la même affiche, et personne, personne ne vient voir le pauvre petit Georges sur son blog.

    RépondreSupprimer
  18. La liste des traîtres à pendre s'allonge... Les fascistes verts marchent main dans la main depuis longtemps. Normal, les deux groupements haïssent plus de tout notre civilisation.

    RépondreSupprimer
  19. Dites moi DG, dans votre précédent billet il me semble que vous faites dans le climato-scepticisme le plus abject. Vous savez qu'il y aura un jour des tribunaux d'exception pour juger ce genre d'opinions?

    Collabos modern style. Oui. Et ils sont légion! Ceux-là me paraissent aussi ridicules que démagos. Mais quelle tristesse tout de même!

    RépondreSupprimer
  20. 24 balles non-recyclées et enduites de saindoux dans la peau.

    RépondreSupprimer
  21. Carine a dit...
    24 balles non-recyclées et enduites de saindoux dans la peau

    Le saindoux c'est pour la pénétration?

    RépondreSupprimer
  22. @ Fredi maque:
    nan, c'est pour la punition suprême.
    Plus la botte de Carine (talons de 20 cms) en plein front, entre les yeux.

    RépondreSupprimer
  23. @Carine : ah ! Vous pratiquez donc la lobotomie!

    Pluton au dessus d"un nid de coucou

    RépondreSupprimer
  24. C'est fou ce qu'on peut se distraire avec une simple affiche, finalement. Surtout celle d'un gros monsieur tout rouge sur fond vert.

    RépondreSupprimer
  25. Oui c'est bien quand Catherine vous prend en photo devant le mur peint en vert.

    RépondreSupprimer
  26. N'étant pas encore multi-enculturalisé, j'ai pris quelques minutes pour comprendre.
    Ah les cons ! AH les salauds, Ah les traitres !

    RépondreSupprimer
  27. flagrante discrimination envers la communauté juive qui elle n'a pas le droit de vivre en 5771...que fait sos racisme

    RépondreSupprimer
  28. Didier, on trouve pire, un barbu chauve accoutré de blanc (ou bleu) sur fond rouge sang ! Comme dirait Nosferatu, "je peux tremper un sucre? ". Wouarf, Mdelol aussi.

    RépondreSupprimer
  29. Passant par là je note que Carine cause de 24 balles. Je comprends mieux sa réticence devant les écolo-du-rable mais elle exagère : ça vaut que 2 balles (1 pas tjrs suffisant, 3 et + = gaspillage) Et le saindoux ne se gaspille (à la rigueur…) que pour horrifier les muzz vivants ; pour les Le Bras verts et autres tarés sans foi ni foie, ça sert à rien

    RépondreSupprimer
  30. Ils ont oublié aussi le calendrier révolutionnaire. En quel An sommes-nous, Maximilien ? (Maxi mille liens)

    RépondreSupprimer
  31. Bonjour,

    Il manque la version en arabe M.Legras. Peut mieux faire.

    RépondreSupprimer
  32. Pluton:
    C'est la botte de Nevers à ma façon.

    RépondreSupprimer
  33. Vintage la botte, quoi, j'veux dire.

    Didier:
    me dites pas que vous n'étiez pas sûr de vous distraire avec les commentaires, sur ce coup-là ^^

    Cette affiche est la grande vedette d'aujourd'hui, sur les blogs. J'espère qu'elle a le même succès sur place…

    RépondreSupprimer
  34. Le Plouc:
    le tarif va en augmentant.
    L'autre jour, j'ai mis 12 balles à la proviseure.
    Tout augmente !
    Le prochain n'a qu'à bien se tenir.

    RépondreSupprimer
  35. "pour les Le Bras verts et autres tarés sans foi ni foie, ça sert à rien"
    Ah mais pardon pardon.
    Il va se convertir. Donc le saindoux, c'est ce qu'il lui faut. Il ira brûler en enfer.

    RépondreSupprimer
  36. En pays chrétien on ne fête pas pas le changement d'année le 24 décembre. Les lapins créti(e)ns font des petits.

    RépondreSupprimer
  37. Ce monsieur nous rappelle qu'on est en pleine guerre de Cent Ans, donc. Et que jeanne d'Arc a été brûlée l'année dernière. J'avais totalement zappé, dites donc.

    RépondreSupprimer
  38. Bon, entre Carine qui veut buter les musulmans, le pauvre Georges-label-supérieur et Nicocerise qui traite les autres de crétins mais n'a pas fait le rapprochement entre la naissance du Christ et l'an 1 du calendrier chrétien...

    RépondreSupprimer
  39. Mais ouais, de quoi vous plaignez-vous ?, y avait Marine à la téloche hier : vous avez votre étendard blond ! Tout va bien !

    RépondreSupprimer
  40. Je suis quand même surprise qu'un seul membre d'un parti politique, prenne cette initiative. Est-ce que les autres candidats verts paraissent sur la même affiche ?
    On croirait presque à une boutade imaginée par un provocateur !

    Alors on fait quoi, on retire la burka ou on la garde ? (je parle là pour les femmes..)

    RépondreSupprimer
  41. Nicocerise,

    Le calendrier ne débute pas le 25 décembre, en effet. Vous avez le sens de l'observation, vous... Il ne commence pas moins au 1er janvier pour des raisons essentiellement chrétiennes. Le 1er janvier est en effet la date retenue pour situer la circoncision du Christ.

    RépondreSupprimer
  42. « entre Carine qui veut buter les musulmans »

    Toujours le sens du raccourci éclairant et synthétique, cette brave Suzon.

    RépondreSupprimer
  43. C'est une malédiction, de s'appeler Le Bras, ou c'est un truc génétique qui rend effroyablement con ?

    Parce que, entre le Hervé qui nous bassine sur la non-immigration et celui-ci qui ferait une bonne cible porcine pour l'apprentissage anti-infidèle des muzz (c'est d'ailleurs comme ça qu'il finira), on nage dans la bêtise et la lâcheté les plus immondes !

    RépondreSupprimer
  44. Suzanne,
    où avez-vous lu que je parle de "butter les musulmans?"
    Vous lisez dans ma pensée? Vous me faites un procès d'intention?
    Je parle de 24 balles au saindoux dans la peau des collaborateurs qui favorisent leur conquête. Ce n'est pas la même chose.
    Les musulmans font leur métier de musulman, la conquête du monde. Ils obéissent à leur bouquin.
    Mais NORMALEMENT, nous sommes libres de ne pas être d'accord avec leur gentille mise au pas. Non?

    Donc, la prochaine étape:

    http://www.youtube.com/watch?v=FCQwAQovitQ

    où l'on voit qu'il va y avoir surenchère pour avoir leurs voix. Mais ne doutons pas qu'il y aura arrangement final, dans un front "républicain". Et on aura tout gagné, la merde, l'argent de la merde et le cul de l'égouttier. (Je n'ai rien contre les égouttiers, j'ADMIRE les égouttiers, on aura besoin de leur savoir et de leur réseau si tout se passe comme dans Kanal)

    RépondreSupprimer
  45. Carine, remarquez que "butter", c'était bien aussi. Buttons ces patates.

    "Je parle de 24 balles au saindoux dans la peau des collaborateurs qui favorisent leur conquête. Ce n'est pas la même chose."
    Berk. Je viens de faire des saucisses, alors, le saindoux...
    Bon, eh bien si vous ne voulez buter personne pour de vrai, tout va bien.

    RépondreSupprimer
  46. ... et, Carine, pour la vidéo: j'ai juste lu le titre.

    Mais rien n'empêche les collèges qui le désirent, s'il y a assez de demandes, de donner des cours d'arabe, ou de chinois, de portugais.... C'est une langue comme une autre.
    On sait bien que ce n'est pas la scolarité des petits arabes qui motive ceux qui font ce genre de propositions, que c'est du double langage et du clientélisme lécheur de bulletins. Les élèves arabes qui ont beaucoup de mal en classe ne vont pas se sentir mieux avec de l'arabe en plus ou à la place de l'anglais.
    Il y a eu beaucoup mieux: une école primaire publique (le lien est dans mon blog, mais où ?) qui, désemparée par l'échec massif en lecture et en tout de ses enfants, presque tous musulmans, a embauché des professeurs algériens pour "donner des cours de civilisation arabe". (prenons les gens pour des cons, plus c'est gros, mieux ça passe).

    RépondreSupprimer
  47. Pour répondre à votre discours consensuel, Suzanne, je ne peux que vous dire de regarder la video.
    Elle vous renseignera sur les motifs, qui ne sont pas que linguistiques.
    Parce que les langues vivantes, ils s'en tapent un brin, croyez-moi.

    RépondreSupprimer
  48. Suzanne:
    qui vous dit que je ne veux buter personne?
    Vous extrapolez toujours.

    RépondreSupprimer
  49. Carine, vous allez au club, ce soir ?

    RépondreSupprimer
  50. Carine, eh bien, butez, butez tant qu'il vous plaira. Pardon d'extrapoler sur vos désirs, ou non désirs, butatoires. Je ne suis pas contrariante, moi.
    Discours consensuel, hmmmm... (chacun dans son camp, c'est ça ?)

    RépondreSupprimer
  51. Suzanne:
    les temps viendront où il faudra choisir.
    On n'y peut rien. Les Le Bras seront responsables de cette obligation, avec le boulevard qu'ils leur font.

    RépondreSupprimer
  52. Carine: tiens, j'ai aidé à faire des saucisses et mis en route des rillettes, cet après midi, un de mes voisins tuait le cochon. Je vous mets trente kilos de saindoux de côté, pour enduire vos balles ?

    C'est la guerre civile, que vous voulez, hein. et vous en frissonnez, vous vous en pâmez d'aise, avec des gros connards d'artistes ratés qui se voient en défenseurs de la cavalerie chrétienne ? Eh ben il est fier, le panache du Georgeounet, tiens. Et ils sont beau, les soldats de la France fille aînée d l'église. Ha ha ha!

    RépondreSupprimer
  53. Suzanne,

    Seriez vous payée par un lobby antisioniste pour démontrer la bêtise de Carine ?

    RépondreSupprimer
  54. Suzanne et Nicolas:
    vous êtes lourds, très lourds.
    Si vous vouliez bien m'oublier?

    RépondreSupprimer
  55. la guerre civile, que je la veuille ou pas, elle est là.
    Et je n'en suis pas responsable.
    Adressez-vous à ceux qui vont l'utiliser et à leurs complices.

    RépondreSupprimer
  56. Carine,

    Ce n'est pas possible ! Des mails nous rappellent votre bêtise à chaque fois que vous faites une intervention.

    C'est affreux.

    RépondreSupprimer
  57. Merci d'envoyer une nouvelle preuve.

    RépondreSupprimer
  58. Et d'ailleurs, pourquoi appeler ça une "guerre civile"?
    On n'est pas dans ce cas de figure, mais dans une guerre de conquête.

    RépondreSupprimer
  59. Bon, les gens, il y a quelqu'un pour répondre à la Carine ? Moi, j'ai bistro dans cinq minutes.

    RépondreSupprimer
  60. Nicolas,
    chacun sait que quiconque n'est pas d'accord avec vous est bête, pour ne pas dire un sombre connard.
    C'est le B-A BA (syllabique) de la conversation avec un gauchisse.
    Alors ne conversons plus.
    Ou désactiver les mails venant de mes interventions. Ca doit bien être possible techniquement.
    A chaque fois, vous me sortez ça. C'est lassant.

    RépondreSupprimer
  61. Carine,

    Dans 10 minutes, je vous dis. Et j'ai un iPhone pour vous répondre.

    Je n'ai pas parlé de connard, j'ai juste parlé de bêtise, c'est presque affectif, quoi... Un peu comme on aime l'idiot du village.

    RépondreSupprimer
  62. Nicolas:
    "Dans 10 minutes, je vous dis. Et j'ai un iPhone pour vous répondre. "
    Faudrait savoir !
    Mes interventions vous indisposent, mais vous voulez ne pas en louper une. Vous vous faites mal. Allégez-vous la vie.

    RépondreSupprimer
  63. Nicolas a dit:
    "Moi, j'ai bistro dans cinq minutes."
    Deux lignes plus loin:
    "Dans 10 minutes, je vous dis."
    Ca s'appelle être crédible.

    RépondreSupprimer
  64. Carine, est-ce bien raisonnable : Suzon ET Nicolas, dans le même panier ?

    Je vais vous mettre au régime, moi !

    RépondreSupprimer
  65. « C'est la guerre civile, que vous voulez, hein. et vous en frissonnez, vous vous en pâmez d'aise, avec des gros connards d'artistes ratés qui se voient en défenseurs de la cavalerie chrétienne ? Eh ben il est fier, le panache du Georgeounet, tiens. Et ils sont beau, les soldats de la France fille aînée d l'église. Ha ha ha! »

    Ma pauvre Suzon, là, je crois qu'il faut envisager calmement le recours urgent à un thérapeute. Je ne voudrais pas être à sa place, mais enfin, chacun son métier, hein.

    RépondreSupprimer
  66. Georges contre Suzanne, Nicolas contre Carine.

    Georges, ébouriffant d'humour conseillant aux gens d'aller voir un toubib, lui, aigri, seul devant son clavier à insulter la moitié du monde.

    Carine, ne comprenant pas que je reçoive un mail à chacune de ces bêtises et que ça m'amuse, avant tout, de voir tant de bêtise chez les réactionnaires... Mettant en cause ma crédibilité parce que j'ai oublié cinq minutes.

    RépondreSupprimer
  67. Georges:
    je n'aime pas les mi chou-mi chèvre.
    On a l'impression que l'islam serait acceptable simplement s'il changeait ses pratiques envers les femmes. Parce que là, c'est trop.
    Pour le reste, on peut s'arranger.

    RépondreSupprimer
  68. ...pour éviter la guerre dite "civile"

    RépondreSupprimer
  69. Nicolas, comme ça, juste un fois, pour voir, vous devriez faire l'expérience, et demander à des gens qui me connaissent si je ressemble à votre portrait.

    RépondreSupprimer
  70. Nicolas:
    je jubile de voir autant de lâcheté chez un mec qui se dit de gauche et laisse les autres se battre à sa place. Je ne préciserai pas, vous savez de quoi je parle.

    RépondreSupprimer
  71. Alors si recevoir des mails à cause de mes papotages vous amuse, Nicolas, vous venez de dire le contraire il y a quelques minutes.
    Toujours crédible.

    RépondreSupprimer
  72. Carine, si je puis me permettre : arrêtez. Vous n'avez pas besoin d'essayer de nous convaincre que vous avez affaire à un imbécile de la pire espèce, mais plus vous en dites, plus vous vous rapprochez de son niveau (avec une marge appréciable, je vous rassure). (Moi, ça ne me dérange pas, c'est mon médecin qui m'a prescrit ce traitement.)

    RépondreSupprimer
  73. Georges,

    Qui vous connaissent ? Vos infirmiers ?

    Carine,

    Quelle lâcheté ? Je suis probablement le seul type de gauche à avoir fait un billet sur le sujet.

    Quel combat ? Vomir des insanités dans les commentaires d'un blog à réputation réac ?

    Quant aux mails, c'est vous qui me demandiez de vous oublier. Je ne peux pas : je reçois des mails, ça m'amuse.

    RépondreSupprimer
  74. Georges,

    Merci de m'aider à démontrer à Carine qu'elle se rend ridicule.

    C'est gentil de la rejoindre sur ce terrain.

    RépondreSupprimer
  75. Une fois de plus il n'a rien compris
    Ni à mes allusions (pourtant claires, mais pas pour lui), ni à la remarque de Georges.

    RépondreSupprimer
  76. "un mec qui se dit de gauche et laisse les autres se battre à sa place"
    Je me souviens des grèves contre la réforme des retraites, moi.
    Si vous, vous avez, et pour cause, oublié.
    Vous voyez, il y a d'autres combats, réels ceux-là, que vomir sur les blogs, comme vous le dites

    RépondreSupprimer
  77. Carine,

    Ces grèves ont été une erreur et je l'ai dit chez moi. Sans lâcheté.

    RépondreSupprimer
  78. Carine, il suffit de prendre deux phrases (si tant est qu'on puisse en trouver autant) d'un message de Nicolas pour se rendre compte de la nature aberrante de l'individu qu'on a en face de soi (son dernier message est exemplaire à ce titre). D'ailleurs, il le sait: avez-vous remarqué comme il laisse de l'air entre ses propositions (il a ça en commun avec Dorham), sans doute afin qu'un charitable et inconscient blogueur les nourrisse d'une quelconque substance, comme on jette des cacahuètes à son gorille pour qu'il nous fiche la paix ?

    Je vous en conjure, regardez ailleurs, mettez-vous la Jupiter de Mozart et faites de crêpes. (Ce ne sont que des exemples… Je tiens une liste à votre disposition.)

    RépondreSupprimer
  79. Autant dire que vous étiez pour cette réforme. Ou alors que vous n'auriez fait une grêve si elle avait été générale. Bin voyons.
    Bon, moi je n'ai pas bistrot, j'ai famille.
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  80. Vous avez raison, Georges.
    Bonne soirée !

    RépondreSupprimer
  81. Carine,

    Une reforme, ça se fait sans les urnes. Faire croire aux gens qu'ils gagneront dans la rue est une erreur.

    RépondreSupprimer
  82. "Faire croire aux gens qu'ils gagneront dans la rue est une erreur."
    Phrase d'anthologie, à écrire en majuscules et en rouge dans tous les locaux syndicaux et politiques de France et de Navarre réunifiés.
    Et sur tous les programmes politiques à venir (on y croit ! si, si) pour les prochains mois.
    Et pour le blog des modernoeuds de Didier Goux.

    RépondreSupprimer
  83. Ah ! La furie est de retour...

    Carine,

    Vous m'expliquerez les résultats des dernières manifestations, mal organisées. Il n'y en a qu'un : les gens sont résignés.

    Mais on pourrait afficher cette phrase dans les locaux syndicaux. Vous croyez qu'ils sont particulièrement fiers d'eux, cette fois, les responsables syndicaux ?

    Ils sont déjà à fanfaronner sur ce qu'ils vont pouvoir réclamer à l'occasion des négociations sur la dépendance... Et ils vont plonger dedans, peut-être même avoir la direction de la nouvelle branche.

    Au plus grand bénéfice des organismes privées qui vont toucher les cotisations, pendant que la Sécurité Sociale n'aura plus à payer les soins aux vieux...

    RépondreSupprimer
  84. Nicolas:
    Je suis très calme, voyez-vous.
    "Vous croyez qu'ils sont particulièrement fiers d'eux, cette fois, les responsables syndicaux ?"
    Mais oui ! Ils ont quand même réussi à empêcher la grève générale que les salariés réclamaient. C'est quand même un beau résultat non?
    Tout en sauvant leur peau dans les élections, au sein de leurs organisations. Mais ça, c'est moins sûr, je m'avance un peu trop.
    Mais depuis le temps que ça dure… Je me souviens de la grève des enseignants en 2005, sur les retraites, déjà. Le SNES a rudement ramé pour tout coincer. J'ai vu des militants essayer de convaincre les manifestants qu'il ne fallait pas de généralisation de la grève. Alors quand on a vu ça…

    "les gens sont résignés."
    Là je suis d'accord avec vous. Mais pas "les gens", les travailleurs. Tant qu'ils garderont ces mêmes dirigeants, ils n'auront qu'à se résigner. Remarquez qu'il n'y a plus qu'une minorité de salariés syndiqués, alors que les conditions de travail et de productivité empirent chaque jour.
    Alors on se demande qui représente qui.
    La FCPE sur un collège? Même pas 10 familles, sur 300. Et ils siègent au CA. C'est bien étudié.

    Alors sur les dirigeants syndicaux qui emmènent tout le monde dans le mur, on est d'accord. Lisez le Talon de fer.

    RépondreSupprimer
  85. J'ajoute juste une chose et je vais préparer mon repas:
    journée d'action après journée d'action, en pure perte.
    Ca use et au bout d'une dizaine, on se résigne.
    Pour gagner, faut le vouloir. En haut.

    RépondreSupprimer
  86. Je vais me faire taxer de populisme, c'est certain.
    J'assume.

    RépondreSupprimer
  87. Si on est d'accord, ça s'arrose.

    Bon appétit...

    RépondreSupprimer
  88. Nicolas:
    Merci, vous de même.
    "Si on est d'accord, ça s'arrose." : vous êtes donc aussi bête que moi.
    Mais rassurez-vous, nous ne sommes pas d'accord sur tout. Parce que vouloir défendre la sécu en continuant à croire que la France peut être une terre d'accueil et d'asile tous azymuths, ça ça se fait sans moi (le sénat vient de voter la suppression du "droit d'entrée " de 30 euros pour l'Aide Médicale d'Urgence des clandestins.)
    Alors nos vieux ne sont pas sortis de l'auberge. Et nous non plus. Il y a des choix qu'on ne peut éluder.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.