vendredi 24 décembre 2010

Finalement, on va oublier le Québec...

15 commentaires:

  1. On ne peut pas être plus clair. Joyeux Noël quand même à tous les didiergounautes.

    RépondreSupprimer
  2. Heureusement, Côté stipule que c'est l'élite, celle qui a favorisé cette ridicule politique du multiculturalisme qui a perdu le "nord".

    Notez que lorsque l'élite perd le nord, c'est mauvais signe.

    Accent Grave

    RépondreSupprimer
  3. Fermeté, régularité, solidité, invariabilité, constance, permanence, Saint-Pierre et Miquelon bon dieu ! Aujourd'hui 5,4° - 29 noeuds NNO - 980,8 hpa.

    RépondreSupprimer
  4. Catherine a dit...
    Mais où aller ?

    Essayez la Patagonie ?

    RépondreSupprimer
  5. Non, non, il faut un pays francophone !

    RépondreSupprimer
  6. Un pays francophone ET où on ne risque pas de tomber sur Florent Pagny...

    RépondreSupprimer
  7. Catherine a dit...
    Non, non, il faut un pays francophone !

    Je ne vois que la Côte d'Ivoire alors.

    RépondreSupprimer
  8. Fredi, quand ils auront tous émigré, pourquoi pas : )

    RépondreSupprimer
  9. Oubliez la fuite.
    Il n'y a nulle part où aller. Ca va se passer où nous sommes, j'espère.
    Joyeux Noël à tous.

    RépondreSupprimer
  10. "Chaque communauté voit l'Etat comme un buffet, va se servir et fait sa propre intégration..."

    Ca fait peur tt cela; quelles similitudes avec notre chez nous !

    Joyeux Noël

    RépondreSupprimer
  11. Didier, sans vouloir vous critiquer, je vous trouve bien défaitiste: pas plus ici qu'au Québec les gens n'adhèrent forcément à l'idéologie de l'"élite"!

    Bonne fêtes de Noël à tous!

    RépondreSupprimer
  12. Merci pour cette vidéo cher Didier ! Joyeux Noël à tous sans oublier la meute .

    RépondreSupprimer
  13. Et pourquoi ils s'enculeraient sur la place d'armes (pourquoi une majuscule au passage), pourquoi elles ne se brouteraient pas la touffe en hissant les couleurs

    Môssieur Didier, on voit bien ce qui vous dérange le plus et ça n'est pas un porno avec des femmes uniquement :)

    Encore un qui a peur pour son trou de balle

    RépondreSupprimer
  14. Vous savez, Didier, le Québec est grand. En Gaspésie par exemple, et c'est vaste, vous ne verriez que du blanc : la neige en hiver, les gens toute l'année. De plus dans le coin où je vis, des Acadiens, qui sont la crème du monde. Une gentillesse pas possible, À côté de ça, juste à côté, vous avez le Nouveau-Brunswick officiellement bilingue, où les francophones courent les rues, Faut juste aimer la montagne, les rivières à saumons, l'hiver, les ours, et tolérer parfois d'entendre parler un anglais à peu près incompréhensible et aussi goûteux pour les oreilles qu'un chewing-gum ne l'est pour le palais. Nous sommes à 800 km de la réalité multicul montréalaise.

    Le type qui interviewe Bock-Côté (autre chose que l'infect Wolton) est l'ancien chef du parti ADQ, Mario Dumont. L'ADQ (Action Démocratique du Québec) est un parti de droite autonomiste, troisième force (montante) politique de la province, et la seule à ne pas utiliser la langue de bois.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.