mardi 15 mai 2012

Islam, mon bel islam, je chérirai ton doux visage…


Mona Eltahawy est une journaliste égyptienne qui, à la suite d'un stupide malentendu (je me refuse à croire qu'il puisse s'agir d'autre chose : l'islamophobie ne passera pas par moi !), a préféré quitter son pays pour les États-Unis, cet immense camp de décervelage crypto-fasciste. De là-bas, elle écrit ceci :

« (…) Quand plus de 90% des femmes mariées en Egypte —y compris ma mère et cinq de ses six sœurs— ont subi une mutilation génitale au nom de la décence, alors sûrement, il est nécessaire que tous, nous blasphémions. Quand les femmes égyptiennes sont soumises à d’humiliants «tests de virginité» uniquement parce qu’elle ont osé prendre la parole, il n’est pas temps de se taire. Quand un article du code pénal dit que si une femme a été battue par son mari «avec de bonnes intentions» aucuns dommages-intérêts exemplaires ne peuvent être demandés, alors au diable le politiquement correct. Et dites-moi, s’il vous plaît, ce que sont de «bonnes intentions»? Légalement, elles sont censées comprendre toute raclée qui ne soit «pas violente» ou «dirigée vers le visage».

« Ce que tout cela signifie, c’est que quand on en vient au statut de la femme dans le monde arabe, la situation n’est pas meilleure que ce que vous pensiez. En fait elle est mille fois pire. Même après ces «révolutions», on considère que tout va à peu près pour le mieux dans le meilleur des mondes tant que les femmes restent voilées, prisonnières de leur foyer, qu’on leur refuse la simple mobilité de monter dans leurs propres voitures, qu’elles sont obligées de demander aux hommes la permission de voyager et qu’elles sont incapables de se marier, ou de divorcer, sans la bénédiction d’un mâle responsable d’elles. 

« Aucun pays arabe ne figure parmi les 100 premiers du Rapport mondial sur l'inégalité entre les sexes du Forum économique mondial, ce qui place toute la région dans son ensemble parmi les bons derniers de la planète. Pauvres ou riches, nous détestons tous nos femmes. (…) »


69 commentaires:

  1. Bof! Marchenoir est plus réaliste encore!

    RépondreSupprimer
  2. Monsieur Goux, mais puisque l' on vous dit que les femmes sont toutes heureuses de vivre ensachées dans un toile rugueuse qui cache leurs formes aux regards concupiscents des hommes.

    C'est pour leur bien êtres qu'elles excisées, infibulées( c'est encore mieux).

    Pour leur apprendre la supériorité du mâle qu'elles sont lapidées (pierres pas trop grosses ni trop coupantes).

    C'est pour leur savoir-vivre, non mais!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En Europe avec ses belles racines chrétiennes, on préfère la pédophilie ou la castration... A chacun ses gouts; la m... à le sien, aurait rajouter mon grand père.

      http://www.rtbf.be/info/societe/detail_pays-bas-l-eglise-a-castre-de-jeunes-homosexuels-dans-les-annees-1950?id=7731851

      Supprimer
    2. Robert Marchenoir16 mai 2012 à 03:59

      Vous êtes de mauvaise foi, ignorant, ou les deux.

      1. La pédophilie et la castration dans l'Eglise catholique sont des phénomènes tout à fait marginal pour le premier, et exceptionnel pour le second. Le cas que vous mentionnez est le seul que je connaisse.

      Dans l'islam, en revanche, la castration était pratiquée systématiquement sur les esclaves noirs de sexe masculin. L'esclavage des Noirs par les Arabes a duré de nombreux siècles, et se poursuit encore à ce jour.

      Il s'agissait d'une ablation totale des organes sexuels. Des centres étaient établis le long des routes de traite pour procéder à cette multilation de façon industrielle. 80 % des esclaves en mouraient. Les Arabes ont réduit des millions de personnes en esclavage. Faites le calcul.

      La pédophilie à l'encontre des garçons est un phénomène très répandu en pays islamique, et institutionnalisé dans certains d'entre eux, comme l'Afghanistan.

      Pourquoi croyez-vous que le Maroc ait été la destination favorite des pédophiles mondains et littéraires français, sinon parce qu'ils pouvaient y pratiquer librement un vice qui leur était inaccessible chez eux ?

      La pédophilie à l'encontre des filles est encore plus courante.

      2. La pédophilie et la castration sont condamnés fermement et sans équivoque par l'Eglise catholique.

      La castration des esclaves était autorisée dans l'islam, puisqu'il s'agissait de non-musulmans sur lesquels, de toutes façons, les musulmans avaient le droit de vie et de mort.

      La pédophilie est non seulement autorisée dans l'islam, mais recommandée, puisque Mahomet lui-même l'a pratiquée avec sa dernière "épouse" Aïcha à l'âge de neuf ans, et que l'islam enjoint d'imiter Mahomet en tous points.

      Dans l'un de ses manuels théologiques, l'imam Khomeiny explique que la pédophilie avec les bébés est autorisée, et explique la manière légale de s'y prendre.

      Votre comparaison est donc stupide. C'est typoquement le genre d'embrouilles intellectuelles (il faut le dire vite) auxquelles se livrent les gauchistes.

      Oui, les racines chrétiennes de l'Europe sont belles, et n'ont rien à voir avec la hideur de l'islam, l'une des idéologies les plus maléfiques et les plus perverses à avoir jamais été inventées par l'homme.

      Si vous haïssez votre propre civilisation à ce point, merci de vous suicider en silence, sans chercher à entraîner autrui dans votre chute, et sans souiller la grandeur de cet héritage auquel vous devez tout, et que vous méprisez tant.

      Supprimer
  3. Il va bientôt falloir modifier notre code pénal. Que ce brave monsieur puisse être inquiété pour si peu est proprement intolérable.

    RépondreSupprimer
  4. Pourtant Didier, leur civilisation est parfaitement équivalente à la nôtre bien évidement...

    RépondreSupprimer
  5. Oui, mais chez nous, avec le féminisme islamique décolonisé, vous verrez que tout va s'arranger.

    RépondreSupprimer
  6. C'est dingue, cette xénophopbie, cette islamophobie, cette représentation de l'Autre fantasmé comme dangereux, que vous pouvez manifester.

    RépondreSupprimer
  7. Robert Marchenoir15 mai 2012 à 14:51

    L’association des musulmanes de Marseille (ASMMA) dont la présidente n’est autre que Fatima Tamtam...

    Ah, dans ce cas...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On devrait essayer de croiser Fatima Tamtam avec Harlem Désir : le résultat, onomastiquement parlant, serait sûrement intéressant.

      Supprimer
  8. Je vais vous reporter les quelques mots de mon ami marocain lorsque nous parlons de nos " dieux " , il a 40 ans, marié deux enfants, je le connais environ depuis 2 ans. Il a obtenu son bac à Casablanca et vit en France depuis une quinzaine d'années. Il ne connaît pas la date de sa naissance car il est né dans les champs au printemps, ce qui fait que sur sa carte d'identité est inscrit : date inconnue à part le 1969. C'est un homme qui connaît très bien le coran et de nombreuses histoires qui le bercent aux mille et une nuits de la poésie arabe et des croyances renforçant sa foie et malheureusement aussi ses lois, si je puis me permettre ( pardon Jilali : doux sourire, il sourit aussi quand je commence ainsi << oui mais ton " dieu "... >> des matchs qui ne peuvent exister qu'autour d'une table évidemment, la rue nous tuerait ! )

    Voici ses quelques confidences...
    << Les hommes arabes se plaignent de l'émancipation de leur jeunes femmes et filles en France, elles s'habillent et parlent vulgairement, elles ne respectent plus leur père et leur mère, nous n'arrivons plus à les tenir, elles nous font honte. Elles souhaitent devenir comme la femme française mais elles n'y arrivent pas pour la plupart, elles ne comprennent pas que ce n'est pas dans leur gêne, leur culture. Elles ne mènent pas en France un chemin d'intégration mais une guerre contre leur racine, contre nous les hommes, comme si une vengeance naissait légitime au delà du bon sens : elle sont motivées par aussi le fait d'être mieux que la femme française tout en prenant que la part du foyer musulman qui les intéresse c'est à dire " ne pas travailler " en général, faire des enfants afin de toucher les allocations familiales, puis suivre le cours des avantages, divorce et ensuite récupération des terres que nous avons nous chez nous au " bled ".. Alors, nous, les hommes arabes, nous avons de moins en moins confiance en nos femmes arabes, ou du moins celles qui refusent le voile pour les distinguer des autres..., nous avons donc décidé au fur et à mesure des années, comme si c'était une réaction de défense, on ne sait pas trop comment ce naturel a opéré, à nous tourner vers la femme française, qui elle, à l'opposé, recherche ou sont attirés par l'image de l'homme que nous exposons : les femmes françaises que nous rencontrons, se plaignent de l'homme français. Alors ensemble, dans cet espace de mixité, les nouvelles générations espèrent qui n'y ait de part et d'autres, plus aucune plainte. >>

    Voilà toute l'absurdité des hommes de demain, perdus au comble du soit-disant progrès !

    Pauvres de nous...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Robert Marchenoir15 mai 2012 à 17:11

      "Elles ne comprennent pas que ce n'est pas dans leur gêne, leur culture..."

      Hein ? Quoi ? L'islam est dans les gènes ? Raciiiste !...

      Supprimer
    2. Robert Marchenoir15 mai 2012 à 17:18

      "Elle sont motivées par aussi le fait d'être mieux que la femme française tout en prenant que la part du foyer musulman qui les intéresse c'est à dire " ne pas travailler " en général, faire des enfants afin de toucher les allocations familiales, puis suivre le cours des avantages, divorce et ensuite récupération des terres que nous avons nous chez nous au " bled "..."

      C'est vrai que les allocs, ça les intéresse pas du tout, les hommes arabes... Les HLM, les aides au logement, le RSA, l'électroménager payé par la CAF, la CMU, l'AME, les allocations-chômage, les allocations familiales aux quatre épouses, l'allocation de rentrée (que Hollande a promis d'augmenter), les Restaurants du Coeur auxquels on se rend en voiture, tout ça, on n'a jamais vu un homme arabe les réclamer... Ils repoussent l'assistanat d'un pied méprisant...

      C'est vrai qu'ils ont horreur que leurs femmes restent à la maison sans travailler... Surtout ceux qui leur mettent le voile, comme votre bonhomme...

      L'hypocrisie musulmane est quand même un monument !

      Supprimer
    3. Mais vous n'avez rien compris Robert ce n'est pas de l'hypocrisie c'est de la pudeur musulmane, on ne doit point salir le fruit du travail de l'homme arabe : pour ce qui concerne l'électroménager payé par la caf c'est de la grande distribution, de l'import-export si vous préférez, l'arabe est un grand libéral !
      Les HLM ? Ce sont des apparts secondaires, ce sont aussi de grands bâtisseurs les arabes, ils ont de très belles maisons au bled que croyez-vous, même qu'ils investissent dans le terrain, l'immobilier aussi, sont trop intelligents les arabes ! En dehors du mois de ramadan où toute leur grande et immense famille se retrouve pour les grandes vacances et les heureux mariages de la variété et diversité française de la république, ils louent à leur riches français de terre d'accueil !

      Ce sont de grands entrepreneurs les arabes mon cher Robert de Marchenoir, ils ont le racisme dans le sang, c'est pour ça qu'ils sont si conquérants de ces tendres chairs fraîches, ces jeunes femmes de France, ils veulent lui mettre jusqu'à l'os à l'Occident, créer une pure race AraboFrançaise... Ils vous donneraient des leçons que vous n'y verrez que du feu et encore ils vous donneraient une goutte de leur pétrole que votre vase il déborderait déjà !

      Alors pour ce qui est de me parler de racisme ou d'assistés républicains c'est comme me dire que je prends ce train quotidien chaque matin, ça me fait ni chaud ni froid, je carbure autrement ! Je vois plus loin.

      Supprimer
    4. Tiens je vous en dis une autre d'anecdote pour vous énerver un peu plus : Savez-vous Monsieur Robert à combien revient un camion préalablement rempli de nombreux "petites choses " achetées à 2 ou 3 euros maximum ( prix de pauvres assistés ) une fois revenu vidé en France en disons une semaine de marchés au bord des mers arabes sirotant le thé sous le cocotier les pieds dans l'eau ?

      Du 4000 euros ! Alors il est clair qu'ils ne chôment pas les arabes, ils l'ont fait leur aller-retour, ce que je veux dire par là, c'est qu'à force que " la jeune française " se rend compte de ce fait, que croyez-vous, elle va plus vers le chômeur français en mal de vivre derrière son ordi qui touche son smic ou elle choisit l'arabe " chômeur " français qui bosse tout les jours et lui fout un voile en échange d'une villa chez les arabes et des bijoux plein le placard pour une adresse secondaire dans un HLM durant quelques années le temps du commerce et des études à la française histoire d'avoir une bonne retraite et assurer l'avenir de ses gosses arabofrançais ?

      Alors, vous savez monsieur Robert, les Français feraient mieux de se bouger le cul et reconsidérer à deux fois leur femmes et filles françaises avant qu'ils n'aient plus que des étrangères à baiser, des ordis pour prendre leur pied, leur yeux pour pleurer et leur livre pour se torcher, sans compter les télés, mais ça, c'est pour les pédés !

      Et vous les femmes françaises féministes de mes deux, à force d'écraser les hommes comme des punaises de quartiers.. un jour, ils n'existeront plus.

      Supprimer
    5. Mince j'ai oublié de dire que les petites choses qui remplissent le camion ont un grand patron qui s'appelle EMMAÜS !

      LOL


      c'est booooo la solidarité.

      Supprimer
    6. Sand, compte tenu des aides versées par la France, ce que vous décrivez s'appelle du pillage économique, possible lorsque la destruction de richesses est plus rentable que leur création.

      Sur le court terme, cela peut-il matériellement durer ? Allez donc faire un tour sur LEAP2020.

      Culturellement, vous ne semblez pas distinguer les Arabes des populations maghrébines conquises et converties par les Arabes. Sur le long terme ce point est crucial : au contraire du Christianisme qui a pu en partie intégrer les traditions paĩennes existantes, l'Islam cherche systématiquement à éliminer toute tradition existante. Ainsi ont été interdites les magnifiques traditions vestimentaires et musicales encores vivantes il y a quelques décennies en Afghanistan, en Palestine et chez les Berbères, pour ne citer que quelques exemples.

      Je peux me tromper, mais je doute "qu'exproprier" des peuples de leur propre Histoire n'ait le moindre avenir sur le long terme. Pour généraliser de façon quelque peu abusive, la chappe de plomb devient de plus en plus coûteuse avec le temps.

      Vous croyez "voir plus loin". Certes. Pourriez-vous s'il vous plaît structurer votre pensée un minimum ? Vous vous contentez de juxtaposer des énoncés, il est donc difficile de suivre le fil de votre pensée. Je crains de ne pas être le seul à faire ce constat.

      Supprimer
  9. Et Dame Clomani, elle en pense quoi ?

    Anonyme et les cigares du pharaon.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne peux pas répondre à la place de Dame Clomani, qui a le progressisme trop sensible pour venir traîner par ici. Mais à mon avis, elle nous expliquerait sûrement que ces braves Arabes ne sont nullement à blâmer, qu'ils ne font que réagir comme ils peuvent à l'oppression américano-sioniste…

      Supprimer
  10. "Les gauches européennes ont tendance à penser que c’est le système capitaliste qui a déferlé sur le monde en 1492 lorsque l’Amérique a été « découverte ». Et ils expliquent le monde à partir de ce qu’ils appellent l’expansion capitaliste de l’Europe vers les Amériques. Ramon Grosfoguel nous dit, non ! Il faut adopter le point de vue des Indiens d’Amérique lorsqu’ils ont vu débarquer les Européens. Ce n’est pas le seul capitalisme qu’ils ont vu arriver. Ils ont vu déferler sur eux un système de valeur, une nouvelle religion, des armes nouvelles plus destructrices que celles qu’ils connaissaient, des langues qui allaient supplanter les leurs. Ce qui leur est tombé sur la tête, ca n’est pas le seul capitalisme, c’est-à-dire un système économique. C’est une civilisation. C’est la raison pour laquelle, ce soir, nous ne disons pas comme les altermondialistes « un autre monde est possible » mais nous disons, avec je l’espère la bienveillance des Indiens d’Amériques : une autre civilisation s’impose !"
    Houria Bouteldja - Une autre civilisation s'impose.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. « des armes nouvelles plus destructrices que celles qu’ils connaissaient »

      D'autant que, si l'on se réfèrent à cette grande ethnologues qu'est Dame Clomani, les Indiens pré-colombiens se contentaient de jouer à la guerre avec des tomahawks en caoutchouc mousse.

      Supprimer
    2. “réfère”, andouille…

      Supprimer
    3. Robert Marchenoir15 mai 2012 à 17:20

      Non, non, Didier : on dit un référendum.

      (Faut tout leur apprendre, à ces écrivains...)

      Supprimer
  11. Quand je pense aux conversations que nous avons eues à propos des Indiens avec Clomani, je me demande si Marchenoir n'a pas raison quand il me reproche de voir des fakes là où il n'y en a pas, qu'il y a des gens comme ça, qui existent pour de vrai. C'était un de mes moments de blogage les plus fantastiques: les Indiens ne connaissaient pas la guerre et ne se tuaient pas, ils faisaient juste semblant de se tuer, au cours de rituels plus ou moins ludiques. Homme blanc arrive, et paf. (et pan-pan).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, hein ? Que de doux souvenirs nous aurons eus !

      Supprimer
    2. Les Écossais existent ! J'en ai même un dans ma famille. Le seul problème c'est qu'il n'est pas Écossais !

      Supprimer
  12. Je ne suis pas religieux mais je suis profondément respectueux de la spiritualité des autres, on pourrait présenter d'aussi cruelles photos et aussi carnavalesques des processions de la semaine sainte dans le monde. J'ai du mal à comprendre ce qui vous pousse à salir ce qui compte tant pour certains hommes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pourtant simple : “ Quand le judaïsme et le christianisme sont des religions dont les rites conjurent la violence, la délégitiment, l’islam est une religion qui, dans son texte sacré même, autant que dans certains de ses rites banals, exalte violence et haine “.
      Robert Redeker

      Le tribalisme et la barbarie ça doit rester du bon côté de la Méditerranée.

      Maintenant posez-vous la question de savoir pourquoi les chrétiens d'orient subissent vexations, violences, meurtres sans pour autant se faire exploser dans des bus, à des sorties d'écoles, aux terrasses des cafés, pourquoi ils ne tirent pas sur la foule musulmane comme le premier musulman venu à la sortie des synagogues, pourquoi ils ne détournent pas d'avions, pourquoi ils n'égorgent pas des innocents kidnappés quelques jours avant.

      L'islam est la pire des régressions qui soit. Elle rabaisse les hommes au niveau du barbare tribal. Ce n'est pas une spiritualité, juste une horreur qui conditionne dès la naissance et bannit tout libre arbitre.

      Supprimer
    2. Et voilà comment Robert Redeker a décidé que plus d'un milliard d'individus sont des débiles mentaux, asservis et assoiffés de sang.
      Ce style d'analyse si caricaturale vous place au même rang que ce que vous croyez critiquer.

      Supprimer
    3. Robert Marchenoir15 mai 2012 à 19:17

      Ta gueule Robin.

      Supprimer
    4. Robert Marchenoir15 mai 2012 à 19:24

      J'ai du mal à comprendre ce qui vous pousse à salir ce qui compte tant pour certains hommes.

      Il a raison, Léon. Arrêtons de salir le nazisme. Et l'excision. Et le meurtre par le feu des veuves indiennes. Et l'extermination des Juifs au Zyklon-B. Et le supplice sud-africain du pneu enflammé. Et l'esclavage. Et le jet d'acide sur les salopes infidèles. Et les "meurtres d'honneur". Et le communisme.

      Supprimer
    5. Léon.. et puis non. Vous êtes trop c..

      Supprimer
    6. Et la tête, et le bec, et les ailes, alouette, aaaaah !

      Supprimer
    7. "Et la tête, et le bec, et les ailes, alouette, aaaaah !", peut on lire. Quel manque de répartie et d'imagination ! On fait dans la beaufitude...

      Moi, j'aurais un peu d'humour et bien je l'aurais jouer comme cela : "Et la tête, et le bec, et les ailes, Alaouites je te plumerai...".

      Manque de classe et de culture les frouzes...
      Pouf, pouf !

      Supprimer
    8. "Quand le judaïsme et le christianisme sont des religions dont les rites conjurent la violence, la délégitiment..."

      Oui, enfin, surtout le christianisme, hein, sans vouloir prêcher pour ma paroisse... Parce que que le judaïsme conjurant la violence... faut quand même avoir lu l'Ancien Testament en le survolant.

      Sinon, je ne comprends pas l'objet de cette polémique. A chaque fois que quelqu'un parle de l'Islam, il se trouve toujours une bonne âme pour lancer derechef une pierre en direction des chrétiens. C'est d'usage, une tactique comme une autre. Je ne relève plus qu'une fois sur deux. C'est sur que les processions, les crispés du rite tridentin, c'est tout à fait pareil qu'exciser une femme... Chez Nicolas, l'autre jour, y en a un qui se plaignait que les cloches de son Eglise sonnent. Dérangeant, c'est vrai...

      Supprimer
    9. Robert Marchenoir16 mai 2012 à 04:11

      "Manque de classe et de culture les frouzes..."

      Vous êtes suisse, Weber ? Suisse et raciste ? Votre "anti-racisme" est à géométrie variable, à ce que je vois : dénoncer le suprémacisme islamique sanguinaire, c'est "raciste", mais chier sur les Français, c'est permis...

      Morale gauchiste, morale à géométrie variable. Le gauchiste s'autorise tout ce qu'il interdit à autrui.

      Allez jouez votre pipeau sur les blogs de gauche, ici vos misérables ficelles ne font pas illusion un dixième de seconde.

      Supprimer
    10. En réponse à Dorham, il me semble logique lorsqu'on affirme que l'islam porte en lui une violence essentielle, de regarder du côté des autres religions de quelle manière la violence est traitée.
      Il y a bien évidemment une violence également dans les autres religions, dans l'ancien testament bien sûr, mais aussi dans l'adoration du martyr chrétien, de la croix qui peut être synonyme d'une souffrance qui libère, il s'agit alors plus d'une violence du monde qui permettrait la révélation de l'Amour. Que serait la religion chrétienne sans ses saints martyrs, qui se sont vus rôtir, tranché, lapidé, crucifié, humilié au nom de leur foi ?
      Lorsque les chrétiens idéalisent le martyr qui souffre, les musulmans idéalisent le guerrier qui combat pour sa foi, c'est vrai, et pour les juifs, c'est un peu plus compliqué.

      Supprimer
    11. Dsl,

      Je pense que vous avez mal compris. Je pense que la seule religion qui refuse toute violence, absolument, qui se fonde même sur ce principe est le christianisme et uniquement le christianisme. L'Ancien Testament, lui, contient de nombreux passages guerriers, relatent des génocides sacrés, des épurations divines et légitiment notamment le recours à la lapidation. C'est le christianisme qui seul, renverse tout cela. Enfin le christianisme, je devrais écrire, le Christ lui-même. Sur la lapidation, tout est clair.

      "Jn 8:3- Or les scribes et les Pharisiens amènent une femme surprise en adultère et, la plaçant au milieu,
      Jn 8:4- ils disent à Jésus : " Maître, cette femme a été surprise en flagrant délit d'adultère.
      Jn 8:5- Or, dans la Loi, Moïse nous a prescrit de lapider ces femmes-là. Toi donc, que dis-tu ? "
      Jn 8:6- Ils disaient cela pour le mettre à l'épreuve, afin d'avoir matière à l'accuser. Mais Jésus, se baissant, se mit à écrire avec son doigt sur le sol.
      Jn 8:7- Comme ils persistaient à l'interroger, il se redressa et leur dit : " Que celui d'entre vous qui est sans péché lui jette le premier une pierre ! "
      Jn 8:8- Et se baissant de nouveau, il écrivait sur le sol.
      Jn 8:9- Mais eux, entendant cela, s'en allèrent un à un, à commencer par les plus vieux ; et il fut laissé seul, avec la femme toujours là au milieu.
      Jn 8:10- Alors, se redressant, Jésus lui dit : " Femme, où sont-ils ? Personne ne t'a condamnée ? "
      Jn 8:11- Elle dit : " Personne, Seigneur. " Alors Jésus dit : " Moi non plus, je ne te condamne pas. Va, désormais ne pèche plus. "
      Jn 8:12- De nouveau Jésus leur adressa la parole et dit : " Je suis la lumière du monde. Qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais aura la lumière de la vie. "

      Supprimer
    12. Et pourtant, les juifs ne pratiquent plus la lapidation depuis des lustres. Pourquoi ? La Loi de Moïse, les commandements proviennent tout autant de Dieu que le Coran, dicté selon la tradition par Gabriel.

      Dsl, je n'ai jamais lu le Coran. Je ne compte pas le lire dans un jour prochain, je serais donc bien en peine de vérifier l'affirmation péremptoire de Reddeker - affirmation déjà erronée en ce qui concerne le judaïsme. J'en ai bien lu quelques extraits et pour ce que j'en sais, le texte n'est pas uniforme. Certains passages se contredisent du tout au tout. On pourrait penser que le fait que la tradition musulmane attribue l'intégralité des versets du Coran à Dieu lui-même, constitue un obstacle à une exégèse indépendante, libre. Comme je l'ai dit plus haut, cette idée ne devrait pas constituer un obstacle. Les Paroles du Christ sont bien celles du Christ, de Dieu, proférées par Dieu lui-même, c'est ce que les chrétiens croient en tout cas, cela ne les empêche d'y réfléchir, de chercher à en comprendre le sens profond. Les juifs comme les chrétiens, depuis des siècles, lisent et relisent leurs textes sacrés en partageant leurs analyses. Ils y confrontent même l'Histoire. La présence de Dieu n'est pas pour eux une ombre mais une Lumière. C'est ainsi qu'ils parviennent à séparer le littéral de l'allégorique.

      Pour les musulmans, Dieu n'est pas une Lumière, le lien direct établi entre Lui et son message semble encore écraser les aspirants exégètes. Il n'y a cependant pas de fatalité, il me semble, puisque les juifs et les chrétiens sont parvenus à penser les paroles de Dieu et même sa Loi, à travers le temps, à travers l'Histoire, à regarder derrières elles, au-delà d'elles, afin d'identifier la vérité plus profonde qu'elles dissimulent. Bref, cette citation de Redeker me semble partiellement fausse et je n'ai pas les moyens de mesurer l'exactitude de sa conclusion. Ce n'est pas parce que c'est dit, écrit, gravé dans le marbre et asséné avec assurance que c'est forcément vrai. Ce n'est qu'une phrase de plus, privée de nuances qui plus est - ce qui me rend méfiant de prime abord.

      Supprimer
    13. @Robert Marchenoir

      Raciste, moi ? Non ! Pensez vous...Pas plus que la moyenne des gens qui fréquentent ce blog... Pouf, pouf !

      Êtes vous raciste sur ce blog ? En suisse, on dit souvent en parlant des Frouzes : "qu'ils pensent que ce sont les marmottes qui font le chocolat"...Pouf, pouf !

      Supprimer
    14. Non, le christianisme ne refuse pas la violence, mais il l'applique à lui même afin de réveler l'amour de Dieu ainsi qu'il est dit dans Mathieu 11,12, ce qui ressemble à une forme de Djihâd.

      Supprimer
  13. Voilà qui devrait faire ravaler son dentier une chienne de garde aux dents longues.

    Amicalement.
    Al.

    RépondreSupprimer
  14. Il y a des barreaux à votre site, Didier Goux? Il ne faudrait pas que le Marchenoir s'échappe, il a de la bave aux lèvres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai quoi, une procession catholique, un dimanche pluvieux, ça fait peur, quoi. Léon a raison. Tout se vaut, faut pas dire du mal des autres, la burka c'est sympa.
      Ce qui est surtout intéressant, chez vous, cher Léon, c'est votre capacité à ne jamais argumenter. On dirait que vous êtes là uniquement pour qu'on se sente intelligents.

      Supprimer
    2. C'est pour ça qu'on l'aime notre p'tit Léon !

      Supprimer
    3. Cher Gaston,

      Le respect de l'orthographe est il, selon vous, une marque d'intelligence ?

      Oui ou non.

      PS : cocher la case non...Je dis cela comme cela...sinon, je rappelle qu'un adverbe reste invariable...

      Cordialement

      Supprimer
  15. Gaston,je n'ai pas eu hélas, grande influence sur vous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si vous voulez convaincre, il va falloir en dire un peu plus au lieu de vous contenter de nous traiter de vilains-fachos-pas-beaux.

      Supprimer
  16. Bon, ici, moi j'aime bien lire les billets et les commentaires (enfin certains). Seulement, il y a en a qui me chiffonnent : ceux de Dame Sand. Je ne comprends JAMAIS ce qu'elle veut dire et encore moins où elle voudrait en venir. N'y aurait-il que moi à souffrir de cette distension de la comprenette ? J'ai beau être (un peu) polyglotte je ne vois pas à quel langage articulé ses interventions se rattachent. On dirait une sorte de français...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Robert Marchenoir16 mai 2012 à 00:08

      Non, effectivement. Il y a des mots français collés les uns à la suite des autres, mais ça ne veut rien dire.

      Supprimer
  17. Jeu concours !

    Trouver la date à laquelle les femmes ont eu le droit de voter en :
    - Turquie
    - en France
    - en Suisse

    et trouver l'erreur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Robert Marchenoir16 mai 2012 à 00:09

      J'espère donc, David, que vous avez émigré en Turquie.

      Supprimer
    2. Non seulement, vous réduisez les droits des femmes au seul droit de vote mais vous assimilez le Kémalisme a l'islamisme. La malhonnêteté intellectuelle doit être une valeur de gauche.

      Supprimer
    3. Cher électeur du FN,
      Personnellement, je vote C... C'est un euphémisme...

      Et quand je lis sous votre plume que : "La malhonnêteté intellectuelle doit être une valeur de gauche" alors que je note un total manque de culture du côté du FN cela me fait hurler de rire : pouf , pouf !
      Au fait, puisque nous parlions culture, pourquoi ne pas avoir répondu à la question- pourtant facile- énoncée plus haut ?

      Supprimer
    4. Robert Marchenoir16 mai 2012 à 15:24

      Vous êtes un trissotin, Weber. Electeur du FN vous a répondu, et moi aussi. Mais vous êtes tellement fat et stupide que vous ne vous en êtes même pas aperçu.

      Il faut quand même pas chier la honte pour débarquer sur un blog en se prévalant de sa culture, non ? Et en faisant la preuve dans la foulée, en une demi-seconde, qu'on est un âne ?

      Il y en a de plus en plus comme vous, mais je ne m'y ferai jamais.

      Supprimer
    5. Ce Weber est un très beau cas, en effet.

      Supprimer
    6. "Allez jouez votre pipeau sur les blogs de gauche, ici vos misérables ficelles ne font pas illusion un dixième de seconde.", écrivez vous. Vous êtes pour le communautarisme cher Robert ?
      Pouf, pouf !

      Supprimer
    7. "Ce Weber est un très beau cas, en effet", peut on lire. Absolument ! Enfin quelqu'un qui reconnait mes qualités : je suis beau !

      Ps : il faut toujours dire du bien de soi, ensuite cela se répète et on ne sait plus d'où cela vient...

      Pouf, pouf !

      Supprimer
    8. Au fait, toujours pas de réponse à la question...

      Supprimer
    9. France : 1944
      Suisse : 1959 (pour le canton de Vaud)
      Turquie : 1934

      Et alors ?

      La Suisse est probablement le pays le plus démocratique d'Europe si ce n'est du monde pourtant il accorda le droit de vote aux femmes relativement tard...

      Ou voulez vous en venir ?

      Supprimer
    10. Cela me semble évident.
      Plus tard les femmes votent, mieux le pays se porte.

      Supprimer
  18. Jacques Etienne, moi non plus, je ne capte pas Dame Sand,question de longueur d'ondes, peut-être, nous autres, bas-normands, nous habitons un finistère...

    Avez-vous vu que la foudre a frappé l'avion du président en route pour l'Allemagne? Un avertissement de l'Archange?
    J'attends un billet de Didier Goux sur cet incident en espérant qu'un écrivain en bâtiment n'a pas entièrement renoncé au merveilleux;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est parce qu'il s'agit d'un avion "normal"… De la même façon la voiture du nouveau président était "Normale" et tranchait avec les voitures "Luxueuses" de son prédécesseur " (Je cite : "France Info")… on croit rêver!! mais non…
      Mais la foutre de la morale gauchiste ne s'est point arrêtait là car depuis hier c'est "la réconciliation" des français grâce à la gauche qui a pourtant traiter Sarko de "Nazi, de Facho, de Hitler, de Tatcher, de Berlusconni et autres noms d'oiseaux" pendant cinq ans (je suppose qu'ils ont déjà oublié!!)…et l'anti Sarkosisme haineux et sectaire que l'on a entendu hier en filigrane normal était un gage de "réconciliation"…
      Voilà une chose qui ne changera jamais: l'hôpital se foutra toujours de la charité.
      Normal quoi…

      Supprimer
  19. Chers tous,

    C'est très plaisant ce Dame Sand, convenable, agréable et juste, même dans sa traduction, qui je suppose.. il me faudra vous garder de mettre à votre disposition vue toute l'incompréhension que je risque encore de susciter en vos bonnes âmes.

    Il y a cependant deux détails qui me chagrinent, le " JAMAIS " de Jacques Etienne, et le " rien " ( dire ) de Robert Marchenoir : je suis venue hier rapporter certains faits, dois-je chercher par ailleurs à me faire comprendre " moi " ou extrapoler quelques explications issues de mes pensées personnelles ? Et bien non, je suis libre de juger s'il est préférable ou pas pour les gens qui me lisent de servir le menu complet, je ne suis pas ici pour écrire un livre mais simplement pour commenter. quelques notes. Pour utiliser une métaphore, lorsque le vent vous caresse le visage par exemple, cherchez-vous à le comprendre pour autant ? Non, vous le ressentez c'est tout, vous pouvez aussi y réfléchir, reconnaître son appellation, tramontane, sirocco etc.., savoir s'il vient du nord ou du sud, vers où il souffle, dans quelle direction il portera la plume, la puissance du courant, ses conséquences sur le temps, sa durée.

    La caresse est peut-être l'un des seuls mouvements de pensée inné, vierge de mots et de compréhensions, dépourvu de racisme, d'idéologie etc.., c'est un acte palpable qui s'inscrit comme le vent sur la chair du temps, sur la peau humaine.. Ces lettres sont écrites dans une langue, non pas comprise par tous les êtres vivants du monde, mais ressentie comme suis.

    De par vos remarques, vous pensez bien que je me pose une question auquel.. j'aimerai beaucoup que vous me répondiez : << Souhaitez-vous que j'arrête de commenter ? >>

    Je m'y plierai, j'irai voir ailleurs..car malheureusement, je ne peux faire autrement que m'exprimer ainsi et croyez-bien en mes bons sentiments que j'en suis désolée.

    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
  20. Dame Sand.
    Au nom de quoi, moi qui ne suis ici qu'une passante, me permettrais-je de souhaiter que vous cessiez de commenter? Seul notre hôte pourrait légitimement le souhaiter et ce n'est certainement pas le cas.
    Il n'y avait aucune hostilité dans ma remarque. Je constatais seulement que je ne vous comprends pas. Vous nous expliquez que vous exprimez votre ressenti, mais vous le faites dans une langue si subjective qu'elle devient hermétique.
    J'apprécie que vous sortiez de l'idéologie. Je ne pense pas qu'il y ait ici des intervenants racistes comme vous le suggérez, cependant certains restent cloîtrés dans une idéologie inspirée par R.Camus, me semble-t-il. (Je peux me tromper). Néanmoins, je ne peux pas vous répondre, échanger avec vous si je ne vous comprends pas.
    La seule chose que je crois avoir comprise, avec l'exemple de votre ami marocain, c'est que le rapport des musulmans aux femmes est plus complexe qu'il n'y paraît et évolue par opposition avec le statut des femmes occidentales et en fonction du statut de la musulmane immigrée. Vaste et passionnante question sur laquelle je préfère me taire, un commentaire n'y suffirait pas.
    Cordialement.

    RépondreSupprimer
  21. Ah, le "ressenti" de "Dame Sand"… Quelle merveille !

    RépondreSupprimer
  22. D'autant plus que son ami "marocain" me semble l'avoir complètement menée en bateau ... Une femme marocaine ou maghrebine ne reste pas cloîtrée au harem en attendant le bon vouloir de son mari, mais au contraire, que ce soit au bled ou en ville elle travaille comme toutes les femmes mariées et mères de famille de france (souvent double travail d'ailleurs). Et qui plus est la Loi marocaine ne permet pas à une femme divorcée ou répudiée d'hériter de quoi que ce soit d'autre que de ses gosses ... et retour chez les parents ou n'importe où ailleurs !

    RépondreSupprimer
  23. Madame Sand, Monsieur George

    "...mouvements de pensée inné."

    Voulez-vous dire que le processus réel de l'acte de penser commence par un percept ? Cette discussion est à peine entr'ouverte qu'il faudrait la clore déjà ? De grâce ne cessez ni de commenter, ni de ne pas commenter. Je sens que je commence à vous comprendre.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.