lundi 7 mai 2012

Questions du matin, chagrin…


Faut-il pleurer faut-il en rire ?
Fait-il envie ou bien pitié ?
Je n'ai pas le cœur à le dire…

23 commentaires:

  1. Ils ont voté
    (...)
    C'est un pays qui me débèqu'te
    Pas moyen de se faire anglais
    Ou suisse ou con ou bien insecte
    Partout ils sont confédérés...
    Faut les voir à la télé-urne
    Ces vespasiens de l'isoloir
    Et leur bulletin dans les burnes
    Et le mépris dans un placard

    Ils ont voté... et puis, après ?

    Dans une France socialiste
    Je mettrais ces fumiers debout
    A fumer le scrutin de liste
    Jusqu'au mégot de mon dégoût
    Et puis assis sur une chaise
    Un ordinateur dans le gosier
    Ils chanteraient la Marseillaise
    Avec des cartes perforées

    Le jour de gloire est arrivé

    Léo Ferré

    RépondreSupprimer
  2. Après l'état de grâce, l'état de Grèce.

    RépondreSupprimer
  3. on verra bien…

    RépondreSupprimer
  4. Pensez à tous les billets narquois et sarcastiques que vous allez pouvoir écrire !
    (et pendant ce temps, les néo-nazis, les vrais, font leur entrée au parlement grec)

    RépondreSupprimer
  5. Didier Goux a du chagrin? Le pauvre...
    Bien fait! Salaud de reac' de droite! ;-)
    ET PAF! Ça soulage...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Du chagrin, moi ? Vous plaisantez ! Je me réjouis déjà de toutes les palinodies sociétales qui vont se mettre à éclore d'ici peu.

      Supprimer
    2. Faut pas... bien sûr après les législatives de printemps et l'été sourire, l'automne 2012 sonnera le glas de la jolie lune de miel et "les palinodies sociétales vont se mettre à éclore".. mais il ne faut pas s'en réjouir.

      Gardons un peu d'espoir, dans un homme qui n'est pas le dernier des cons et qui saura peut être ajuster ses actions en fonction des circonstances réelles de l'économie nationale. Gardons espoir.

      Supprimer
  6. A quelque chose le malheur est bon, Nicolas Sarkozy dispose de cinq ans pour lire "La Princesse de Clèves".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Décidément, Léon, votre humour est ravageur. Même quand il est volontaire.

      Supprimer
  7. La Corrèze ruinée hier, la France s'est maintenant.

    RépondreSupprimer
  8. On ne voit pas le temps passer...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que, là, on va le voir…

      Supprimer
    2. Je suppose.

      Supprimer
    3. Je suppose.

      Supprimer
  9. Et bientôt, Effacholy, Garde des Chaux.

    Tout arrive au Pays du Fromage.

    RépondreSupprimer
  10. @Nicolas,
    a l'occasion sur votre blog, pensez à faire un p'tit billet pour remercier les électeurs du FN qui ont largement contribué à la victoire de votre poulain.
    2 millions de bulletins blancs ça n'est pas rien et d'une certaine façon on peut dire que FH a été élu avec les voix du FN.
    Ca lui fait quoi d'ailleurs ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est aux électeurs du FN qu'il faut demander ce que ça leur fait d'avoir fait gagner la gauche...

      Supprimer
    2. Là, je suis d'accord avec le gros social-traître frisé…

      Supprimer
    3. C'te bonne blague ! Le FN "dédiabolisé" est un parti ramasse-tout. On ne peut pas en vouloir à des gens qui ne sont pas de droite de voter à gauche. Si vous voulez une gôche forte votez FN aux législatives !

      Supprimer
    4. Jacques, je ne reproche nullement aux électeurs de Marine Le Pen de préférer François Hollande à Nicolas Sarkozy (ça me semble même, pour certaines catégories d'entre eux, assez logique), mais je trouve que reprocher au nouveau président de les avoir “acceptées”, ces voix, est très puéril : qu'aurions-nous voulu qu'il fît ? Qu'il demandât à je ne sait quelle instance supérieure de la République qu'on les lui décomptât ?

      Supprimer
  11. Ils ont voté, sachant que la démocratie est le moins mauvais des systèmes politiques, à priori, je suis heureuse de savoir que mes concitoyens se sont déplacés en masse pour donner leur avis.

    Les français se sont fait manipuler durant des mois par les médias majoritairement à gauche, ils en ont conçu de l'espoir et c'est cela qui m'inquiète le plus. La France est surendettée et ce que je lis ici ou là sont des revendications plus d'argent, la retraite plus tôt, la santé à gogo, parfois j'ai l'impression que les français croient toujours au Père Noël.....


    Le FN en tant que tel ne m'inquiète pas plus que le FDG, mais les socialistes ont réussi à "dompter" leur Gauche, et bêtement l'UMP n'a pas fait ce travail avec sa droite, cela nous a coûté bien des élections et cela nous coûtera cher encore. L'UMP partage plus de valeurs avec le FN qu'avec le FDG, cherchez l'erreur, si dans un duel l'UMP doit choisir entre le PS (allié du FDG ) et le FN, la consigne donnée par l'UMP sera à gauche toute. Cette attitude ulcère bien des français, il serait grand temps d'analyser sereinement ce que disent ces gens là, de les comprendre et de leur proposer une alliance. à minima.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.