lundi 16 décembre 2013

Le vieux salarié blanc pris dans la lumière des phares



Retourner en région parisienne m'est toujours aussi pénible, et même peut-être un peu plus encore, sans doute en raison des quatre mois et demi que je viens de vivre sans y mettre une roue. Encore, aujourd'hui, ne suis-je pas allé à Levallois, mais simplement à Neuilly, afin d'y voir mon médecin “traitant” (ça servirait à quoi, exactement, un médecin qui ne traiterait pas ?) ; lequel m'a fort courtoisement délivré une sorte de contre-ausweis, c'est-à-dire un document me permettant de ne pas franchir les frontières maudites, celle de Levallois-Perret donc, avant le 3 février prochain. Eh bien, même avec cet excellent motif en tête, je me sentais devenir plus tendu à mesure que la voiture se rapprochait des tours de la Défense. C'est qu'on s'offrirait de vrais nerfs de jeune fille, en prenant de l'âge, dites-moi ! Sur le trajet du retour, j'ai néanmoins pris une mâle décision (cependant que Trenet, insidieux comme jamais, me fredonnait que le temps qui passe nous a volés…) : celle ne pas solliciter de nouvel arrêt de travail et de réatteler le bœuf monorénal à sa charrue dès après la chandeleur. De toute façon, j'y suis plus ou moins contraint, sinon je n'aurai jamais le temps de prendre toutes les vacances qui me restent d'ici le 31 mai. La vie du salarié est parfois d'une étonnante complexité.

11 commentaires:

  1. Comme je vous comprends , cette ville de Paris me sort par les trous de nez surtout depuis que les socialistes en ont les rênes , une gabegie sans pareil.j'en partirais bien mais les enfants y trouvent leur bonheur surtout pour les études.

    RépondreSupprimer
  2. Bon, je ne sais pas ce que j'ai bricolé hier, mais deux ou trois commentaires (Élie Arié, Nicolas…) ont disparu et ne semblent pas récupérables : que leurs auteurs m'excusent…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Z'etes excusé. À priori, il y a un bug. Ça fait la même chose chez moi quand je validé les commentaires en attente de modération.

      Supprimer
    2. Toujours les mêmes à qui ça arrive, comme par hasard...À vous décourager d'essayer d'être réac.

      Supprimer
  3. Z'auriez pu mettre une photo de La Défense à jour tout de même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai pris la première qui se présentait…

      Supprimer
    2. Elle est très bien cette photo... on identifie bien l'Arc de Triomphe avec Notre-Dame juste à côté.

      Supprimer
    3. Ça fait tout de même plaisir, de temps en temps, d'avoir affaire à de vrais connaisseurs.

      Supprimer
    4. Vraiment ?? l ' arc de triomphe , le photographe l'a sous les pieds et Notre dame dans le dos.

      Supprimer
  4. Votre médecin est à Neuilly ?? Salaud de riche !!! Ordure de capitaliste !!! Ogre libéral !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aggrave mon cas : mon cardiologue officie également à Neuilly…

      Supprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.