dimanche 23 février 2014

Le perchiste réactionnaire


Si le réactionnaire veut en effet, comme il le lui est sottement reproché à la moindre occasion, revenir en arrière, c'est à la manière du perchiste : pour prendre un nouvel élan et se donner ainsi une chance supplémentaire de franchir cette maudite barre, là, juste en avant de lui.

4 commentaires:

  1. Un retour en avant…

    RépondreSupprimer
  2. Ma première réaction: je n'y ai rien compris. Je vous tends la perche: vous m'expliquez un peu ce que vous voulez dire?

    RépondreSupprimer
  3. Moi j'ai compris que c'était un gaulliste qui levait les bras en apercevant une Croix de Lorraine, certes mal bricolée, sur sa gauche. Il n'a pas trouvé mieux que d'essayer de l'atteindre en s'appuyant sur un grand bâton. Ainsi est né le saut à la perche. Puis les communistes on adapté cet exercice en remplaçant la Croix par une faucille et un marteau. Cela a provoqué beaucoup de blessures parait-il. Encore récemment, les socialistes ont testé une variante en tentant d'inverser la courbe de la perche. Ils se sont tous vautrés.

    Désolé
    Duga

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.