mercredi 28 novembre 2012

À chacun sa Carine (titre prêtant à confusion, je le sens…)


Je ne saurais dire ce que je foutais, à errer ainsi dans la cave sombre et excessivement salpêtreuse de ce blog, mais j'y suis tout à coup tombé sur un jeu de mots des plus navrants – ou des plus réjouissants, c'est selon. Comme il m'avait déjà valu force sarcasmes en décembre 2008, je ne résiste pas à la tentation de vous le remettre :

Le catholique : un chrétien pur sucre.

Le musulman : un adule Coran.

Les commentaires qui étaient venus à sa suite formaient une sorte de cataracte bouillonnante et vertigineuse de calembours dérivés, tous plus foireux les uns que les autres : je me demande s'il sera fait aussi bien cette fois-ci.

(Que les petits malins ne perdent pas leur temps à rechercher l'original : je viens de le faire repasser en “mode brouillon”…)

30 commentaires:

  1. Après le Grand remplacement, le Grand ressassement.

    (Vous étiez prévenu.)

    RépondreSupprimer
  2. "je viens de le faire repasser en “mode brouillon""
    Ce qui rend donc caduque et sans contrepèterie mon com' precedent.
    navré

    RépondreSupprimer
  3. Bernard Tapie de Prière.
    Bein quoi? C'est du Ruquier amélioré.

    RépondreSupprimer
  4. Le PS: un sac à roses.

    RépondreSupprimer
  5. Le judaïsme: ma kabbale au Canada-dry
    (hum...)

    RépondreSupprimer
  6. Je sens qu'on va évoluer dans le grandiose…

    RépondreSupprimer
  7. C'est dégueulasse, le sucre dans la purée mouslim...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourtant, à Sucre, le bol y vit.

      Supprimer
  8. De l'alcool à 90 dans une bouteille vide Côtes du Whôoone...

    RépondreSupprimer
  9. Encore de la p^rovoc, Didier. Excellent, ça fait monter les enchères. Une bonne affaire reste toujours une bonne affaire. Pour le moment je suis dans l'Aligoté, le seul blanc que je supporte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien, d'entretenir ses liens avec l'aligoté…

      Supprimer
    2. Ali qui ?

      Ali Baba

      Supprimer
  10. Harlem Désir : le juif avec le masque du nègre.

    RépondreSupprimer
  11. Réponses
    1. Je pensais que vous alliez rappliquer en pensant que ça causait de vous : ai-je eu tort ?

      Supprimer
    2. Pourquoi diable parleriez-vous de moi, on se demande...
      Mais pour être complet, vous auriez pu ajouter le H et le C de Ccharine. C'eût été plus mieux.
      Et puis, sachez que je ne rapplique pas moi, Môssieur, je ne fais que passer.
      Et surtout, je ne commente pas.

      Supprimer
    3. "je ne fais que passer"

      En Coran d'air?

      Supprimer
  12. Adule coran et sa Carine : c'est kif-kif, non ?

    RépondreSupprimer
  13. A propos de calembour, qui se souvient de l' émission sur France Inter, les mauvais qui colle qui de Daniel hamelin, je crois qu'un livre fut édité .

    RépondreSupprimer
  14. Où donc se ressourcer ? ...à Sparte,âme.

    RépondreSupprimer

  15. Mais c'est très drôle tout ça et plein d'esprit ! Bravo !
    J'ai beaucoup aimé la kabbale au canada-dry, en bon ashkénaze qui se respecte.

    La palme revient à l'hôte de ces lieux, il va sans dire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "ashkénaze"

      Raté (vous aviez pourtant une chance sur deux).

      Supprimer


    2. Ashkénaze, Ashkenaze ou Achkenaze ...

      Vous me direz comment vous écrivez Hanoukka !!!

      Supprimer
  16. L'adule-coran: la fin de l' oxydant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très inspiré Elie. Bien joué celle-là.
      Tiens, j'en ai une bonne: à l' Hawak Bar, on y sert du bon jus de goyave.
      Venez nombreux déguster mes cocktails ensoleillés, hein, bande d'infidèles!


      Fatouh A.

      Supprimer
  17. Prière qui refoule Hamas pas houmous...

    Mouais...

    (C'était la première et dernière fois que je publiais un commentaire.)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Prière qui défoule amasse pas houmous ? déboule ? (la prière... ^^)

      Supprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.