mardi 13 novembre 2012

Tardive rencontre avec l'ennemi


Comme dirait quelqu'un que je connais : « Waouh ! elle va drôlement vite, cette invasion ! »

Drôlement n'est peut-être pas le mot qui me serait venu spontanément à l'esprit, mais enfin, on comprend ce que ma correspondante veut dire. On pourrait passer une heure à décortiquer cette photo, aligner tout ce qu'elle exprime, ce qu'elle crie, ce qu'elle intime, et notamment ceci : les musulmans ne sont pas forcément (ne sont plus) des basanés exotiques, repérables, plutôt folkloriques et un brin repoussants, on est déjà passé à autre chose : l'installation de cette religion mortifère au sein même des familles les plus apparemment “souschiennes” est en marche et elle est irréversible. Il y a tout : la gentille maman berrichonne (au moins) dont on devine la blondeur sous le foulard ; le papa tout de même brun et (discrètement) barbu ; les petites jumelles, évidemment. Mais alors, là, on peut se mettre à lire de manière nauséabonde : on remarquera que les parents ne semblent s'intéresser qu'à celle des deux qui sourit à l'avenir qui lui est promis ; l'autre paraît beaucoup plus dubitative, voire inquiète… Les raclures idéologues qui ont imaginé et réalisé cela auraient dû y réfléchir à deux fois : ils nous donnent à penser, ce qui est le contraire de leur but. Même l'absence d'héritier mâle, dans cette petite famille idéale, ne doit pas être due au hasard, on entend le message : soyons bisounours, puisque la terre à conquérir l'est ; surtout ne rien montrer qui pourrait froisser, pas de futur jihadiste, rien que des petites filles blondes, flattons le “devenir femelle” de ces andouilles déjà prosternées, tamisons toutes les lumières…

À côté de cela, les slogans jurent parce qu'ils restent brutaux, imbéciles et faux : non, l'islamophobie (comme ils disent) n'est pas un délit. Ce n'est même pas une opinion (contradiction dans les termes, d'ailleurs, mais on n'en est plus à ça près : comment une “phobie” pourrait-elle être une “opinion” ? L'agoraphobe exprime-t-il une opinion sur l'espace ? L'arachnophobe sur l'araignée ?) : c'est désormais un impératif de survie. Un devoir.


Le titre de ce billet a été emprunté à Flannery O' Connor.

34 commentaires:

  1. Z'etes à côté de la plaque. Ce sont deux Berrichons. Mais la dame a eu une cancer donc une chimiothérapie. Elle a perdu ses cheveux. D'où le foulard. Elle est guérie maintenant et fière d'appartenir à une nation qui a permis le développement de la sécurité sociale. Enfin, je dis ça...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qu'on est cons. Comment ne l'avons-nous pas vu?
      Il me semble même qu'ils sont dans une nouvelle chambre d'un hôpital du 93.
      Il manquait plus que la chocolatine (dédicace aux charentais) dans les mains
      des petites filles.

      Supprimer
  2. C'est un scandale, les deux gamines ne portent le tchador, elle vont certainement provoquer chez quelques vieillards cacochymes et valétudinaires des réactions qu'ils ne pourront maîtriser.

    Cachez ces visages enjôleurs et pervers de nos yeux puritains, Allah Akbar!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Empreints de niaiserie, empreints !

      Supprimer
  3. Ça n'est ni plus ni moins que de la propagande. Le malaise est tellement palpable que même les ploutocrates planqués dans le 6ème arrondissement commencent à s'en rendre compte, alors hop! Ils dégainent fissa une mignonne petite affiche consensuelle et ils pensent, les pauvres innocents, que ça va arrondir les angles. Ils se trompent. Les cochons de passants qui verront ça vont forcément se poser des questions haram et ça risque plus de les rendre nerveux qu'autre chose.
    D'ailleurs au fait: où cette affiche est-elle donc visible?
    Car ici, dans le 9-3 profond, on ne la voit nulle part.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avez raison (si je vous ai compris) : plus le danger devient difficile à camoufler, plus la propagande devient grossière.

      Supprimer
    2. C'est finement perçu Froufroute!

      Supprimer
  4. La peur n'ayant jamais évité le danger, l'islamophobie est bel et bien un délit car les lâches et les veaux n'ont jamais fait la gloire de la France

    RépondreSupprimer
  5. Je n'ai jamais vu cette affiche et je la trouve curieuse. J'ai eu la même réaction que Nicolas ! Je l'aurais bien vue avec une légende type: "après le cancer, la vie continue."
    Ce qu'on y lit est plutôt "regardez ces mignonnes blondinettes, ces petites françaises bien de chez nous. Eh bien, dans quinze ans, paf, elles auront un voile, les bras et les mollets couverts, il faut vous y faire". Et on pense "comme c'est dommage, les pauvres".
    Inutile, donc, d'espérer, d'envisager, une pratique religieuse dégagée de ce sexisme étouffant. Cette affiche nous le balance comme une évidence. Les couleurs sont désaturées, vieillies, comme si le cliché était ancien. Tapez "affiches contre le racisme" dans Google images, et vous verrez des enfants éclatants de santé, des petits blancs aux joues roses, des petits noirs à la peau brillante. Là, cette famille française de 20012 a perdu ses couleurs et pose, pâlie, dans un décor verdâtre. Ce n'est pas très engageant.

    RépondreSupprimer
  6. Suzanne,

    "Cette famille française de 20012"; moi je veux bien mais les humains existeront ils encore au 20 éme millénaire. Je vous taquine mais de temps en temps, cela ne se rate pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Grandpas: oh, pour un petit millénaire en plus ou en moins, on ne va pas chipoter !

      Supprimer
    2. Un petit millénaire, 18 pour être exact, bon nous ne serons plus là pour voir le désastre car avant , on se sera tous allègrement massacrés.

      Ne soyons pas regardant il en reste encore des millénaires, je vous les mets quand même.

      Supprimer
  7. Ce qui ennuie le propriétaire du blog à la vue de cette photo(fredi m. vous ne comprenez rien, vous pouvez ici baver sur les races, sur les pauvres mais surtout pas sur Nicolas, enfin voyons on ne touche pas aux potes), c'est que son obsession du grand remplacement ne marche pas, où va-t-on se dit-il; si les grands remplaçants se mettent à procréer avec les remplacés, que devient notre idéologie?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "si les grands remplaçants se mettent à procréer avec les remplacés"

      Hein ? (petits ou grands, les remplacés ?)

      Supprimer
    2. Mon dodo,

      L’islam n'est pas une race mais un dogme, j'espère que vous aurez remarqué que les représentants de ce dogme sur cette photographie sont des caucasiens tout au moins les deux bambins

      Les idéologues de cette publicité auraient du aller jusqu'au bout de leur philosophie, nous montrer des familles venant de ce merveilleux continent qu'est l' Afrique et non deux paysans du Berry , bien qu'il s'agisse d' habitants des îles guadeloupéennes " Les saintes", reconnaissables à la coiffe créole très élaborée de la femme.

      Donc Nicolas se trompe sure ce point.

      Supprimer
    3. Ah, à priori Ludo adorerait avoir des collègues voilées, un immeuble rempli de barbus et de voilés.
      C'est LA réalité. Celle qui ressort le plus. Après, l'exotisme, le rap, les bons petits plats, c'était comme un cheval de Troie.
      D'abord on laisse rentrer les gentils, ensuite viennent les dogmatiques.

      Supprimer
    4. Comme aurais pu le dire Desproges : On ne m’ôtera pas de l’esprit que de nombreux immigrés africains ont eu une attitude carrément hostile à l’égard du reste de la population française. Les "souschiens", de leur côté, cachaient mal une certaine antipathie à l’égard des immigrés. Mais ce n’était pas une raison pour exacerber cette antipathie, en arborant un voile sur la tête pour bien montrer qu’on n’est pas n’importe qui…

      Encore un discours qui tombe dans l'intolérance. Comment se justifie t il ?
      La malfaisance - consciente ou non - des dogmatiques sur la société.

      Je ne défends pas la lapidation, l'excision, qui sont des rituels violents matérialisant un rapport de force des sexes en défaveur de la femme.

      Je ne défends pas non plus l'interdiction de l'IVG, l'asservissement de la femme dans la famille, qui sont autant de violences morales et physiques causées par l'homme à la femme. Mais cette fois-ci je parle des dogmatiques catholiques.


      Faut pas confondre religieux et intégriste,
      ce serait comme dire que juges=corrompus, prêtres=pédophiles, politiciens=tous-des-vendus (bon pour le dernier, j'ai des doutes ^^)

      Supprimer
  8. L'islamophobie, un devoir, un certain Marc Bonnant l'a dit avec brio : http://www.postedeveille.ca/2011/11/lislamophobie-est-un-devoir.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens, ma phrase a gagné des espaces supplémentaires (et je ne sais pas créer des liens).

      Supprimer
  9. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  10. Difficile de faire plus niais et haineux que cet "article"

    RépondreSupprimer
  11. Marwan Muhammed, le porte-parole du CCiF, qui lance cette campagne anti-islamophobe, a déclaré, lors d'une conférence à la mosquée d' Orly: " Qui a le droit de dire que la France dans trente ou quarante ans ne sera pas un pays Musulman ? Personne n’a le droit de nous nier cet espoir là. »

    Youpi la charia.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quoi???????????
      Faut les virer de chez nous ces énergumènes!

      Supprimer
  12. Sympa le petit logo du CCIF, avec des C qui ne sont pas des petits croissants et le F qui ne rappelle pas la forme d'un sabre conquérant, le tout sur fond vert...

    RépondreSupprimer
  13. Celle-là est pas mal du tout.
    Maintenant, je ne peux m'empêcher de mettre en parallèle chaque action des muzz (pains aux chocolat, affiches...) avec celle
    des frères musulmans. On nous montre une gentillesse, mais je pense qu'il faut voir ce qui se trame derrière, et ne pas perdre
    de vue que depuis la révolution arabe, certains salafistes ont pour projet d'étendre l'Islam à l'occident.
    Friendly

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Robert Marchenoir14 novembre 2012 à 14:58

      Friendly

      Hahaha, Hollande qui commente incognito sur ce fil.

      Supprimer
  14. Tiens, je viens de me rendre compte que tout en bas, il y a quand même écrit ONU. Genre ça accrédite leur action.
    SI l'onu le dit, c'est qu'il faut tenir compte de cette affiche?
    En tout cas, n'oublions pas qu'une pro-salafiste, Souad Merdah, va porter plainte contre m6. Dans notre pays,
    on laisse la merde porter plainte contre les journaux. En même temps, les journaux, on les connaît.
    N'empêche que la situation est ubuesque. On prétend combattre le terrorisme, pas l'Islam, le terrorisme,
    et en même temps on permet à ses éminents membres d'avoir recours à la justice.
    Pour celui qui aime la France, il y a de quoi pleurer..
    Et ce que j'essaye de voir depuis hier, mais que je n'arrive pas à décrypter, ce sont les logos sponsors en bas à droite.
    Je vais voir si l'affiche existe en bonne def.

    RépondreSupprimer
  15. Zemmour ayant été condamné pour avoir "justifié une pratique discriminatoire illégale - la discrimination à l'embauche - en la présentant comme licite", j'estime qu'il serait fort équitable de condamner ces gens pour avoir présenté comme illégale une pratique (ou du moins une opinion) licite.

    RépondreSupprimer
  16. Les immigrationnistes se gourent, leur logiciel égalitariste et universaliste a du plomb dans l'aile, il date déjà d'un autre âge, celui de l'Etat-papa-nation. Tout cela est mort et bien mort. Aussi Nicolas peut déconner, c'est pas nouveau, c'est son rôle, il est là pour ça après tout, pour le spectac'. Deux ou trois cabrioles, et hop, il rentre dans sa niche, avec son cancer et ses métastases. Il pense, l'arrogant, qu'il peut encore se permettre ces petites taquineries insignifiantes. Il est périmé, il appartient déjà au monde ancien, il ne le sais pas encore, le pôv !. Quant à la petite gouape, Ludovic12, elle biche avant devant se faire tondre et d'aller se plaindre à la kommandantur, en petite donneuse accomplie.

    Tout ce qui provoque, renforce.

    " L'apparition, au coeur du continent d'un sectarisme barbare et tribaliste, l'islam, avec les coutumes allogènes qui accompagnent les immigrés, va achever de faire l'union des Européens contre lui. "

    BREIZ ATAO / Vieux clivages et nouvelles lignes de fracture. 13 nov. 2012
    (breizatao.com)

    Les archaïsmes idéologiques, basés sur l'idéologie des droits de l'homme et l'internationalisme prolétarien s'effondrent, nous lui donnerons le coup de pied final.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et, l’existence, au cœur du continent d'un sectarisme barbare et tribaliste, le nationalisme, avec les coutumes indigènes qui accompagnent les autochtones, va achever de ruiner l'union des Européens entre eux.

      Certains y reconnaissent les signes délétères d'une société moribonde, tandis que d'autres s'indignent qu'on laisse à ces "merdes" le droit de porter plainte (cf procès de Breivik ou, pour rester dans le ton et faire dans le franco-français, la plainte de marine Le Pen contre france Televisions)

      Supprimer
  17. Putain!
    Je suis sidéré Didier. Je viens d'apprendre qu'à l'ANPE, quand une femme voilée postule pour un emploi, et que le guichetier lui demande si elle compte garder son voile au travail, en cas d'embauche, c'est considéré comme de l'islamophobie. Qu'attend-t-on pour dissoudre le CCIF? Je me demande si cette association de malfaiteurs est en partie financée avec nos impôts. Autrement, pardonnez-moi ma curiosité, mais depuis combien de temps vivez-vous dans l'indigestion culturelle de notre pays? Moi ça fait pas forcément très longtemps, mais mes nausées sont bien réelles.
    Ah oui, au sujet de Camus, j'ai beaucoup aimé quand chez Taddéï, il a rembarré l'humoriste en lui disant que certes, les gens achèteraient des livres, mais que ce n'était en aucun cas de la littérature. J'ai pensé à vous quand j'ai entendu ça.
    Bonne journée.
    Friendly.

    RépondreSupprimer
  18. Mais l'homme n'est pas juif ? Un juif marié à une femme cancéreuse... bon, associer la religion (musulmane ou autre) à un cancer, était peut-être un peu risqué pour l'annonceur, mais... Les intégristes de tout bord sont les cellules cancéreuses de notre monde. Pas mal comme message.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.