vendredi 9 novembre 2012

Pour vos cadeaux de Nowel…


Celui ou celle qui n'a pas d'agenda Dimanche et Croix passé trente ans peut considérer qu'il a raté sa vie. Heureusement, l'affaire est rattrapable avec celui de l'année 2013, qui ne comprend que des photographies inédites (sauf deux, mais bon…). On peut même feuilleter avant de passer à la caisse, ce qui est bien le moins.


Et puis, il y a les masochistes professionnels, ceux qui meurent d'envie de payer le prix fort pour pouvoir relire ce qu'ils ont déjà lu gratuitement ailleurs. On ne les a pas oubliés.

20 commentaires:

  1. Réponses
    1. Faut ben vivre, comme disait l'autre…

      Supprimer
    2. Vendre les bijoux de famille? Le pauvre...

      Supprimer
  2. Dites: l'agenda c'est plutôt un missel non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avant de vous montrer désagréable, allez donc voir à quoi ressemblent un missel et un agenda.

      Supprimer
  3. Les agneaux des prés salés, ce sont les plus coûteux.
    Et aussi les meilleurs...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour l'agneau de prés salés, je recommande la boucherie qui se trouve sur la place de l'église, à Cancale.

      Supprimer
    2. Je me demande si ce n'est pas le fournisseur du fameux restaurant qui donne sur la baie (ça change de la plage).
      Le chef est assez célèbre et parfois agrémente ses plats de petites algues fraîchement cueillies le matin.
      J'ai oublié les noms du resto et du chef. Pauvre mémoire... J'ai dû trop abuser des plaisirs viticoles.

      Supprimer
    3. Ce ne serait pas Les Maisons de Bricourt d'Olivier Rœllinger ? Nous y avons déjeuner, Catherine et moi, il y a deux ans : grand souvenir…

      Supprimer
    4. A mon avis c'est celui-là. Je vais regarder.. Je viens de vérifier, bingo!
      J'ai eu envie d'y aller quand je l'ai vu. Ca a l'air d'être une excellente maison.
      Je vais prendre le large en Normandie, bon week-end à vous.

      Supprimer
  4. On ne dit pas "cadeaux de Nowel", encore moins "de Noël", mais cadeaux "d'hiver" (comme le marché d'Amiens...), ou "de fin d'année" (paraît-il plus convivial).
    Geneviève

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, c'est vrai, j'oublie tout le temps…

      Supprimer
    2. En revanche vous pouvez y aller pour le marché de l'Aïd.
      Il faut aider les populations à s'intégrer. Puis le mélange forcé des cultures c'est sympa.
      Un jambon cuit dans le jus de goyave, vous n'aimez pas?

      Supprimer
  5. Vous m'excuserez, je l'espère, de vous parler de toute autre chose, M. Goux, mais je voulais porter à votre connaissance que demain, à l'occasion du 1600ème anniversaire de la mort de Saint-Taurin, patron de notre diocèse, la Pastorale du Tourisme propose, à 15h, une visite commentée de la célèbre châsse. J'ai cru bon de vous en informer, car je me doute que vous ne rateriez pour rien au monde une telle occasion de vous cultiver.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous savez, moi, les visites en groupe…

      Supprimer
    2. Bon, ben c'est pas grave. Vous allez pouvoir vous instruire à domicile grâce au billet que je viens d'y consacrer. Ne me remerciez pas, c'est bien naturel.

      Supprimer
  6. Et pendant que vous essayez de fourguer vos bouquins, vous ne parlez pas de la manifestation pour la Sauvegarde de la France qui a lieu aujourd'hui, sous l'égide, à ce que j'ai compris, de votre ami Renaud Camus !

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.