vendredi 10 janvier 2014

2014 commence très bien


Jeudi 9 janvier 2014 : rétablissement officiel de la censure préventive.

Une société qui ne supporte plus les voix discordantes, ni même les imbéciles patentés qu'elle sécrète ; une société qui n'est plus capable de “digérer” ses virus, de les combattre par ses défenses immunitaires naturelles, est une société malade. L'un des symptômes de l'infection – on l'a vu en URSS et dans ses pays satellites, on le voit encore dans tous les régimes bananiers de la planète – est que ses dirigeants se mettent alors à invoquer la “République”, la “démocratie”, la “liberté”, à tous bouts de champ et hors de propos ; comme un malfrat qui tenterait de dissimuler derrière son dos le gros bâton qu'il vient tout juste de ressortir du placard à sévices. 

Pendant que la saynète se déploie, les valets de cour, hilares de satisfaction, applaudissent à s'en écorcher les paumes.

43 commentaires:

  1. C'est rigolo, du temps Sarkozy, ce sont les blogueurs gauchistes qui gueulaient contre la dictature mise en place et tout ça...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne me souviens pas que Sarkozy ait fait interdire un spectacle quelconque. Mais il est vrai que ma mémoire n'est plus ce qu'elle était…

      Supprimer
    2. Je n'ai pas dit ça. Il a viré des responsables de chaînes publics, des animateurs radio humoristes... Les gauchistes hurlaient à la dictature et vous leur répondiez qu'ils racontaient importe quoi.

      Supprimer
    3. Il a viré des comiques de la radio comme Portes et Guillon. Il a donné les président de chaîne de télé...

      Supprimer
    4. Virez des responsables (télé, police, finances, etc.), tous le font, y compris Hollande. Portes et Guillon n'ont pas, à ma connaissance, été virés par Sarkozy mais par Philippe Val. En tout cas officiellement. Et puis, petite nuance, ils ont été virés pour ce qu'ils avaient dit et non pour ce qu'on supposait qu'ils pourraient dire dans l'avenir. Ce qui est le cas du comique de répétition (M'Bala M'Bala…).

      Supprimer
    5. La vie sociale et publique était bien plus tranquille sous Sarkozy.
      Ironique quand on sait que la gauche se drape dans la liberté, Voltaire...
      Au fait, Bedos, n'est-il pas un politique non plus?

      Je me demande si les socialos ne constituent pas un sketch à eux tout seuls. Ils font le contraire de ce qu'ils défendent. Niveau cohérence intellectuelle, on a vu mieux.

      Supprimer
    6. Tiens ! Mon premier commentaire était passé.

      Dieudonné est interdit pour ce qu'il a dit : son spectacle était joué, jusqu'alors, à Paris. Il a été condamné pour ses propos mais a continué.

      Dieudonné n'a pas été viré par Hollande ou Valls mais par des préfets, des maires et le conseil d'Etat.

      Supprimer
    7. Vous vous foutez de moi, là ? Juridiquement, je vois mal comment on peut interdire un spectacle en se basant sur ce que son auteur a dit une semaine ou un mois plus tôt dans un autre spectacle ! C'est comme si, après avoir condamné Les Fleurs du mal, on avait interdit à Baudelaire d'éditer son livre suivant, sans même savoir ce qu'il y avait dedans. En tout état de cause, tout cela me semble relever du ministère de la Justice et non de celui de l'Intérieur.

      Quant aux préfets, vous savez aussi bien que n'importe qui qu'ils ont agi sur demande de leur ministre de tutelle.

      Supprimer
    8. Votre dernière phrase : vous croyez que Val n'a pas agi sur ordre ?

      Pour le reste, non. Je ne me fous pas de vous. C'est bien le même spectacle que celui qu'il jouait à Paris, d'ailleurs disponible sur internet.

      Supprimer
    9. Robert Marchenoir10 janvier 2014 à 15:59

      Il a viré des comiques de la radio. (Nicolas)

      Quand on réclame une radio de "service public", il ne faut pas venir se plaindre, après, que le patron vire les gens qui lui déplaisent. Vous ne voudriez pas, en plus, que le patron vous file des thunes (enfin, celles des autres...) et ferme les yeux sur le résultat ?

      Quand on travaille dans le privé, le patron peut vous virer, mais il y a une infinité de patrons. Quand on travaille dans le public, le patron peut vous virer, mais il y en a un seul.

      Evidemment, les communistes réclament à la fois la nationalisation la plus large possible de l'économie, et l'impunité totale pour les fonctionnaires.

      Eh bien c'est un peu ce qui se passe à la RATP, où les chauffeurs de bus ont le droit de tuer impunément leurs clients, et ne s'en privent pas :

      http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/01/10/01016-20140110ARTFIG00306-ratp-l-inquietant-boom-des-accidents-de-bus.php

      Chaque année, les accidents de bus RATP sont responsables de plusieurs centaines de voyageurs blessés. En 2007, 926, en 2009, 728, en 2011, 585 et 2 645 pour l'année 2012. L'entreprise, qui défend ses conducteurs, est visée par plusieurs plaintes pour blessures involontaires.

      Le 19 juin dernier, un automobiliste de 63 ans avait trouvé la mort devant le cimetière d'Ivry-sur-Seine. Il roulait à 10 km/heure, quand il a été percuté par un bus de la ligne 323. Le chauffeur, employé de la RATP depuis 2007, totalisait 20 accidents en cinq ans dont une suspension de permis en 2008 pour conduite sous l'empire de l'alcool. En 2012, il avait été condamné pour vol aggravé à 24 mois de prison, dont 18 avec sursis.

      Naturellement, le fait qu'il y ait de plus en plus de chauffeurs musulmans n'a rien à voir avec cet épiphénomène.

      Même chose à la SNCF. Heureusement que le train en France n'est pas privatisé, du coup les "chevaliers du rail" ont le droit de tuer leurs clients parce qu'ils se tirent la nouille au lieu de vérifier les aiguillages, comme à Brétigny-sur-Orge :

      http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/01/10/01016-20140110ARTFIG00321-bretigny-la-fissure-datait-de-plusieurs-mois.php

      Le rapport du bureau d'études des accidents vient de confirmer que les 7 morts du déraillement sont bien dûs à une négligence des formidables fonctionnaires du sévice public, lesquels avaient omis de remarquer que le rail était fissuré et les boulons avaient sauté plusieurs mois, et peut-être même trois ans avant l'accident.

      Mais bon, ça n'empêche pas tous les communistes maintenus de France (y compris ceux qui votent UMP) de nous assurer que si jamais on diminuait les dépenses publiques d'un poil, il y aurait des trous dans les routes et les gens crèveraient du cancer dans la rue, "comme en Amérique" (où c'est maintenant qu'ils crèvent dans la rue, en raison de l'imposition de l'Obamacare inspiré de la Sécurité sociale française, mais c'est un détail de l'histoire du socialisme).

      Supprimer
    10. Personne n'a condamné le Journal "Le Point" qui a mis sur internet le spectacle "Le Mur" de Dieudonné, mais on interdit sa représentation sur scène.
      Cela montre bien que ce n'est pas le contenu du spectacle qui gène, mais bien Dieudonné que l'on doit abattre, personnellement.
      De plus Le Point a mis en ligne ces images illégalement, puisqu'il les a volées.

      Supprimer
    11. Comme quoi, Sarkozy ou Hollande, l'Etat français ressemble plus à une dictature qu'à une démocratie...

      Liberté d'expression à géométrie variable et tolérance obligatoire mais bon, ça dépend quand et ça dépend pourquoi.

      Que des Imams prêches la violence dans des rues occupées de Paris ne semble pas gêner grand monde, mais il suffit qu'un "humoriste" pensent "différemment" pour qu'on en fasse l'l’ennemi public numéro 1.

      Hollande et Valls savent ils qu'ils donnent raison à Dieudonnée ? Ou alors peut être le président est il trop occupé à honorer sa deuxième petite amie...

      Supprimer
  2. Le match Valls-Dieudonné m'a vraiment fait gerber. J'avais l'impression d'un combat clandestin de clodos dans une cave où tous les coups bas sont permis. Coup pied dans les couilles, fourchette dans les yeux et tous les trucs vicelards des vicieux.

    Manu Valls a vraiment perdu beaucoup, en se prenant un type comme Dieudonné comme ennemi public nº1, avant on avait des Mesrine, des Bonnot et sa bande...Valls se voit Clémenceau, il ne sera que l'équivalent d'un ministre de l'information de Franco.

    J'ai vraiment vu toute la dégueulasserie se jouer en direct et prendre à témoin une opinion publique qui s'en fout. Des gens qui décrètent que du jour au lendemain la quenelle est "un salut nazi inversé", que ça vient du docteur nazi malade de Dr. Folamour (chapeau au communiquant qui l'a trouvé celle-là).

    On a vraiment une justice digne d'une république bananière, un juge administratif qui prend une décision et qui est cassée dans l'urgence la plus absolue, en catimini. Ça sent vraiment le réchauffé, Valls avait dû préparer son coup depuis longtemps en manigançant au niveau du Conseil d'État, dont Arno Klarsfeld est membre.

    Et tous ces types qui expliquent que ceux qui regardent des sketchs de Dieudonné sont des fascistes, des nazis...ils prennent vraiment les gens pour des cons, chacun peut faire la part des choses, sauf si bien sûr chacun est passé par l'Éducation Nationale, ce qui prouve le désastre de cette administration.

    Vraiment cette histoire laisse un sale goût dans la bouche.

    La morale de l'histoire, c'est con d'avoir fait venir des gens de très loin et de leur avoir donné des papiers et d'en faire des citoyens, maintenant on ne peut plus rire d'eux...car ils utilisent le droit pour censurer.


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout cela est en effet pitoyable… mais aussi assez réjouissant, si l'on veut bien chausser les lunettes adaptées.

      Supprimer
    2. Non, non et non. On a décidé, depuis le 1er janvier de cette merveilleuse année 2014, de ne plus jamais trouver quoi que ce soit de pitoyable, de consternant, d'affreux, d'atroce, de sinistre, de dégueulasse, ni même d'attristant. C'est terminé tout ça, complètement has been, rétrograde, c'est du passé morveux, de la morve passéiste, du remords d'Aztèque un jour d'éclipse. Désormais, tout est magnifique, tout va dans le bon sens, il ne faut pas insulter l'avenir, vous verrez, ça se terminera bien, forcément, tout se terminera dans la bonne humeur et les chansons qu'entonneront ensemble Vals, Dieudonné, Pierre Lescure, Patrick Sébastien, François Hollande, Christine Angot, Serge Gainsbourg, Maurice Chevalier, Le Clézio, Marcela Jacub, Ségolène Royal, Laurent Ruqier, Amélie Nothomb, Renaud Camus et Sylvia Bourdon. Il faut juste un peu plus de pistes cyclables, un peu plus de parité, un peu plus de gays dans les forces spéciales, un peu plus de culture pour tous, n peu plus de tapage, de décibels, de transgression, de seins nus à la messe et de laïcité pour tous, mais tout va bien, je vous assure, il ne faut pas dramatiser, ni décliniser, il faut seulement conjuguer la modernité avec l'égalité, accroître les droits du surfeur solidaire et du citoyen responsable, mais je ne suis pas inquiet, on y est, on y va, on n'a pas le choix, c'est déjà demain !

      Supprimer
    3. Vous m'avez tout ragaillardi, c'est merveilleux !

      Supprimer
  3. Les Milices des louanges sont évidemment aux anges, Dieudonné et ses amis aussi. Tout va donc très bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense néanmoins que l'on doit pouvoir, avec un minimum d'efforts de la part des autorités compétentes, faire encore mieux.

      Supprimer
    2. @ Georges de la Fuly

      Votre blog est fermé. J'aimais bien vous lire.

      Supprimer
    3. C'est quoi cette blague ? On l'aime, nous, le Gorges. Revenez !

      Supprimer
  4. Bonjour Monsieur Goux
    Nous sommes en 2014 mais je ressens le besoin de relire "1984" car Orwell, dans ce roman, avait tout prévu.
    Et comme "1984" ne finit pas vraiment de façon "happy end" voilà qui nous promet des lendemains qui déchantent (pour le moins).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais si, 1984 se termine bien! Après avoir subi l'épreuve de la cage aux rats, Winston Smith AIME positivement Big Brother. Vous voyez, c'est un conte de fées : ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants...

      Popeye

      Supprimer
  5. C'est aussi attristant que ridicule. Rajoutons-y les deux concubines, dont l'une est entretenue au frais du contribuable, et l'image de la France hollandaise est décidément épatante !

    RépondreSupprimer
  6. Tiens, vous êtes sensible au charme de M'bala M'bala... Il a pourtant une sale tronche...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est bo, Dieudo ! F'rait un joli couple avec Arielle Dombasle, je trouve. Mimi Mathy ferait la demoiselle d'honneur et BHL ferait la gueule, ça en aurait !

      Supprimer
  7. Il faut suivre les commentaires, ici ! Une lecture en diagonale m'apprend qu'il y a des milliers de morts à cause de la RATP et de ses chauffeurs musulmans qui conduisent bourrés défendus par Dieudonné parce qu'Hollande passe son temps à baiser.

    J'ai bon, là ?

    RépondreSupprimer
  8. Bon, comme on a un ministre de l'intérieur directement débarqué des heures les plus sombres, un qui va tuer notre liberté d'expression, censurer la presse et les média (sauf ceux aux mains de qui vous savez mais il ne faut pas le dire tout haut sinon...) et que ça va être horrible l'escalade du nazisme le plus nauséabond et tout et tout, pour nourrir le spectacle et ne pas faire retomber l'ambiance, je propose que l'aut' gros répugnant aille faire son spectacle dans un vélodrome où ses milliers de spectateurs pourront fraterniser entre antisémites traditionnels, nouvelle tendance, light ou intégralement complets. Les vélodromes, c'est bien pratique et ce ne serait qu'un retour des choses, malin petit cadeau de l'histoire.

    RépondreSupprimer
  9. Pour mémoire, la France a ratifié la convention de la cour Européenne des drouadlom ainsi que ses protocoles annexes. Elle est donc liée par le respects des règles énoncées par la dite institution. Celle-ci, mue par un désir de clarté a pris la peine de définir en quoi consiste la liberté d'expression :
    « La liberté d'expression vaut non seulement pour les « informations » ou « idées » accueillies avec faveur ou considérées comme inoffensives ou indifférentes, mais aussi pour celles qui heurtent, choquent ou inquiètent : ainsi le veulent le pluralisme, la tolérance et l'esprit d'ouverture sans lesquels, il n'est pas de « société démocratique. »
    La France ayant à son actif quelques 600 condamnations par la CEDDH, elle n'en est pas à une près. Après tout, c'est le cochon de con-tribuable qui raque au final, pourquoi la gueuse se piquerait-elle de respecter ses engagements. Il est plus payant de caresser le CRIF dans le sens du poil, ne serait-ce que pour avoir droit à des dîners à l'oeil.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement, si les reacs commencent à invoquer la convention machin des droits de l'homme, on va finir dans le burlesque. Didier va adhérer à la ligue des droits de l'homme ?

      Supprimer
    2. Nicolas, je ne suis certainement pas drouadlomiste, mais je vous signale que je ne fais que rappeler les règles du jeu qui ont été approuvées par la France lorsqu'elle a ratifié la convention européenne des DH. Je n'invoque rien, je souligne juste que la gueuse, cette salope, renie sa parole de pute dès que ça l'arrange et que les politocards au pouvoir, de gauche comme de la soi-disant drouate de gouvernement ne sont que des Jean Foutre sans honneur qui contribuent à la bonne réputation de la patrie en conduisant à la condamnation de notre pays.

      Supprimer
    3. Oui. Mais je ne fais que rigoler. J'ai entendu tellement de conneries quand j'étais dans l'opposition.

      Supprimer
    4. Il n'invoque pas mais démontre l'absurdité de la chose, en mettant en parallèle le livre sacré de la république avec dieudonné.
      Nuance.

      Supprimer
  10. Vous n'y êtes pas du tout : ce matin, sur Radio Classique, Harlem Désir a expliquer que Dieudonné M'balabla était le bras armé du Front National… C'est pourtant simple! Tssss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous imaginez la désespérance des vieux birbes du FN "canal historique", lorsqu'ils vont apprendre qu'ils ont un bras armé nègre ?

      Supprimer
    2. Le Pen et Goldnisch ont deja pratiqué "la quenelle" ! Il y a meme des photos !
      Dieudonné c'est leur tirailleur camerounais enfin, vous oubliez certaines traditions !

      Supprimer
  11. Dieu que ce barbu est laid , il fait peur, on dirait un croquemitaine, certes ce n'est pas le sujet mais quand même, il doit effrayer les petits enfants avec ses grandes dents de cannibale et sa barbe d'orgre

    Il est donc juste que des gendarmes et des CRS soient rangés en carré afin d’empêcher des parents fascistes et tortionnaires de la Manif pour tous d'y emmener leurs progénitures pour terminer dans la marmite du mangeur de monde,

    Commentaire décalé certainement mais que peut on dire devant un tel ramassis de bêtise ambiante si ce n'est le tourner en dérision.

    Il a quand même d'autres problèmes en France plus importants que les délires anti-sémites d'un jean-foutre.

    Mais apparemment, le chômage, l'insécurité, la hausse des taxes diverses et variées ont disparues des écrans de télévision, une presse aux ordres.

    Ces socialiste sont pathétiques..

    RépondreSupprimer
  12. Dieudonné qui était tout content de s'être intégré dans l'extrême-droite raciste, d'avoir Le Pen comme parrain de son enfant, etc., et qui se ramasse ici plein d'injures racistes, ça ne manque pas de charme (oui, je sais, c'est du second degré - celui qui précède habituellement le premier).

    RépondreSupprimer
  13. Réponses
    1. C'est tout à fait cela… Un pur produit des banlieues frankistanaises…

      Supprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.