samedi 11 janvier 2014

Le jour où le Nouvel Observateur s'est déshonoré


Comme diraient mes amis blogueurs hollandolâtres, lorsque, par hasard, l'actuel gouvernement tient l'une ou l'autre de ses promesses idiotes :

Ça, c'est fait !

48 commentaires:

  1. Eh bien oui, ils jouent dans la même cour.
    Le journal a même ajouté vos amis Renaud Camus et Finkielkraut.
    Est-ce qu'ils parlent d'autres choses que de haine de l'autre?

    Emily

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ! Émilie, vous nous avez terriblement manqué !

      Supprimer
    2. Ils ont mis Finkielkraut et Camus aussi ? Epatant ! C'est presque trop beau pour être vrai ! Des documents pareils résument une époque.

      Supprimer
    3. Et Georges, on n'en parle pas ? C'est dégueulasse ! Quand-même, quand il s'agit de haine, de haine pure et dure, de première qualité, sans mélange, il me semble que la moindre des choses serait de parler de Georges en mode priorité absolue ! Vraiment des connards, au Nouvel Obs ! Zemour, Camus et Finkielkraut ? Pffff, quelle bande d'amateurs !

      Supprimer
    4. Oui ils parlent aussi de saucisses, de Wagner, de portes claquées, de football et de Kundera.

      Supprimer
    5. Mat : j'ai eu la même réaction que Georges : « Et pourquoi je n'y suis pas, moi ? »

      Ostia : Wagner, le théoricien antisémite qui composait de la musique à ses heures perdues ?

      Supprimer
    6. Dedieu ! parce qu'en plus d'être Allemand, Wagner était antisémite ?! m'en vais écouter du rap moi, ça me citoyennera...

      Supprimer
    7. Ne me parlez pas de Wagner s'il vous plaît ! J'ai encore eu une putain d'insomnie cette nuit. Première partie de nuit : un motif des Maîtres chanteurs dont je n'arrivais plus à sortir (à devenir fou !). Deuxième partie de nuit : un combat (théorique) de titans entre les mérites de la septième majeure et ceux de la neuvième mineure. Je vous jure que des nuits comme ça, on serait prêt à coucher avec Alain Soral pour que ça s'arrête !

      Supprimer
    8. Vous ne préféreriez pas le Goulag? c'est plus ”class” quand même que la couverture du nouvel obs'…

      Supprimer
    9. La haine de l'autre:on l'importe massivement.

      Supprimer
  2. Encore eut-il fallu qu'il en ait de l'honneur pour qu'il se déshonorât…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Disons alors que le déshonneur vient être superbement ratifié.

      Supprimer

  3. Suite à l'élection de Flora Coquerel miss France 2014
    " De toute façon avec toutes les polémiques de racisme qu'il y a eu cette année, c'est forcément une négresse qui va gagner " dixit @MoiAussi
    Belle preuve d'amour n'est il pas.... ?
    vincent

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, et ? Le rapport avec la choucroute ?

      Supprimer
    2. Curieux que vous ne voyez pas de rapport avec la Choucroute ?...
      La " Co Haine " .
      vincent

      Supprimer
  4. J'ai écouté d'un derrière impassible Dely expliquer pourquoi il avait collé Zemmour dans ce triptyque de l'enfer.
    "Il a été condamné pour incitation à la haine raciale ...".

    Comme Edgar Morin.
    Lequel veut intenter une action contre l'Obs pour discrimination à la condamnation pour incitation etc etc ...

    Ceci dit, ça fait un bail que le mot "honneur" a disparu du vocabulaire des journaleux du N.O., et pas que.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hier soir dans C dans l'air, Claude Weil a balancé le même bobard : ça sent l'élément de langage

      Supprimer
  5. Le droit imprescriptible à l'amalgame devrait être proclamé (et pas que pour les dentistes !).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On pourrait aussi, chez les dentistes, remplacer la roulette par la quenelle. Histoire de combler les dents creuses.

      Supprimer
    2. Dites pas de mal des dentistes si vous ne voulez pas qu'ils vous jettent un sort et vous créent des caries !
      Sont dangereux ces gens-là !

      Supprimer
  6. on dirait que vous n'aviez jamais lu l'Obs auparavant. Ils ont simplement appuyé un peu plus sur le champignon. Juste au moment où ce grand honnête homme de Bergé en prend le contrôle...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai été abonné plusieurs années (j'ai honte ! oh, putain que j'ai honte !), mais je reconnais que je ne l'ai pas ouvert depuis au moins six ou sept ans.

      Supprimer
    2. Quand je pense qu'un businessman que j'aimais bien, Niel, veut racheter ce truc là... je vais me désabonner de Free rapidement....

      Supprimer
    3. Robert Marchenoir13 janvier 2014 à 21:10

      Niel est quand même un escroc, il suffit de voir comment il traite ses abonnés. Faut vraiment aimer être pris pour de la merde en échange d'un ou deux euros de moins par mois (et encore...). Et il a toujours été de gauche, ça ne date pas d'hier.

      J'indique à ceux qui l'ignoreraient que Free propose pour presque rien, en France, des chaînes de télévision islamistes radicales basées à l'étranger, du genre qui récitent le Coran toute la journée.

      Ce type a commencé par faire du pognon avec le Minitel rose, il continue en vendant du beurre aux Allemands, je veux dire en faisant du pognon avec de la propagande anti-française destinée aux musulmans de France, et il finit par racheter les fleurons de la presse de gauche.

      Au moins Perdriel a-t-il fait fortune en vendant des chiottes. Ce n'était peut-être pas glorieux, mais c'était parfaitement respectable. Et il précise qu'il aurait pu être beaucoup plus riche s'il n'avait pas consacré sa fortune industrielle à financer le Nouvel Observateur.

      Je n'ai jamais entendu parler de mouvements de consommateurs mécontents, d'arnaques sur le produit ou de tricherie sur la législation concernant les Sanibroyeurs de Perdriel. En revanche, concernant les services Internet ou de téléphonie de monsieur Niel, on n'entend que ça, et on peut aisément le constater par soi-même.

      Supprimer
  7. Je trouve ça honteux. Le paradoxe de tout ça, c'est qu'ils savent eux-mêmes, ceux qui ont conçu cette Une lamentable, que ce qui est avancé est faux, que tout le monde sait que c'est faux (d'ailleurs, ce n'est pas pour rien que de moins en moins de gens achètent ce journal). Théâtre grotesque, où l'on fait exprès de mélanger tout et d'accuser sans nuance pour (tenter de) vendre du (mauvais) papier. Pitoyable leurre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La honte est incompatible avec le journalisme, c'est connu depuis Balzac.

      Supprimer
  8. Robert Marchenoir11 janvier 2014 à 18:01

    Je trouve que le Nouvel Obs flirte dangereusement avec l'anti-sémitisme. Il serait pas un peu juif, Zemmour, par hasard ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien pour ça qu'il pousse à la haine raciale tant qu'il peut avec ses petits bras : vous savez comment sont ces gens…

      Supprimer
  9. Putride ! mais si je me fie au peu de polémique que cette Une dégueu a suscité, je me dis que finalement, les gens ne sont pas aussi manipulables que cela.

    RépondreSupprimer
  10. Cette semaine le magazine dont tout le monde parle (et surtout que tout le monde achète) ce n'est pas le "Nouvel Obs" mais c'est "Closer". D'ailleurs je voulais, pour une fois, l'acheter pour savoir ce que Julie Gayet trouvait à ce mou d'Edam 1er et les trois points de vente de mon patelin m'ont dit qu'ils n'avaient plus du tout un seul exemplaire de Closer, ça c'était vendu comme des petits pains. Par contre des tas de "Nouvel Obs" se morfondaient parce que "la haine" ça n'est pas très vendeur dans le coin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est curieux mais acheter Closer, même cette semaine, est une idée qui ne m'a jamais traversé l'esprit.

      Supprimer
    2. Bonsoir Monsieur Goux,
      Je me suis sentie autorisée à aller acheter "Closer" car Monsieur Michel Desgranges, dans son si distingué blog "l'iconoclaste réactionnaire", écrivait : "Cette tendre et émouvante idylle est révélée par Closer, magazine assez semblable au quotidien-vespéral-de-référence mais avec des images en couleurs et plus de sérieux dans l'information, en un long reportage illustré, pour en prouver la véracité."
      Avec une telle caution morale et littéraire vous comprendrez aisément que j'ai eu envie de "sauter le pas" mais, "damned !" y'avait plus rien en stock chez les libraires. Alors que "la haine", avec son titre accrocheur à la sous-Mathieu-Kassovitz, n'a pas trouvé preneur dans mon secteur.

      Supprimer
    3. Est-ce qu'elles sont épilées, dans Closer ?

      Supprimer
    4. Mollande est même suffisamment moche pour ne pas vouloir abolir la prostitution, comme certains disaient il y a peu.
      Donc tout est logique...
      Il n'a pourtant pas le courage de s'opposer aux haridelles qui manipulent les foules féministes.

      Supprimer
    5. Georges, la réponse est oui car Léonarda ne peut y figurer, les travaux de débroussaillage étaient trop excessifs avec la somme engagée, les socialistes auraient triplé la dette de la France déjà qu'ils pataugent pour la faire descendre.

      Supprimer
    6. Grandpas, vous m'emmerdez avec votre Leonarda ! Je vous parle de femmes qui ne ressemblent pas à des dindes impubères et vous me répondez en me menaçant de boudin pas frais. C'est quand-même terrible cette simplification du monde dans laquelle tout le monde se complaît frénétiquement !

      Supprimer
    7. Georges apparemment notre Grand Président n'était pas insensible aux charmes velus de cette dinde poilue puisqu'il lui demandait de revenir seule et vous n'êtes point gentil avec le boudin qui avec des pommes ou des oignons est délicieux.

      Supprimer
    8. Je ne suis pas gentil, c'est vrai, mais j'aime aussi le boudin et la saucisse de Toulouse : ce n'est pas pour ça que je dois me farcir cette connasse de Leonarda, tout de même !

      Supprimer
  11. C'est bizarre que tout cela vous étonne. On sait tout ça depuis longtemps. Les choses sont mises en forme, c'est tout. J'avoue que je ne les mettrais pas tous sur le même plan. Finkielkraut par exemple mérite un autre traitement par la qualité de ses réflexions, de ses travaux, sa sensibilité de brillant intellectuel....mais.c'est c ça la liberté d'expression

    RépondreSupprimer
  12. Robert Marchenoir11 janvier 2014 à 21:28

    Et en plus, Scarlett Johansson déclare (à la télé américaine) que les Parisiens sont grossiers. Alors qu'elle vit à Paris avec un Français.

    Comment est-ce possible ? Quand on les connaît, on ne peut que trouver les Parisiens délicieux.

    http://www.youtube.com/watch?v=p-s8KY7fDX4

    RépondreSupprimer
  13. Journal abruti pour des abrutis.

    RépondreSupprimer
  14. Je parlais du Nouvel observeux, bien sûr.
    A côté, Closer et le Parisien sont des piliers de l'info ^^

    RépondreSupprimer
  15. J'ai lu de cher Soral "abécédaire de la bêtise ambiante" et je dois avouer que si tout ne m'a pas plu, certaines de ces remarques m'ont séduit mais il est vrai que je ne suis q'un abruti même pour ceux dont je partage les opinions.

    Pour l'affaire Dieudonné, c'est surtout l'interdiction de s'exprimer qui est intolérable, aujourd'hui ce monsieur demain qui sera sur le grill?

    RépondreSupprimer
  16. L’ennui avec ce Nouvel Obs est qu’il est imprimé sur papier glacé (si je me souviens bien) ce qui est particulièrement inefficace et désagréable pour s’en torcher. Par contre, pour les épluchures, c’est parfait, car ça n’absorbe pas la flotte des patates si du moins, vous les lavez avant de les peler, comme il se doit.
    Souhaitons quand même que son nouvel actionnaire qu’est l’ado-rable (de lapin) monsieur Bergé, milliardaire de gauche et grand connaisseur d’anus en tout genre demande à ce qu’on l’imprime désormais sur un papier plus prolétaire et plus opérant pour l’hygiène de nos grosses commissions. Ce monsieur Bergé, grand ennemi de la haine qui souhaita, il y a peu, que l’on mît une bombe dans une certaine manif (odieuse et illégale, il est vrai).
    Que de l’amour quoi…
    Rompez

    RépondreSupprimer
  17. Putain mais c'est un blog de gauche, ici, ou quoi ? On y gueule contre la une d'un magazine. Je vais vous envoyer Didier Goux, moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crains qu'il ne soit déjà dans la place…

      Supprimer
  18. Sais pas si ils ont exploité dans leur article le fait que Zemmour considère Soral comme "un copain", et que ca leur arrive d'echanger des courriels.

    (C'est pas un delit ni une preuve d'alignement politique...Mais suffisait de voir le chroniqueur du petit journal avec Zemmour au sujet de Le Pen pour savoir que les raccourcis et l'injonction accusatoire outrancière, c'est courant...)

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.