mardi 14 janvier 2014

Ah, que vienne la soirée du 22 janvier !


La consultation des programmes à venir de la télévision réserve souvent de plus grands plaisirs que la télévision elle-même. C'est le cas cette semaine, si vous feuilletez négligemment le magazine idoine qui vient de tomber dans votre boîte aux lettres, et que vous arrivez aux pages concernant la journée du 22 janvier. Pour meubler votre soirée en vous évitant d'avoir recours à de quelconques drogues plus ou moins illicites, la chaîne OCS Choc vous propose deux films qui doivent être, d'après leur bref résumé, à forte concentration hallucinogène. Le premier :

Dans une station de ski fréquentée par des étudiants, une avalanche réveille un requin préhistorique.

Je savais bien entendu, comme tout le monde, que les stations de ski abritaient des requins préhistorique ; j'ignorais en revanche qu'il en existât certaines réservées aux étudiants. Le second film :

L'équipe d'un film pornographique est décimée par un alien logé dans le pénis d'un acteur.

Une militante féministe extrême nous expliquerait sans doute qu'un pénis est en soi un alien décimator, mais on ne va pas se lancer dans ce genre de polémique sous un si beau soleil hivernal. Les deux chefs-d'œuvre s'appellent respectivement Avalanche Sharks : les dents de la neige et One eyed monster : je trouve personnellement le second tout à fait irrésistible. Pour les insomniaques qui n'en auraient pas tout à fait assez, la chaîne a pensé à eux et les emmènera en douceur jusqu'à cinq heures du matin, avec d'abord Sheitan, ridicule film français réalisé par un ridicule Kim Shapiron (la loi devrait interdire à quiconque de pouvoir s'appeler impunément Kim Shapiron), interprété notamment par un hautement ridicule Vincent Cassel. Ensuite, une Claustrophobia qui débouchera sur un Calvaire.

Je conseillerais aux amateurs de prévoir un bac de chips et un tonneau de bière : la nuit du 22 janvier sera longue.

20 commentaires:

  1. Puisque vous semblez éplucher les programmes de télé, n'aviez-vous pas remarqué la très grande concentration de "films catastrophes" durant les dernières vacances de Noël ?

    RépondreSupprimer
  2. Dans le même genre, vous avez aussi "Killer Kondom" (un film germano-suisse) qui n'a pas l'air mal. Voici le résumé de l'intrigue : "La panique s'installe à New-York ; en effet, de nombreux hommes se font émasculer dans les tripots par une créature à l'allure de préservatif.
    Luigi Mackeroni, inspecteur de police homosexuel, va mener son enquête dans les bas-fonds de la ville afin de se venger, s'étant lui-même fait arracher le testicule droit par la créature."

    RépondreSupprimer
  3. Et bien voici mon problème résolu, j étais invité à une soirée conférence le 22 janvier dont le thème est "la parole intérieure", soirée qui ne m emballait pas trop, vous m avez convaincu de rester devant mon écran TV :)

    RépondreSupprimer
  4. Et Sharknado, vous avez entendu causer ?

    Les Garriberts (Raphaël Garrigos & Isabelle Roberts) en avaient fait la scrupuleuse recension cet automne.

    La bande-annonce est prometteuse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sharknado passe régulièrement sur la chaîne SyFy. J'avoue ne l'avoir jamais regardé…

      Supprimer
  5. C'est affreux, je ne vous ai pas cru, j'ai vérifié.
    La bande-annonce du premier est géniale. Quand les quatre jolies filles sont dans la piscine, et que le requin...
    Ah la la..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors qu'elle a reçu deux piqûres de mystique...étrange...

      Supprimer
  6. Avalanche Sharks, chaudement recommandé !!

    Qui n'a pas vu les ailerons des requins fendre la neige en direction des futures victimes ne connait pas la terreur pure.

    Mister Goo, personne ne vous entendra hurler dans la nuit.
    A bon entendeur ...

    RépondreSupprimer
  7. La peur du requin préhistorique m'a jusqu'ici tenu à l'écart des pistes de ski. Je suis heureux d'apprendre grâce au documentaire dont vous parlez que cette crainte était parfaitement justifiée.

    RépondreSupprimer
  8. Robert Marchenoir14 janvier 2014 à 15:07

    Mais qu'est-ce que c'est que ce journal ? On n'est pas obligé de s'abonner à des merdes, non plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le journal n'est pas responsable des programmes !

      Supprimer
  9. Je n'ai pas cette chaîne et j'en suis fort triste...
    C'est le coeur lourd que je reverrai donc le 22 janvier l'inusable Street trash et Poultrygeist, night of the chicken dead. En guise de consolation.

    RépondreSupprimer
  10. Le requin en question est il un mégalodon?

    Pas de films de zombis nazis, c'est dommage!

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.