jeudi 13 mars 2014

On est toujours déçu par John Wayne (genre)


Le jour où le jeune homme tendre et naïf découvre, et ce jour arrive inexorablement, que John Wayne se prénommait en réalité Marion, les images conjointes qu'il se faisait du Grand Ouest et de la virilité en prennent un sérieux coup derrière les éperons.

7 commentaires:

  1. N'empêche, c'était un vrai homme comme on en fait plus....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais, enfin, acteur, c'est pas non plus un métier très mâle, hein…

      Supprimer
  2. Comme aurait dit Simone : "On ne naît pas cow-boy, on le devient."

    RépondreSupprimer
  3. " S'excuser est un signe de faiblesse" John Wayne dans Le Dernier des Géants, son dernier film , je crois. Et vs voudriez désacraliser cet homme pour une histoire de prénom ... Pfff !

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour ce billet. Je ne m'étais jamais imaginé que j'aurais pu être déçu par lui. Vous allez faire combien de billet, aujourd'hui ! Il va être trop tard que j'en fasse un à l'arrache pour vous dépasser.

    RépondreSupprimer
  5. la preuve qu'à l'intérieur de tout grand homme aux jambes arquées, sommeille une petite joyeuse (ou le contraire)

    RépondreSupprimer
  6. Salauds de parents...

    Amike

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.