mercredi 21 novembre 2007

Money de singe

Le franc français : les grands cimetières sous la thune.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

La boutique est rouverte… mais les anonymes continueront d'en être impitoyablement expulsés, sans sommation ni motif.