mercredi 28 novembre 2007

Je m'inscris à Meetic !

Le titre n'est pas racoleur pour deux sous, il est le reflet de la plus scrupuleuse vérité : aujourd'hui (ou demain, à la rigueur), je vais m'inscrire sur Meetic, célèbre club de rencontres virtuelles (et qui le resteront dans mon cas, je m'empresse de le préciser, au cas où L'Irremplaçable traînerait dans le quartier...). Le but est de comprendre comment ça marche, afin d'en tirer le prochain Brigade, auquel il faut bien que je commence à songer.

S'il se produit des contacts amusants, je vous tiendrai au courant, il va de soi.

Ce que je me demande, c'est quel genre de "profil" je dois adopter, afin d'augmenter mes chances que l'on morde à mon hameçon (couchés, les freudiens !). À votre avis ? Dois-je me rajeunir, par exemple ? Et, si oui, de combien ?

15 commentaires:

  1. De mémoire, il y avait eu un épisode des 5 dernières minutes dont l'intrigue tournait autour des messageries minitel

    RépondreSupprimer
  2. Moi je pense qu'il faudrait vous creer deux profils (mais Meetic c'est payant, non ?) : le vrai, et un ou vous vous rajeunissez, embellissez, politquement-correctisez (mais pas parfait non plus sinon c'est louche)... Et voir lequel marche le mieux. Limite faire le vrai, et que le fait qu'il ne soit pas assez racoleur vous donne des envies de meurtre et de vengeance, et avec le nouveau vous appatez les filles que vous zigouillez ensuite... (voila que je me mets a faire du scenar de BM... je suis FOUTUE !!)

    RépondreSupprimer
  3. Cher monsieur,
    si votre éditeur consent à prendre en charge vos frais d'abonnement, n'hésitez pas à utiliser des identités multiples.
    Il me semble, hélas, que pour une écrasante majorité d'entre elles,l'âge constitue une véritable barrière.Une jeune femme d'une vingtaine d'année ne cherchera pas la compagnie, fut-elle virtuelle ou épistolaire, d'un quinquagénaire pas plus qu'une femme d'âge mûr n'aura le désir de se trouver avec un jeune homme. Cet état de fait est absurde et irritant mais incontestable.Pire, il apparaît que les tranches d'âge susceptibles de faire entrer les gens en contact se rétrécissent comme peau de chagrin.Le temps n'est pas loin où l'on entendra telle jeune personne de 19 ans dire haut et fort qu'à 19 ans et demi, on est déjà- pour elle- un vieux.
    Ainsi, cher monsieur, vous devez prêter une attention toute particulière aux âges que vous vous attribuerez; ils détermineront, pour une large part, l'âge de celles que vous voulez attirez dans vos filets.
    Un dernier conseil, si je peux me permettre, n'hésitez pas non plus à vous donnez une ou plusieurs identités féminines. Il ne me semble pas superflu, dans le louable souci de rendre votre histoire la plus crédible possible, que vous arriviez à saisir comment les hommes peuvent si facilement prendre des vessies pour des lanternes.
    Bon courage et bien cordialement

    RépondreSupprimer
  4. J'allais le dire Monsieur Elmer. Il faut prendre au moins une identité féminine de l'âge des "victimes" du méchant dans le BM.

    RépondreSupprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  6. ==> EMER
    Je ne voudrais pas ramener ma science, mais ayant fréquenté Meetic, pour tuer le temps, le temps d'une instance de divorce, et ayant été parfaitement honnète, quant à mon âge, ma taille, mon poids et même ma photo (vu que j'avais mis ma tronche en ligne) je peux vous dire que l'amplitude d'âge des femmes que j'ai rencontrées allait de + 15 ans (mûres, voir blettes) à - 15 ans (vertes et fougueuses).
    Dans le cas de ces dernières, elles avaient l'idée saugrenue de parler très rapidement de mariage, ou pire d'enfants.

    ==> Didier, sinon le sénar est très classique, un paquet de conneries lénifiantes lachées sur un T'chat, un diner au "chinois" de l'avenue des Marins à Châteauroux et 15 jours après tu te déchausses quand tu rentres, voire même tu passes l'aspirateur.

    ==> Chloé, il ne faut pas toucher à cette histoire, si vous précrivez l'histoire, le risque d'être inculpée, avec le facteur aggravant de préméditation est grand.

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour ces précieux conseils ! Mon problème, en réalité, c'est que je ne sais pas encore quel genre d'histoire je vais mettre sur pied, si le méchant sera un homme ou une femme, etc. Je vais donc comencer par là et, ensuite, choisir mon identité "meethique" en fonction.

    RépondreSupprimer
  8. Ca me rappelle quelque chose... Ma 2ème histoire d'amour a commencé comme ça et duré 9 ans...
    Ensuite, quelle franche rigolade et quels dialogues hilarants quand j'ai travaillé de chez moi pour un serveur minitel, à essayer de faire rester en ligne les clients ! C'est vrai, de quoi écrire un livre ! Olivier qui me remplaçait si j'étais occupée ailleurs, avait beaucoup de succès avec son pseudonyme de "Mirabelle,lorraine, 26 ans, blonde aux yeux bleus"

    RépondreSupprimer
  9. Ah ! oui, je me souviens de cette époque glorieuse, en effet !

    RépondreSupprimer
  10. Didier je vais me hâter de pondre un billet jusque là reporté qui détaillera le modus operandi d'un ami spécialiste de Meetic...

    Vous aure tout loisir d'étudier sa stratégie... Je puis dire qu'elle est de toute volée et montre assez les subtilités que donne une soif charnelle inextinguible.

    RépondreSupprimer
  11. Owe une brigade blogocollaborative, je dis que ça sent le vinaigre.
    Des bizettes

    RépondreSupprimer
  12. J'ai pas tout compris à ce que me disait Olivier P hier soir, je me suis dit que c'était la fatigue et que ce matin ça irait mieux, mais figurez-vous que ce matin je ne comprends pas plus... ça serait possible une petite reformulation, please ??

    Et comme quoi je donne de bonnes idées !! (profils multiples) et je confirme que l'idée du profil de femme est terrible !! (même que au lieu de tuer des femmes du coup il pourrait appâter les hommes les plus seducteurs qui lui "volent" ses proies, pour les éliminer : il les tue après leur avoir fait avouer leurs identifiants, mots de passe, etc. comme ça il peut se connecter en se faisant passer pour eux et se faire les filles à leur place, terrib non ?)

    (oui je sais, mon cas ne s'arrange pas...)

    RépondreSupprimer
  13. Il doit y avoir quelque part une oursonne silençieuse qui rigole dans ses moustaches !

    RépondreSupprimer
  14. Si vous ne connaissez pas, Didier, allez donc voir le blog d'Anadema qui raconte ses rencontres meetic depuis des années. J'ai bien des anecdotes aussi à propos de meetic. Et enfin emer a tort et olivier p a raison, les gens (hommes ou femmes) ne visent pas forcément que leur tranche d'âge. Ma mère avait une fiche aussi et les mêmes hommes visitaient ma fiche et sa fiche... Après, effectivement, comme la moyenne d'âge doit être plus proche de 30 ans, je vous conseillerais de vous inventer un âge dans ces eaux-là.

    RépondreSupprimer

La boutique est rouverte… mais les anonymes continueront d'en être impitoyablement expulsés, sans sommation ni motif.