dimanche 11 novembre 2007

Surmoi idéologique délirant

Si certains parmi vous sont curieux de savoir ce qui peut bien se passer dans le cerveau d'un bloqueur de fac (par exemple), je vous ai déniché ce petit blog-ci : allez-y de ma part, j'y suis généralement fort bien accueilli.

À ceux qui ont besoin d'alcools encore plus forts, je conseille ce petit blog-là : vous y verrez les ravages que peut produire sur un cerveau humain a priori pas plus malformé qu'un autre (enfin, il faudrait voir, tout de même...) un surmoi idéologique frappé d'obésité, qui croit penser, exactement comme le cobaye croit qu'il avance lorsqu'il court dans sa roue. Je vous conseille notamment l'éloge dithyrambique du paradis cubain, tel que je n'en avais plus lu depuis mes 17 ou 18 ans : c'est le premier texte quand vous arrivez sur la page d'accueil.

Ça fait rire la première fois, et parce qu'il fait grand jour. Mais je suis certain que, relu par une nuit sans lune...

6 commentaires:

  1. Vous vous faites du mal inutilement, fûmez la moquette plutôt !

    Au fait c'est qui les imbéciles qui croient que je ne sais pas reconnaitre les lettres de l'alphabet latin ?

    RépondreSupprimer
  2. Je comprends mal la question, je l'avoue, à propos de l'alphabet latin : l'allusion m'échappe, là, pour le moment...

    RépondreSupprimer
  3. Et ça ne me fait pas mal : ça m'amuse et me rajeunit, même si je n'ai jamais été atteint à ce point, loin s'en faut !

    RépondreSupprimer
  4. Je suis allée faire un tour sur ces deux liens, je me sens un peu concernée, je suis moi-même étudiante.
    Vous trouvez ça effrayant à lire? Imaginez-vous en AG avec près de 2000 étudiants, plus de la moitié (jusqu'à parésent) ont un discours similaire à ces bloggeurs...

    J'espère que vous ne lisez pas mon comentaire en pleine nuit! :)

    RépondreSupprimer
  5. ===> Little : bien sûr, en AG (d'après mes lointains souvenirs...), c'est toujours comme ça. A mon époque, c'était les troskistes et les "maos" qui tenaient le haut du crachoir : ça ne valait pas mieux, croyez-le.

    RépondreSupprimer
  6. je vous recommande de decouvrir un magnifique site qui parle de leboncoin

    RépondreSupprimer

La boutique est rouverte… mais les anonymes continueront d'en être impitoyablement expulsés, sans sommation ni motif.