vendredi 19 juin 2009

Et ta gourmette ? Elle est où, ta gourmette, Gino ?

Il y a cinq minutes, à l'espace tabac (traduisez : en bas de l'immeuble – je m'adapte au monde moderne et à son langage), un jeune homme, je dirais 25 ans, très brun, la touffe crânienne soigneusement décoiffée – pardon : destructurée – et gélifiée. Il est vêtu d'un costume anthracite, pantalon serré, limite “poutre apparente” ; il porte une chemise d'un gris violâtre à fines rayures bleues, une cravate blanche, des mocassins de même couleur, agrémentés de boucles dorées. Je n'ai pas réussi à voir s'il arborait gourmette, mais, moralement, elle était là, indubitablement.

Il est accompagné d'une jeune Annamite fort laide – bien fait.

22 commentaires:

  1. C'est vraiment pas sympa de juger les gens sur les apparences, vous êtes intolérant grave, et sans des fachos comme vous, la vie, eh beh ce serait que du bonheur !
    J'ai été bon, là, non ?

    RépondreSupprimer
  2. L'annamite, elle était phalloïde ou vaginée?

    RépondreSupprimer
  3. Qu'appelez-vous "la touffe sub-crânienne" (= située SOUS le crâne)?

    RépondreSupprimer
  4. Une touffe sub-crânienne ? Vous voulez dire qu'il avait les cheveux qui poussaient vers le bas ? Ou c'était sa barbe ?

    RépondreSupprimer
  5. Ah, désolé Malavita je ne voulais pas vous couper l'herbe sub-plantaire.

    RépondreSupprimer
  6. Malavita et Franssoit : bordel ! honte à moi ! Trouvez-moi un sac de cendres que je me le verse sur la tête !

    Je corrige...

    RépondreSupprimer
  7. le sub-cranien, c'est pour les lendemains de cuite ! :-))

    [L'abus de SUR vous joue des tours !]

    RépondreSupprimer
  8. Annamite panthèrine cher Olivier, une dévoreuse quoi...

    RépondreSupprimer
  9. Marine veut tester la méthode au Gino : faites passer...

    RépondreSupprimer
  10. Continuez, Goux, continuez. Vous allez moins rire quand vous aller mer voir débarquer avec Schweitzer.
    Gino, il est vachement plus classe que vous, j'en suis sûr, vous êtes jaloux, jaloux, oui, jaloux !
    Chacun s'habille comme il veut, on est libres, on est en démocratie, c'est pas la peine de faire un billet qui parle de comment le paraître pourrait indiquer l'être.
    C'est pas h'évident la life aujourd'hui, man, alors faites pas chier avec vos histoires de fringues !

    RépondreSupprimer
  11. j'hésite quand même... Les mocassins blancs à boucle d'or, ça existe ça, pour homme?
    La méthode au Gino :))

    RépondreSupprimer
  12. Didier, je ne vous savais pas ginochologue. Gourmette, poutre apparente, vous avez l'oeil, sans la paille, du spécialiste non conventionné.

    RépondreSupprimer
  13. qui a mis un coup de h à mon ginocologue ?

    RépondreSupprimer
  14. Annamite? Longtemps que j'avais pas entendu ça.... depuis Dien Bien Phu en fait!
    Aujourd'hui, Didier, on dit Vietnamienne!

    RépondreSupprimer
  15. On sans tapette19 juin 2009 à 18:39

    Mai tu l'as vue, ton apparence à toi, Beuchinou ?

    RépondreSupprimer
  16. Et la touffe de l'Annamite? vous n'en dites rien!

    RépondreSupprimer
  17. C'est justement pour cela , chère tapounette, que je m'insurge !
    Car mon apparence, n'est-ce pas, beurk...

    RépondreSupprimer
  18. J'adore le costume poutre apparente !
    Ont-ils pensé à en faire un avec véranda donnant sur l'arrière-cour?

    RépondreSupprimer
  19. Je tenais à indiquer que les mocassin blancs sauvent cet individu de la totale banalité. Merci pour votre attention.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.