samedi 13 juin 2009

Ils se sont retrouvés...

Swann a passé une semaine au chenil, cependant que Bergotte nous a accompagnés dans le Gard : il ne semble pas nous en vouloir outre mesure. Cette semaine a été fort chargée, entre nos hôtes et nos hôtes – nous en reparlerons (peut-être) demain. Au moment où j'écris ces mots sans importance, les deux chiens se sont retrrouvés : le vieux dort, la petite tourne autour, leur maître a encore une demi-bouteille à la disposition, les merles sonnent le rappel à la nuit.

Il est très difficile de revenir vers les blogs, après une semaine d'abstinence : il y a beaucoup trop de choses à lire, bien trop de sottises ; on pense aux conneries que l'on aurait soi-même écrites, alors qu'on était en train de décortiquer une truite avec Olivier Deprez et son épouse, la très-charmante Véronique, alors qu'on examinait chaque mot, ou que l'on faisait un peu semblant.

Mais enfin, au bout de huit cents kilomètres, on appuie sur le petit bouton idoine. Et on se noie. On rejoint son Irremplaçable (sur la terrasse, bouteille ouverte), et l'on se dit qu'on ferait mieux d'oublier les blogs, ce babillage monotone, le sien propre, surtout le sien, revenir dans la vie réelle – comme Véronique –, regarder l'aigle qui passe au-dessus de sa tête, aller travailler, retrouver son homme (ou sa femme), sentir pleinement les odeurs des herbes folles, les cueillir ou non selon sa connaissance, servir un autre verre de vin aux deux intrus ravis, les regarder partir.

D'autres choses à dire encore, quant à ce séjour gardois. Demain peut-être. Ou peut-être pas – c'est à voir.

25 commentaires:

  1. Mais vous allez finir par nous faire chialer à force !

    RépondreSupprimer
  2. Une semaine d'absence n'aura pas suffi à vous désintoxiquer du blog.
    Bergotte semble toute petite dans le baquet, ce fut très agréable de passer vous voir, plus dur de faire la route, et, je ne coucherai pas sous le pont.
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  3. Séjour éclair mais si chaleureux !! Et rencontrer la famille Castor fut un plaisir !

    P.S. : Tiens, c'est curieux mais je n'ai pas eu faim jeudi à midi...

    RépondreSupprimer
  4. Revenons à la vraie vie ! Combien de cuites, cette semaine ?

    RépondreSupprimer
  5. Et vous n'avez pas encore retrouvé Céleste ? Elle a publié un billet raciste et plein de préjugés contre les Blacks. La Halde n'appréciera pas...

    RépondreSupprimer
  6. Christine,

    Il semble que vous appeliez à la haine. Vous n'êtes probablement qu'une grosse conne.

    Hop ! Didier, c'est reparti !

    RépondreSupprimer
  7. Je suis jaloux. Olivier vous a donné un cours de gravure ?

    RépondreSupprimer
  8. Pascal : mais non, c'est pour faire mon intéressant !

    Fidel Castor : oui, la photo est assez ancienne...

    Pluton : tiens, c'est curieux, moi non plus !

    Dorham : vous êtes toujours blogo-abstème ?

    Nicolas : la semaine à été assez riche en éthanol, on va dire...

    Et laissez Christine tranquille, bordel ! (Vous voyez : moi aussi ch'peux l'faire...)

    Franssoit : il n'a pas eu le temps, il fallait qu'il s'occupe de la cuisson des truites.

    Appas : oui, ça lui arrive.

    RépondreSupprimer
  9. Ah, enfin. Tout était déblogué, sans vous.

    RépondreSupprimer
  10. @ Nicolas

    Pas à la haine : au dialogue et à la mixité, j'aime quand y a de l'ambiance et que ça swingue.

    @ Didier

    Me prendriez-vous pour une faible femme sans défense ? Préjugé machiste ou reste décadent d'une bonne éducation ?

    RépondreSupprimer
  11. Reste décadent d'une bonne éducation machiste...

    RépondreSupprimer
  12. Les blogs, ce n'est DANS la vraie vie ?
    :-)

    [Je vous laisse le sujet, vous avez deux heures pour développer !].

    RépondreSupprimer
  13. Monsieur Poireau, pouvez-vous reformuler la question ? Je ne comprends pas.

    RépondreSupprimer
  14. Catherine : un seul PAS vous manque et tout est dépeuplé !
    Les blogs ne sont PAS dans la vraie vie ?
    :-))

    RépondreSupprimer
  15. Je sens confusément qu'il faudrait faire un sort au "dans" dans la proposition de M'sieur Poireau. Mais j'ai pas terminé mes révisions.
    Ce soir, sur la 3, "plaisir ou dépendance", sur les addictions.
    Moi, j'dis ça, j'dis rien hein!

    RépondreSupprimer
  16. Marine : il m'amuse de penser que les blogs pourraient être autre chose que la vie aussi. Mais alors que seraient-ils ? Des après ? D'ectoplasmiques manifestations de déjà-morts et d'ayant vécus ?
    Bloguer est une activité de loisir comme jouer aux cartes, au tennis ou faire la guerre…
    :-))

    RépondreSupprimer
  17. Ce devrait être ainsi, monsieur Poireau, mais ce n'est pas l'impression que cela donne au contraire.
    Il y a de très bons articles (qui permettent d'analyser des points de vue différents du sien et, éventuellement de revoir ses positions voire de les rendre plus tolérantes) mais, dans beaucoup de blogs, il vaut mieux éviter de commenter si ton avis est différent.. sinon tu t'exposes à un déchaînement de paroles qui veulent à tout prix te démontrer que tu as tort sur toute la ligne...des paroles qui sont, des fois, d'une agressivité à vous couper le souffle...
    Cela doit s'appeler "avoir de la classe" à l'heure actuelle...
    Par ailleurs, si vous prenez les choses avec humour - ce qui est une sorte de gageure à l'heure actuelle - vous semblez sortir d'une autre planète, vous êtes même quasi-paranormale...
    pas surprenant qu'il n'y ait aucune cohésion dans les partis politiques surtout si l'on ne veut pas admettre que, les autres aussi, ont quelque chose à dire...

    RépondreSupprimer
  18. Ah Didier ! Didier ! Quelle bouffée d’envie et de nostalgie votre message a suscitée ! Et comme je comprends que vous n’ayez pas trop envie de parler de ce séjour !
    Il y a moins d’un an, là-bas, avec Henri, gâtés par Véronique et Olivier, le souffle coupé devant ce merveilleux paysage dont Catherine nous offre une photo... Nous nous sentions si jeunes, nous mangions notre ciel par la racine...
    (Dites, vos truites, dites-moi qu’elles venaient de la Vis ! Pêchées sous les frondaisons de la « République belge du Grenouillet » s’il vous plaît bien !)

    RépondreSupprimer
  19. Aline : des truites de la Vis, parfaitement, Madame ! Entre autres sujets, nous avons parlé – cela ne vous surprendra pas – de Renaud Camus et de vous. en bien dans les deux cas.

    RépondreSupprimer
  20. Puisque vous parlâtes « en bien » de moi, alors, je vous file un tuyau de première pour votre prochain séjour : la maison d’hôte « Le Grenouillet » - un repaire belgo-français -, dans son écrin de forêt au bord de la Vis. Tous les soirs, autour de la table entre voisins des deux nationalités, l’on y fait bombance et l’on y chante et l’on y festoie. L’hymne national de cette joyeuse « république » (co-proclamée) est « La p’tite gayole »… qu’on entame dès la fin de l’apéritif. Ils étraient en forme l’an dernier en tous cas. Ma foi, nous aussi et nous avons fait croire à un journaliste français (de jazz) que c’était l’hymne officiel wallon…
    (Oui, oui, je sais que vous connaissez Beaucarne…)

    http://www.musicme.com/#/Julos-Beaucarne/albums/La-P'tite-Gayole-3259119756729.html?play=all

    RépondreSupprimer
  21. vous auriez pu passer me voir....
    :) c'est chez moi le gard

    RépondreSupprimer
  22. Mrs Clooney : vous dites ça maintenant que le danger est passé !

    Sérieusement, ce qui apaise mes regrets est que nous étions déjà overbookés, comme disent les cons.

    Mais nous allons dans le Gard (Lussan, donc) en moyenne une fois l'an. Donc, en 2010...

    Vous êtes où, dans le Gard ? (Vous pouvez me répondre par mail privé, si vous préférez. Ou ne pas me répondre du tout !)

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.