dimanche 28 juin 2009

Que MM. les nihilistes goûtent au néant les premiers !

Ygor Yanka parle de la littérature et des professeurs de néant. Il parle aussi de lui. Il parle de littérature, donc de lui ; de lui, donc de littérature. Et il fait bien.

2 commentaires:

  1. C'est un fait que je parle beaucoup, quand je m'y mets. Imaginez que je doive pondre une note quotidienne...

    ... mais merci pour cette publicité...

    RépondreSupprimer
  2. Oui, Yanka parle très bien dans cette note. Prenez-en de la graine.
    Amicalement.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.