dimanche 29 novembre 2009

Trop forts, ces Helvètes !

Il y a des jours – peu nombreux, il est vrai – où on adorerait être suisse : aujourd'hui en est un. Il y a peu de temps, en commentaire chez je ne sais plus quel blogueur de gauche, qui réclamait plus de démocratie, davantage de référendums, etc., je faisais remarquer qu'il devrait peut-être mettre une sourdine à son admiration pour les votations de nos voisins car, organisant la même chose ici, on aurait sans doute des surprises qui feraient grincer les dents à nombre de nos amis du camp du Bien. Aujourd'hui, près de 58 % des électeurs suisses ont expliqué à leurs dirigeants et à leurs laquais journaleux bien pensants que, les minarets étant déjà taillés plus ou moins en pointe, ils pouvaient s'ils le désiraient se les introduire dans le rectum, mais certainement pas les installer dans leurs alpages.

Tariq Ramadan s'est dit très préoccupé par ce résultat – ce qui est en soi une bonne nouvelle – et les Verts helvètes, aussi grotesques et malfaisants que les nôtres, sont déjà en train de piailler qu'ils vont prendre le premier train pour Bruxelles demain matin, pour aller pleurer très fort auprès des instances idoines.

Rendre la parole et le pouvoir au Peuple ? Sir, yes sir !


(Rajout de huit heures six : À Bruxelles ? À Bruxelles ? Mais qu'est-ce que des écolos suisses iraient foutre à Bruxelles, pauv'con ?)

58 commentaires:

  1. Si frère Tariq se dit "très préoccupé" c'est que le rectum vient de manger le morceau.
    Y aurait-il eu viol démotariq ?

    RépondreSupprimer
  2. excellent! ou comment les gens ordinaires se foutent des sondages destinés à les dresser, des églises et des partis politiques! Rahhh la bonne nouvelle! tchin!

    la suite va être trés intéressante: comment le système (qui n'a que "démocratie" à la bouche) va tenter de délégitimer ce verdict populaire au nom de n'importe quoi (islamophobie, atteinte à la liberté de mes deux, droit des autres, etc.)...ah ah ah, on va rire.
    tiens, vais racheter du gruyère.

    RépondreSupprimer
  3. je suis sur que vous adoreriez la Suisse, cher Didier. La profonde s'entend, la campagnarde. Il y a des gens chaleureux. Un peu tatillons sur les règlements mais ils vous foutent une paix royale ....

    RépondreSupprimer
  4. (Ah, je sens que St Pierre et Miquelon perd de son charme, mais que , comme vous avez déjà des chiens suisses, finalement, ici, ce ne serait pas si mal que ça...

    RépondreSupprimer
  5. Pierre RR, vous m'avez grillée, he hé...

    RépondreSupprimer
  6. hmm sans compter que nos amis du désastre vont se sentir renforcés dans leur mission de régénération sociale au vivrensemble et d'ouverture inconditionnelle à l'autre (même s'il te crache à la gueule..)
    je sens qu'on va avoir droit à une offensive ramadanoïde tous azimuts!

    RépondreSupprimer
  7. Doucement, c'est le vote des Suisses alémaniques qui a tout fait basculer et ils sont majoritaires. Le vote des Suisses romands ou proches de la France comme Bâle, Fribourg ou Berne est très différent. Les Suisses alémaniques de derrière le mur du Rösti vous interdiraient aussi un clocher s'ils sont protestants.

    RépondreSupprimer
  8. Très bonne nouvelle! Vu l'affûtage des minarets de l'affiche, mieux vaut prévoir un analgésique local genre "préparation H"...

    RépondreSupprimer
  9. @ Dominique
    oui enfin, à part à Genève où près de 60 % n'étaient pas contre, "Le "non" l'emporte aussi à Bâle-Ville (51,6 %), Vaud (53 %) et Neuchâtel."On ne peut pas non plus dire que ça les enthousiasmait outre-mesure...

    RépondreSupprimer
  10. Ah la Suisse...

    Vous verrez Didier, au train où vont les choses, leurs banques moisies n'hébergeront bientôt plus un seul euro (ou un seul dollar) provenant de l'islamisme rampant, et de tout ce qui va avec - corruption, drogue, terrorisme... -, ou le servant sur un plateau d'argent, que dis-je sur un plateau d'or...

    Amen.

    (Ici, on préfère le chocolat de la Confédération à sa poudre aux yeux...)

    RépondreSupprimer
  11. Hum: je doute, à vous lire, que vous parliez sérieusement...
    Et si on dynamitait minarets, mosquées, églises, temples, synagogues, bases scientologues et autres lieux effarants qui abritent une grande partie de la bêtise humaine?
    En Suisse et ici, par exemple, pour commencer? Pour mettre tout le monde d'accord? (Je sais, ce sera aussi bien souvent un crime esthétique et architectural, mais s'il faut mettre en actes tous les attendus de vos paroles, secouons-nous, secouez-vous!)
    Moi, je suis partante, à condition que vous, M. Goux, commenciez à montrer le bon exemple: une ceinture et des poignées d'amour transformées en explosifs, et paf!
    Pas d'accord? Zut alors... Je vous imaginais plus concerné que cela... comment dire? plus combatif!

    Nouvelle "passante" dubitative
    (et pas delabitehâtive, lâchez ce mauvais esprit que je ne saurais lire!)

    RépondreSupprimer
  12. Bien entendu, je partage votre joie, cher Didier, ainsi que votre cordiale détestation des verts, qu'ils soient de la secte des Ramadan ou de celle des Mamère.

    PS. A propos des petits camarades helvètes de ce dernier, c'est le train pour Strasbourg qu'ils devront prendre (la Cour européenne des droits de l'homme est une émanation du Conseil de l'Europe dont la Suisse - comme aussi la Turquie - fait partie alors qu'elle n'est pas dans l'UE).

    RépondreSupprimer
  13. Une bonne nouvelle, oui, mais le problème n'est pas architectural, il est démographique. S'il n'y avait que quelques musulmans en Europe, ils pourraient avoir leurs minarets...

    RépondreSupprimer
  14. Lediazec : vous voyez, ce qui me plaît chez vous, c'est que vous ne devez pas avoir plus de sympathie que moi pour le "frère" en question. Même si nos détestation ont sans doute des motifs différents : mais, ça, je subodore qu'on aura l'occasion d'en causer "en vrai" d'ici pas tard...

    Hoplite : oui, hein ? On n'a pas l'occasion de jouir tous les jours, non plus ! Profitons, mon ami, profitons !

    PRR : je n'en doute nullement (que j'adorerais la Suisse). Mais il se trouve que je ne la connais pas, sinon pour une rapide traversée, dans les années 1965, à l'arrière de l'Opel "Record" de mes parents...

    Suzanne : mais vous avez parfaitement raison ! avec les chiens que j'ai, ils devraient me refiler la nationalité sans coup férir !

    Dominique : voir le commentaire de Floréal un peu plus bas...

    Pluton : j'aime quand le médecin raisonnable et froid parle en vous !

    Floréal : merci de la précision (voir le commentaire de Dominique plus haut...) !

    Christophe : je vous sens ironique, là ! Et vous avez raison de l'être, évidemment : je ne suis pas idiot au point de penser que "tout va très bien, Madame la marquise"...

    Dubitative : votre propos me semble légèrement confus, savez-vous ? Sinon, pour vous répondre de manière "carrée", je serais assez pour le dynamitage des mosquées et des minarets (mais c'est une façon de parler, vous l'aurez compris) Pour les synagogues, je suis résolument contre, quant aux temples de ces inoffensifs crétins que sont les protestants, laissons-les-leur (c'est correct, ça, comme construction ?). Et, naturellement, supprimons le ministère de la Culture pour rétablir un ministère du patrimoine, lequel aura à charge de restaurer les églises de France (entre autres) qui le méritent. Ça vous va, comme ça ?

    Marcel Meyer : Catherine m'a fait remarquer ma bourde, d'où mon petit rajout en fin de billet...

    RépondreSupprimer
  15. Criticus : on est d'accord, naturellement. Le "multiculturalisme" est une pure arnaque idéologique : ça n'a jamais existé nulle part et il y a de fortes probabilités que ça n'existe jamais dans l'avenir. Il y a juste, à un moment, un groupe humain nanti de forts appétits, désirs de revanche, etc., qui pige que les bisounours ravis z'et gavés en face de lui on d'avance déposé les armes et qu'il ne vont en faire qu'une bouchée.

    Contrairement à ce que croient certains de nos piteux cousins québécois, il n'y a pas et il ne peut pas y avoir d'ACCOMMODEMENTS RAISONNABLES : il y a lutte, avec, à la fin, un vainqueur et un vaincu, punto final.

    RépondreSupprimer
  16. Oui, nos cousins québécois sont piteux. Mais leur situation est, paradoxalement, meilleure que la nôtre. Les proportions ne sont pas les mêmes, et les USA sont proches...

    RépondreSupprimer
  17. Je sais, je sais. Du reste, mon Irremplaçable ayant la double nationalité, je commence à envisager de rejoindre l'excellent Yanka à Joliette...

    RépondreSupprimer
  18. Je peux venir avec vous ? J'ai étudié un an au Canada, mais c'était en Ontario, à Ottawa (même si je vivais à Gatineau, au Québec). Du coup, j'ai peur de ne pas avoir suffisamment de points pour pouvoir être recruté...

    RépondreSupprimer
  19. Roman : vu votre âge et le nôtre, je pense que nous pourrions vous adopter (comme les pédés avant le pacs) : ainsi, plus de problème !

    Et quand Catherine et moi serons bien vieux, et vous bien riches, vous nous entretiendrez : on marche comme ça ?

    RépondreSupprimer
  20. Ben me v'la avec 2 fistons ! J'espère, Criticus, que vous, vous rangez vos affaires !
    Mais l'idée de la Suisse me plaît bien. Faudra aller voir, ce sera moins loin que SPM. Et Didier, nous l'avons aussi traversée en Orient-express.

    RépondreSupprimer
  21. J'en parle à Catherine, on vous tient au courant...

    RépondreSupprimer
  22. Ah, oui, c'est vrai, en allant à Venise !

    (Chabada bada, chabada bada...)

    RépondreSupprimer
  23. Je serai d'une tenue irréprochable, Catherine.

    RépondreSupprimer
  24. C'est vrai que quatre minarets pour quelque chose comme 400 000 musulmans (chiffre hénaurme !) sur sept millions d'habitants, cela menaçait énormément l'identité nationale de ce pays qui n'en a jamais eu une clairement et qui a eu besoin de s'inventer des mythes comme Heidi ou Guillaume Tell au XIXe s. Ils ont donc réussi à repousser le musulman comme avant les Habsbourgs, Napoléon (non, pas Napoléon), Hitler. C'est du beau, du grandiose, du suisse dans sa plénitude, en admiration devant ses montagnes peuplées de clarines de vaches qui crient meuh !

    RépondreSupprimer
  25. @ dominique

    avec 200 mosquées. Il faut croire que 4 minarets pouvaient leur suffire et qu'ils n'éprouvaient pas le besoin d'en avoir 200.

    RépondreSupprimer
  26. Et à quand un référendum contre ces établissements des religieux écologistes qui polluent nos campagnes si françaises avec leur volonté de vouloir nous faire consommer de l'énergie propre alors que l'on n'en a rien à foutre puisque le politiquement correct c'est le mal absolu ?
    http://www.etaltech.com/Quickstart/ImageLib/photo_eoliennes.jpg

    RépondreSupprimer
  27. Il l'a sec le dodo ce soir, mi fa mi fa sol la si do allez au dodo domi, va te coucher et fait de beaux rêves avec plein d'éoliennes et de mi-narets.

    RépondreSupprimer
  28. "rejoindre l'excellent Yanka à Joliette"...
    Heureusement, vous n'avez pas "mérité" le prix Goncourt... (ou démérité suffisamment au point de le recevoir, qui sait), Raoult ne vous sermonnera donc pas, au contraire.
    Et vous pourrez prétendre même à un prix d'honneur du meilleur propagandiste fn hors concours (non militant déclaré du parti de Marine).

    Comme quelques-uns autoproclamés de "gauche" semblent vous pardonner cette fréquentation d'idées brunâtres, dont acte: ce sont ces relations qui pourraient sembler "confuses", mais tout s'explique comme chez Asterix; les beaufs sont tous contents de finir autour d'un banquet et de tonneaux de cervoise! pourquoi pas, ça occupe leurs soirées et leur panse, à défaut d'élever son intelligence, autant se lester les bajoues en ruminant entre soi des idées qui n'aident pas le Monde à embellir: manquerait plus que le Monde soit plus beau quand soi s'abime, s'alourdit, devient décrépi!

    Si le retour/l'évasion vers le Canada, c'est pour échapper à la fréquentation des musulmans, est-ce vraiment le bon choix? Vous aurez là aussi à "combattre" (à coups de bière et de billets paresseux) ces "ennemis", remontez déjà vos manches, quelques batailles furent gagnées, comme ici, mais, qui sait... Vous adorerez "chuter" de Sodome en Gomorrhe

    (j'affirme: propos "confus" seulement pour l'esprit de ceux qui sortent avec peine des brumes de l'alcool, ou du manque...)


    Passante (déçue de constater que votre sensibilité littéraire s'encroûte dans ces considérations nauséeuses)

    (et ok, je ne passerai plus sur le blog, pas envie de vous embêter, en fait, j'aime bien la tête de vos chiens, les recettes de mesdamesGoux, avec eux, on a du mal à croire que vous ayez un aussi mauvais fond que ce que certains billets dévoilent)

    RépondreSupprimer
  29. Les pauvres défendent les pays tandis que les riches les vendent disait(à peu près) Kafka.
    J'ai horreur des luttes des classes et de l'ostracisme des gens aisés, mais il y a de cela en UERSS en ce moment, non ?

    Pas de minarets et les musulmans dehors. Il faut savoir sortir de ce juste milieu stupide surtout dans les situations de type actuel.

    RépondreSupprimer
  30. Aah, Dominique, je me demandais quand je le verrais sortir le "mais y'a que 4 minareeeets en Suisse", merci.

    Et si les Suisse avaient attendus cinq ans et laissé pousser cent minarets de plus, on leur aurait dit que maintenant ça fait partie du paysage traditionnel Suisse et que ce n'était plus la peine d'essayer de l'interdire.

    RépondreSupprimer
  31. C'est pour un billet comme celui-ci que décidément, on aime Didier Goux!
    Et pour des réactions comme celle de la "passante", qui en gros, vous dit: occupez-vous de votre femme, de votre bouffe, de vos chiens et de littérature! Surtout ne dites rien sur le reste, parce que là, vous nauséabondez!
    On voudrait nous faire prendre l'art et la vie pour un dérivatif à la politique...

    RépondreSupprimer
  32. Etant pétri de bons sentiments, je vais m'empresser de ne rien dire, évitant ainsi à certains d'être mis à l'amende.

    RépondreSupprimer
  33. Remarquez, si vous êtes tenté de n'habiter que dans des pays xénophobes, vous pouvez essayer aussi d'émigrer en Chine!

    RépondreSupprimer
  34. Dorham : mordelol! (gamin boudeur, va !)

    RépondreSupprimer
  35. Suzanne,

    Ah mais non, je vous assure, c'est aussi pour ne pas être mesquin ! Mais si on insiste !

    RépondreSupprimer
  36. Bon, puisque Suzanne et Dorham font la causette, je peux retourner à l'horoscope de FD...

    A plus tard, les gens !

    RépondreSupprimer
  37. C'est quand même curieux tous ces gens qui ne foutent pas les pieds à la messe et qui veulent à tout prix défendre l'occident ( et le Liban !!! ) chrétien . La question de savoir s'il faut ou non des minarets en Suisse ne se poserait pas si 90 % des suisses pratiquaient la religion dans laquelle ils ont été baptisés . Est-ce que la question de la construction d'églises catholiques se pose en Algérie et au Maroc ? Pas que je sache . Je conseille aux musulmans de continuer à s'accrocher à leur foi et de continuer à faire de nombreux enfants : ce sera la condition nécessaire et suffisante pour que la Suisse et le reste de l'Europe puisse se dispenser dans un proche avenir de référendums sur de tels sujets . Nos descendants prendront alors les minarets et tout ce qui va avec et trouveront cela très bien . L'islamisation de l'Europe va dans le sens de l'Histoire ...

    RépondreSupprimer
  38. Si Tariq R. a des sueurs froides c'est bon signe. Rien ne lui interdit de transporter ses pénates en Arabie Saoudite. Comme chacun sait : ailleurs l'herne est plus "verte".
    Quant à notre vieux continent, la Reconquête s'effectue pour lui en Afghanistan... faute d'avoir pu commencer sur son sol (la démission est une notion très installée et admises du côté des media et des politiques - ils pensent même que c'est une vertu). On fait ce qu'on peut mais il ne faut pas décourager les bonnes volontés ! Moi, je vous le dis, si le salut ne vient pas de la Suisse, il viendra de l'Est, les seuls qui savent encore combattre le fondamentalisme (Cioran disait : "virus oriental").

    RépondreSupprimer
  39. @Dominique
    l'identité nationale de ce pays qui n'en a jamais eu une clairement
    Vous savez ce qu'ils vous disent les Suisses, clairement ?

    RépondreSupprimer
  40. 42 commentaires ? Il y a presque toute la Suisse, là, non ?
    :-)

    RépondreSupprimer
  41. Bon comme vos parlez de mon beau pays, je passe faire une petit coucou... suisse (oui je sais, très drôle)
    Ceci dit vous adoreriez être suisse. Un pays hors de l'UE, plutôt conservateur, seulement 4% de musulmans (pour la plupart non-pratiquant), etc. c'est le pied pour vous non?

    RépondreSupprimer
  42. @ Marine : je découvre grâce à vous un verbe magnifique, "nauséabonder". Merci !

    RépondreSupprimer
  43. Oh! quelqu'un m'a répondu.
    Merci paul !

    RépondreSupprimer
  44. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  45. Julien : mais QUI demande des minarets, alors, s'il y a déjà 200 mosquées pour 400 000 musulmans pour la plupart non pratiquants ? à qui les Suisses ont-ils dit non, alors ?

    RépondreSupprimer
  46. Suzanne, ils n'ont pas dit "non" à des gens qui veulent pratiquer leur culte mais à des gens qui veulent être encore plus "visibles" et s'imposer.

    RépondreSupprimer
  47. Julien : quelle était la question exacte à laquelle les voants devait répondre ?
    :-)

    RépondreSupprimer
  48. Euh... je veux pas squatter chez Monsieur Goux. Alors très vite

    Suzanne, à personne. Il y a 4 minarets en Suisse sur les 200 mosquées (et on ne parle pas de grosses tours de 20m de haut). Il y avait 2 demandes de minarets en suspens depuis des lustres. Les lois sur l'urbanisation sont suffisantes pour ne pas construire de minarets.

    Poireau, la question était d'inscrire dans la constitution sur l'article sur les libertés religieuses une phrase qui interdit la construction de minaret. Mais c'est une fausse question.

    Mr Goux, je sors promis.

    RépondreSupprimer
  49. Je croyais que Floréal ne devait plus intervenir ici...

    RépondreSupprimer
  50. J'adore balancer des cacahuètes aux macaques comme Dohram plutôt que des amandes, chanter des berceuses à Dominique, et emmerder les anonymes.

    RépondreSupprimer
  51. « ... je découvre grâce à vous un verbe magnifique, "nauséabonder". »

    Voici autre chose :

    NAUSÉABONDAGE : pratique érotique qui consiste à immobiliser le corps de son partenaire généralement au moyen de cordes, tout en le traitant d'islamophobe, de fasciste, d'heures sombres de notristoire et autres nauséabonderies (v. ce mot)

    RépondreSupprimer
  52. Floréal, mais j'taime bien. Pourquoi tu prends tout mal ?

    RépondreSupprimer
  53. À noter que le terme « nauséabondieuseries existe aussi. Il ne s'applique qu'aux fascistes chrétiens (pléonasme !).

    RépondreSupprimer
  54. Julien : mais vous ne gênez personne, prenez vos aises comme je prends les miennes !

    Quant à l'anonyme qui s'étonne de la présence de Floréal, je lui ferai aimablement observer qu'il est ici chez moi, où je reçois qui je l'entends. Et Floréal fait partie de ces gens, comme tous les autres, d'ailleurs, à l'exception des anonymes.

    RépondreSupprimer
  55. Dear Author didiergouxbis.blogspot.com !
    Bravo, is simply magnificent idea

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.