jeudi 5 novembre 2009

Didier Goux fait un peu de ménage

Rien n'avait été planifié, vous pouvez m'en croire. Normalement, je devrais être en train de tomber les feuillets, là. (D'ailleurs, je sens que l'Irremplaçable va gueuler : si on n'était pas à l'eau du robinet, elle serait encore capable de me priver d'apéro...) Bref, le hasard a fait qu'hier – ou avant-hier ? –, dans la décidément précieuse blogroll de Nicolas (des liens, bordel !), j'ai découvert une sorte d'asile d'aliénés qui s'appelle Ruminances. Dans la seconde, je suis devenu totalement rumino-dépendant.

Entendons-nous bien : je ne suis pas absolument sûr que le gardien de cette étable et ses commentateurs attitrés soient fous. Ce qui est certain en revanche, c'est que si eux ne le sont pas, alors c'est moi qui le suis. L'un de nous croit voir un monde, une France, un être humain, etc., qui n'existent que dans son cerveau malade. Ruminances ou pas, quelqu'un dans cette affaire est affligé d'un encéphale de vache folle. Bref, allez-y voir, vous me direz. Je recommande, pour s'habituer en douceur, la lecture des deux plus récents billets, et surtout sans sauter les commentaires.

Du coup, j'ai décidé de complètement réorganiser ma blogroll, ou plus exactement de transformer l'Unique en une Sainte Trinité. Désormais, vous trouverez, à main gauche et dans l'ordre d'apparition à l'écran :

1) les blogs familiaux,
2) les blogs “asilaires”,
3) les blogs de plein air.

Ne vous précipitez pas, cependant : à l'heure où je publie ce billet, le ménage n'est pas encore tout à fait terminé. Mais nos équipes travaillent d'arrache-blog.


Rajout de vendredi, onze heures et demie : Finalement, j'ai créé une quatrième blogroll, réservées à mes sœurs-z'en-lutte – vaut mieux les parquer à l'écart, celles-là...

33 commentaires:

  1. Ben voyons ! Je ne gueule jamais ! N'empêche que...

    RépondreSupprimer
  2. Nicolas et moi on est dans "au bon blog" !!!!!!


    Youpi !!!!

    RépondreSupprimer
  3. C'est vous sur la photo ? Belle bête ! :-)

    RépondreSupprimer
  4. Z'avez pas un peu maigri, sur la photo...

    Suzanne est toujours dans la bloguerolle, et c'est grand plaisir

    RépondreSupprimer
  5. Ca me fera deux numéros de tel, avec celui de celui qui faisait du repassage.
    mais où les dénichez-vous, ces hommes précieux?

    RépondreSupprimer
  6. Pas mal le blog, en effet. Je viens de voir leur petit texte sur l'identité nationale et (vous êtes maso) votre commentaire. Evidemment, réaction instantanée: vous êtes sarkozyste! ("J’ai fait un petit papier sur les français. Sans doute pensez-vous aux sarkoziens, habitants d’un autre pays dont le code est 92051"" je ne suis pas grand, quoique un peu plus (en taille) que le GRAND HOMME que vous admirez")

    Cela me sidèrera toujours que dès qu'on critique un de ces gens là (la gauchosphère!), ils nous imaginent aussitôt bénissant le doux nom présidentiel tout en embrassant notre carte d'adhérent UMP...

    D'un autre côté, c'est très satisfaisant de les voir développer des trésors d'ironie pour mieux s'écrabouiller à côté de la plaque.

    RépondreSupprimer
  7. @ l'aspirateur de Goux. Fais gaffe, mec, tu risques d'être soufflé !
    Merci Didier. Nous t'aimons bien. D'ailleurs, si tu lis bien, nous avons toujours apprécié ton attitude très sarkodistanciée.
    Sans arrière-pensée. J'aime trop les recettes de tes frangines pour me fâcher avec toi ! Si tu les a oubliées, voici le lien http://lesgouxetlessaveurs.blogspot.com/

    RépondreSupprimer
  8. Je ne suis pas la soeur de Didier mais son Irremplaçable épouse !

    RépondreSupprimer
  9. Catherine : glissons...

    Suzanne : vous en doutiez ?

    Polluxe : si je dis oui, vous me croirez ?

    Olivier : personne n'a sauté de la blogroll, j'ai juste réparti différemment. Pour ce qui est des "gauchistes amis", dont vous faites partie, avec Dorham, Zoridae, etc., etc.,je continue à utiliser la blogroll de Nicolas, pour ne pas que la mienne fasse trois kilomètres de long.

    Marine : vous tapez "hommes de ménage" dans Goux gueule, puis vous cliquez sur "images"...

    Clarissa : je ne pense pas qu'il s'agisse de masochisme, plutôt d'un attrait morbide pour le vertigineux (l'autre nom du vertige, dont je suis en effet affligé). Et je suis presque sérieux lorsque je dis que l'un de nous deux, de "Ruminances" ou de moi, est forcément fou et que je ne suis pas totalement assuré que ce soit lui (ou eux, car ils sont plusieurs apparemment, comme les démons de Gerasa)...

    Mais il faut reconnaître que la proclamation du pseudonommé Babelouest, façon Kellermann à Valmy, vaut son pesant de rigolade.

    Lediazec : Sarkodistancié est le moins que l'on puisse dire, en effet ! J'espère que ce pauvre président a des partisans plus fermes que moi, sinon il peut raccrocher les gants tout de suite.

    Et, en vérité, pour ma part, je ne vois aucune raison de me fâcher avec vous sous prétexte que vous êtes fous à lier...

    RépondreSupprimer
  10. @ Didier Goux. Parce que tu pensais être seul à avoir le privilège de la folie ? Chez Ruminances la couleur a toujours été très olympienne !

    RépondreSupprimer
  11. Oui, vous êtes les seigneurs des anneaux.

    RépondreSupprimer
  12. Mais méfiez-vous des symboles : on commence par viser Olympe et on finit par se fracasser la gueule sur le plafond de verre...

    RépondreSupprimer
  13. bonjour Didier,

    vous avez raison de bien délimiter les blogs, surtout avec ceux que vous classez dans l'asile, il faut éviter la porosité...enfin bon, c'est bien de savoir ce qui se passe de l'autre côté...connaître l'ennemi...la gauchosphère pour mieux la combattre, c'est une vraie opération de renseignements....

    RépondreSupprimer
  14. Marvellous mister Goux ! On vous attendait depuis si longtemps à l'étable. Benjamin Cortisone, le plus jeune d'entre nous me susurrait chaque jour à l'oreille "pourquoi pas nous, tonton ? " Il m'appelle tonton en souvenir du mage de Solutré, faut dire. "Pourquoi il ne nous insulte pas comme il le fait avec yann savidan, pourquoi il ne nous provoque pas comme il le fait avec rimbus, pourquoi il nous ignore comme des vieux slips sales... " insistait-il lourdement. Je ne savais pas quoi lui répondre, j'avoue. Je lui disais, "on ne dois pas faire assez dans le trash; petit, on est trop soft pour lui. " Et Ben de pleurer dans mon giron telle une fontaine proustienne.

    A la bonheur, justice est faite ! Vous avez réparer l'outrage. Alleluiah, on va pouvoir pisser de joie dans les bénitiers de Ste Anne, on a même eu droit à un billet d'amour rien que pour nous. Merci d'être velu, cher Didier !

    RépondreSupprimer
  15. Heu ! réparé pas réparer !!! Grrrrrrrrrrrrrrrr

    RépondreSupprimer
  16. Je sens que tout ça va se finir tôt ou tard à la Comète...

    RépondreSupprimer
  17. Avec plaisir, monsieur Goux. D'autant que Nicolas dit... Il dit quoi au juste ? Les gens de Loudéac faut... Faut quoi au juste ?...
    Allez ! C'est dit : à la Comète !
    Surtout qu'à la Comète, y a le cul de Karima, bien plus appétissant que celui de votre aspirateur !

    RépondreSupprimer
  18. La vache!pasSer l aspirateur vous sied vraiment bien

    RépondreSupprimer
  19. " Oui, vous êtes les seigneurs des anneaux. " Faites-vous en réponse à un propos sur la "couleur olympienne"... Hi hi hi !

    Didier, j'adore vos jeux de mots à deux balles, hérités de votre grand-père si j'ai bonne mémoire, et je déplore leur raréfaction. Vous pourrez en refaire ?

    RépondreSupprimer
  20. Je viendrai découvrir ça, pour peut-être devenir dépendante de deux ou trois.
    Mais pas trop hein, j'ai un paysage à regarder.

    RépondreSupprimer
  21. Bien sûr que je vous crois ! Et puisque vous êtes dans Goux gueule...

    RépondreSupprimer
  22. j'aime bien "blogs asilaires", je tombe dessus aussi, mais je me dis que comme il faut de tout me faire un monde, il faut de tout pour faire une blogsphère, c'est aussi fait pour ça, même si des fois, c'est too much :l

    RépondreSupprimer
  23. Lediazec : vous ne suivez pas le blog de Nicolas avec assez d'attention : Karima est partie !

    Olympe : oh, vous savez, le maquillage et l'éclairage y sont pour beaucoup...

    Mrs Clooney : trop bons avec les femmes ?

    Christophe : ne me poussez pas sur cette pente savonneuse du calembour, nous pourrions tous le regretter !

    Aude : allez-y à votre rythme...

    Polluxe : ben y a intérêt !

    Chess : mais c'est le "too much" qui est savoureux, justement, non ?

    RépondreSupprimer
  24. Je vois bien que vous n'êtes toujours pas enclin à classer le Poireau quelque part. Remarquez que moi-même, je me déclasse assez régulièrement tout seul !
    :-))

    RépondreSupprimer
  25. Poireau : j'ai expliqué en commentaire à Olivier P, plus haut, que les "gauchistes fréquentables" tels que vous et lui et d'autres, je continuais pour aller les visiter à faire confiance à la blogroll de Nicolas afin de ne pas allonger démesurément la mienne...

    RépondreSupprimer
  26. Didier : oui, pardon, j'ai lu les commentaires après ! Je soulignais quand même que j'ai moi-même du mal avec ces notions de classements…
    :-))

    RépondreSupprimer
  27. Woah, Monsieur Goux, merci d'avoir pensé à rincer l'oeil de vos fidèles lectrices! (Et aussi de nos gays, j'imagine).



    Je vais vous faire venir plein d'autres supportrices...

    RépondreSupprimer
  28. Tiens, je n'avais pas commenté ici, moi !

    Lediazec,

    Bientôt, Karima ne sera plus à la Comète.

    Didier,

    Je ne connais pas Lediazec mais je crois bien qu'il a arrêté de boire suite à une forte pression de l'Académie de Médecine.

    J'ai vu b.mode (Bernard pour les intimes) au KdB en août et j'étais un peu à l'ouest, j'ai peu discuté avec lui. Toujours est-il que, comme vous, il a une tête de pochetron qui rendrait un jaloux un garde champêtre par chez nous. Une soirée à la Comète s'impose !

    RépondreSupprimer
  29. Je m'absente une semaine et voilà que l'Ordre règne ici même ! Flippant.

    RépondreSupprimer
  30. La photographie est sublime, quel homme, et quel joli petit ruban rose ! Mais, il aspire quoi au juste ?

    Bon, je suis allé faire un tour sur les Ruminances de je ne sais qui. Le sous-titre est très bien choisi : «parti de rien et arrivé nulle part». Voilà qui aurait pu conclure leur article sur "être français".

    RépondreSupprimer
  31. Put..., voila qu'il met "ruminances" dans sa blogroll et qu'il est tout le temps fourré chez eux, maintenant, c'est la fin du monde pour bientôt, ou quoi ?
    (c'est quoi, cette photo ? vous avez été jeune ???)

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.