jeudi 23 août 2012

Non, non, non, Saint-Aubin n'est pas mooort ! (Air connu.)


C'est Nicolas qui m'a remis sur sa piste. Évidemment, il a fallu qu'il tombe sur le roman qui comportait “la comète” dans son titre, alors qu'il avait le choix entre dix, même si le site sur lequel je suis arrivé en tapant “Didier Saint-Aubin” dans le moteur de recherches n'en propose que six à la convoitise des foules.

C'était notre fameuse rubrique : L'Année où, sous un faux nom, Didier Goux a failli devenir immensément riche ; mais en fait non.

10 commentaires:

  1. Ah bon ? ... vous n'êtes pas immensément riche ?.

    RépondreSupprimer
  2. La seule Volvo qui est de la gueule

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Volvo_P1800

    http://www.volvop1800france.com/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Robert Marchenoir24 août 2012 à 19:44

      Sublime bagnole en effet. Pas en break, hein. En break, ça ressemble à rien.

      Supprimer
    2. Bagnole de snobinards qui, de toute façon, ne l'achèteront pas. Et vous faites comment, bande de branlotins, pour faire rentrer cent cinquante kilos de clébards dans ce suppositoire à camion, hein ?

      Supprimer
    3. Le break de chasse, les deux clébards rentrent mais pas les bagages de Madame, mais ce qui compte c'est la classe.

      Ça, c' est un suppositoire à autobus:

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Fiat_500_Giardiniera

      Supprimer
    4. Robert Marchenoir24 août 2012 à 22:02

      Tsss. Ca se prétend facho et ça chie sur les oeuvres de l'esprit... Evidemment que je vais pas acheter une Volvo vintage ! Est-ce que j'achète la Joconde ?

      Supprimer
  3. Il faut envoyer ça à Georges.
    Mais non, pas à celui-là !
    A Georges Fenech.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.