mercredi 19 septembre 2012

Des bestioles bruyantes et noires, qui harcèlent et ne pensent qu'à piquer : les mahomé-taons

J'ai cherché une photo de Pierre Boulez barbu et coiffé d'un turban, mais apparemment ça n'existe pas. Dommage.

Eh bien, en fait, je n'ai rien à ajouter au mot-valise bébête de mon titre, que j'ai mis là (prénom arabe bien connu) uniquement pour être désagréable. En fait, j'étais bien trop occupé pour me soucier des gamineries de Charlie-Hebdo et du carrousel des prosternés qui s'en est suivi : j'ai passé la journée à préparer un long panégyrique de Karl-Heinz Stockhausen et à bâtir au fond du jardin un mausolée destiné à recueillir la dépouille sacrée de Penderecki – dont je ne me suis encore jamais risqué à tenter d'écrire le prénom, et qui en plus n'est même pas mort.

11 commentaires:

  1. Krzysztof, il s'appelle le mec.
    Répétez avec moi et mémorisez pour le scrabble...

    RépondreSupprimer
  2. Boulez, je sais pas, mais Berlioz, il a mis un truc dans sa musique qui est pas bon pour la santé :

    "Hier soir, vers 19 h 30, un homme, qui pourrait être âgé d’une quarantaine d’années, s’est fait tirer dessus à trois reprises au 14, de la rue Berlioz."

    http://www.fdesouche.com/321233-beziers-un-homme-se-fait-tirer-dessus-trois-reprises

    Méfiez-vous des compositeurs dont le nom commence par B et finit par Z.

    Pour moi, personnellement, Debussy, c'est déjà de la musique de nègres. Donc Boulez, hein...

    RépondreSupprimer
  3. En effet, changeons de sujet. Marre des Mahométaneries.

    Qui est donc Penderecki, à qui on bâtit de mausolées dans les fonds de jardin de son vivant?

    RépondreSupprimer
  4. Krzysztof Penderecki (prononcer Penderetzki)
    Sans doute un des plus grands musicien vivant !
    Préparez donc un panégyrique de Penderezki et réservez votre mausolée à Stockhausen, si cela vous chante.
    Mon amical souvenir à Georges.

    RépondreSupprimer
  5. Réponses
    1. Vous auriez pu vous casser un peu le chou et trouver le terme désignant les femmes emburquanées : les Mahomé-thons.

      Supprimer
  6. Oh! Il y a des tourne-dos au premier plan.

    RépondreSupprimer
  7. mince, je viens de trouver Mahomé-thons, vous me l'ôtez de la bouche.

    RépondreSupprimer
  8. de mon titre, que j'ai mis là avez-vous écrit.

    "[...] que d'j'a mis là", aurais-je écrit.

    @ sur le fil, Oh! Il y a des tourne-dos : c'est ce qu'on appelle une messe "fesses au peuple", pour le rite tridentin.

    C'était ma participation.
    :)

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.