vendredi 7 septembre 2012

L'adieu aux livres


Il y a environ deux heures, en cliquant sur la touche “passer la commande”, Catherine et moi avons effectué un saut quantique qui ne laisse pas de m'effrayer encore un peu. D'ici quelques jours, nous devrions recevoir une liseuse Kindle Touch. Il va de soi que, dans un premier temps, je laisserai la douce moitié de moi-même essuyer ces nouveaux plâtres électroniques, ayant bien trop la crainte de passer l'engin par la fenêtre au moindre refus d'obtempérer qu'il ne manquerait pas de m'opposer. Mais, ensuite, je compte le bourrer à ras la mémoire de tout un tas d'œuvres écrites qui ne peuplent pas ma bibliothèque, et ce pour des prix défiant toute concurrence, voire pas de prix du tout.

Il n'empêche que, depuis tout à l'heure, depuis que l'irrémédiable a été accompli, j'ai l'impression que les livres, ici, me regardent d'un drôle d'air.

30 commentaires:

  1. A mon avis vos livres rigolent.
    J'ai un Kindle depuis Noël, c'est juste un livre de plus, un peu différent, avec des avantages certains, et des inconvénients tout aussi certains.
    Nous ne risquons rien, et les livres non plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien, détaillez-moi donc les avantages et les inconvénients ! Rendez-vous utile, que diable !

      Supprimer
    2. Non non, rien ne vaut l'expérience.

      Supprimer
  2. L'odeur du vieux livre et la couleur jaunâtre des vieux livres font que le livre électronique n'aura jamais le charme du traditionnel.
    Faîtes gaffe à pas les froisser vos vieux livres, et continuez à les feuilleter. Ne serait-ce que pour l'odeur..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me demandais, écrivant ce billet, qui allait la ramener avec l'odeur du vieux livre et sa fameuse couleur jaunâtre. Évidemment c'est tombé sur vous.

      Supprimer
    2. Robert Marchenoir8 septembre 2012 à 02:06

      L'odeur des livres anciens existe maintenant en parfum. C'est Paper Passion, vendu par Steidl, le meilleur éditeur de livres photo du monde (il possède sa propre imprimerie).

      http://www.steidlville.com/books/1312-Paper-Passion.html

      Supprimer
    3. Ah mais Didier, je suis toujours dans les bons coups!
      Même si c'est accessoire, ça apporte une note de grenier pas désagréable...

      Supprimer
  3. Est-ce que vous savez que vous ne serez pas PROPRIETAIRE des textes que vous chargerez sur votre Kindle?
    C'est à dire que vous ne pouvez pas céder son contenu à quelque tierce personne que ce soit même si vous le revendez et (en théorie) non plus le préter car la LICENSE de chaque texte vous est personnelle.
    Aux US Bruce Willis envisage de se fritter juridiquement avec Apple pour une raison similaire, ses PROPRES FILLES ne peuvent "hériter" de la musique qu'il a acheté sur iTunes. :-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Est-ce que vous savez que je m'en BRANLE (pour crier comme vous le faites) ? Et savez-vous que je me contre-pignole des problèmes de Bruce Willis ?

      Supprimer
  4. Je comprends vos livres. Vont-ils, tels des luddistes en fureur, démolir eux-mêmes l'outil de lecture concurrent que vous venez d'acquérir?

    RépondreSupprimer
  5. L'irremplaçable a accompli l'irrémédiable !
    Diable !
    Attention de ne pas surligner les passages intéressants au feutre jaune.

    Désolé
    Duga

    RépondreSupprimer
  6. Ne vous en faites pas, les nôtres (de livres) ont apprivoisé le nôtre (de Kindle) comme les chats avec le chien. Bien à vous, de Bruxelles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens ! vous êtes en Belgique, vous maintenant ? Dommage que j'ai rompu avec GdV : un BM belge, ç'aurait eu de la gueule…

      Supprimer
  7. J'attends avec impatience le moment où vous engueulerez avec l'Irremp. pour vous partager le machin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh, gros malin : si ça nous convient, on en achètera un deuxième !

      Supprimer
  8. Je n'ai pas encore sauté le pas mais pour les romans qui m'accompagnent dans les transports publics ça me paraît une excellente idée.

    RépondreSupprimer
  9. M. Goux est un homme moderne et un grand enfant: Volvo climatisée, lectures numériques,retraite à points etc...
    Je trouve que son achat (grand bien lui fasse) éclipse un peu vite l'hommage qu'il rendait à RC pour son entretien avec Valeurs Actuelles et son sens de la formule.

    RépondreSupprimer
  10. Une fois que vous aurez testé, essayé et consommé, vous nous direz si la façon de tourner les pages donne la même sensation qu'avec un vrai livre ?

    RépondreSupprimer
  11. Un frigo...une Volvo...une liseuse...
    Et toujours le même président...

    Belle soirée

    L'imprécateur

    RépondreSupprimer
  12. Je l'ai reçu en cadeau il y a quelques jours et j'avoue que je m'y fais bien ! Très facile d'utilisation, lecture agréable.
    Mais je continuerai d'acheter de "vrais" livres. Le Kindle sera plutôt pour les voyages, les vacances, et m'évitera de trimbaler un ou deux cartons de livres (c'est lourd et je n'ai plus 20 ans !).
    Geneviève (pas celle qui figure en tête des posts :-) )

    RépondreSupprimer
  13. J'en ai acheté un. Il me sert uniquement pour stocker des ouvrages de criminologie et divers fichiers de technique policière. Pour le reste, je suis fidèle au papier.

    RépondreSupprimer
  14. Saloperie de monde moderne. Même plus moyens de faire des autodafé avec ces boites en plastique.

    RépondreSupprimer
  15. Je préfère ne pas avoir tous les livres dans ma bibliothèque que cette chose en plastique, j'aurais un goût de traîtrise dans ma bouche.

    RépondreSupprimer
  16. L'irremplaçable a commis l'inévitable…
    Il y a un avantage certain qui est que l'on peut, je crois, augmenter la taille de la police…
    Mais n'ayez peur, ce n'est pas ça qui fera de vous un moderne… l'honneur est sauf, ce qui ferait de vous un moderne c'est ce que allez mettre dedans…

    RépondreSupprimer
  17. Le premier avantage de votre liseuse, dirait-on, c'est qu'elle peut prendre la pluie.
    L'inconvénient, c'est que si vous persistez à y lire du Sarraute, du Joyce et autres plaisanteries de ce genre, ça ne fera pas de vous un homme meilleur, mais seulement un homme moderne suréquipé.

    RépondreSupprimer
  18. Une liseuse ? Un truc de gonzesse, ça, non ?

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.