samedi 11 mai 2013

Oui au mariage pour tous, mais tous ensemble et en couronne !


Je viens de piquer la photo chez Corto, mais j'avais eu l'idée avant d'aller chez lui. (Le chœur antique : « Ouais, tu te défends bien vite, 'spèce de gros plagiaire mal assumé ! ») En découvrant cette réjouissante manifestation de post-modernisme, je me suis dit que, en effet, si nous voulions être vraiment cohérents avec nous-mêmes, obligation morale nous était faite de soutenir dans l'enthousiasme cette légitime revendication des Français-comme-les-autres de Mayotte. Et que nous devions le faire à haute voix, publiquement, en utilisant exactement les mêmes arguments qui ont si bien réussi aux partisans du mariage guignol :

yapadréson
jvoipapourcoi ;
– ça ne retirera rien aux autres ;
– il faut faire reculer la polygamophobie qui conduit direct à Auschwitz ;
– les enfants élevés par un père aimant et cinq mères attentionnées seront plus épanouis que ceux tabassés par un père pédophile et une mère alcoolique ;
– c'est un pas de géant vers l'égalité ;
– de toute façon ça existe déjà ;
– les néo-nazis sont contre, ça prouve bien que c'est super ;
– il faut en finir avec le modèle du couple duocentré ;
– de toute façon, le mariage c'est mort donc pourquoi ne pas l'accorder à tout le monde.

Pour rendre cette juste cause aussi populaire et festive que possible, il reste à trouver un nom à la chose, un truc bien vaselineux pour éviter les tiraillements et les grimaces, de même que le mariage gouino-pédé est miraculeusement devenu “pour tous” ; quelque chose comme plurimariage… polyunion… des mamans dès maintenant… ça mérite qu'on y réfléchisse.

En tout état de cause, il convient de commencer par éradiquer de partout – l'Académie française sera sommée d'y veiller – le singulier du mot “maman” (anciennement :  mère) et d'imposer le pluriel à tous ; ce, dès les livres d'apprentissage à la lecture des écoles primaires, en vertu du sain principe désormais admis jusque dans les campagnes les plus reculées : une bonne éducation de l'enfant vaut mieux qu'une pénible rééducation de l'adulte. 

C'est émouvant, non ? ce grand pas en avant que nous allons faire tous ensemble…

28 commentaires:

  1. Robert Marchenoir11 mai 2013 à 20:32

    Près de chez moi, le mignon drapeau franchouillardo-compatible de la Manif pour tous est fermement planté à la fenêtre du propriétaire d'un commerce situé en dessous : une boucherie hallal.

    C'est en détournant nos règles qu'ils cherchent à nous asservir.

    RépondreSupprimer
  2. D'un autre côté, si vous voulez être aussi con que Corto...

    RépondreSupprimer
  3. Je m'attendais à mieux de votre part, Môssieu'Goux...

    RépondreSupprimer
  4. Très émouvant, en effet! Nul doute que les polymères ne constituent qu'un pas dans la grande marche vers un avenir radieux. J'ai hâte de voir qui seront les prochains à quémander leur juste droit à l'égalité. Le monde moderne est plein de surprises, un peu comme une boîte de Pandore qui vous exploserait à la gueule.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très bien, votre "polymère" ! Je le garde…

      Supprimer
    2. Le polymère, c'est un sous-produit de l'halallchimie ?

      Duga

      Supprimer
  5. Et bien oui Didier, c’est "toutafaissa".
    Comme vous je soutiens "dans l'enthousiasme cette légitime revendication des Français-comme-les-autres de Mayotte".
    Il faudrait même rapidement établir, dans un souci de justice sociale, la polyandrie pour tous (que bizarrement ces chance-pour-la-France n’ont pas l’air de réclamer sur leur banderole).
    Dans la société égalitaire de progrès qui découlerait, de ces petits pas pour l’homme mais grands pour l’humanité, j’imagine déjà ce joyeux petit monde (mâles et femelles) se mélangeant en grande couronne (avec divers accessoires), façon plaisir des dieux.
    Ah que cette manière serait cruellement bonne...à voir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, la polyandrie semble moins populaire pour l'instant ; allez savoir pourquoi.

      Supprimer
  6. La polygamie (un homme et plusieurs femmes) en couronne, je ne vois pas très bien comment s'y prendre...
    Un dessin, peut-être?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et les accessoires ? Vous y avez pensé, aux accessoires ?

      Supprimer
  7. " il faut faire reculer la polygamophobie qui conduit direct à Auschwitz " Excellent ! à en recracher un vieux malt 18 ans d 'âge !

    RépondreSupprimer
  8. Je m'inscris d'ors et déjà pour la manif. Je propose de défiler tous en coeur, la barbe au vent et les femmes à la maison...

    RépondreSupprimer
  9. Tous ensemble, tous ensemble…
    Hè! hè!
    Tous ensemble tous ensemble
    Hè! Hè!

    RépondreSupprimer
  10. et bien moi
    je suis pour la Polygamie pour tous…

    RépondreSupprimer
  11. C'est fort bien dit. Ils ne pourront rien opposer à des arguments aussi solides que les leurs. Donc, soit ils acceptent, soit ils retirent le "mariage pour tous". Je me demande vers quelle solution ils pencheront finalement.

    RépondreSupprimer
  12. Face à un tel argumentaire, comment résister ? On pourrait également envisager le plurimariage homo...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, mais, on y songe, rassurez-vous ! Du reste, le polymariage homo, ça existe depuis au moins les années 70 : on appelle ça des backrooms.

      Supprimer

  13. Non au mariage pour toutes.
    Ayons une pensée émue pour ce pauvre enfant qui risque de se retrouver sans rien n'avoir demandé avec DEUX mères juives !

    RépondreSupprimer
  14. Soutenons ces revendications et aussi la polyandrie afin de ne pas être accuser de sexisme.

    RépondreSupprimer
  15. Je voudrais faire remarquer aux Mayonnais et aux Mayonnaises que, pour les hommes, la polyandrie est un système nettement moins fatigant que la polygamie, et que tout le monde n'a pas les moyens financiers de manger du Viagra® aux trois repas quotidiens.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Polygamie: une personne mariée avec plusieurs conjoints.
      Polyandrie: une femme avec plusieurs hommes
      Polygynie: un homme avec plusieurs femmes

      Amike

      Supprimer
  16. Tout ceci est bien polysson, mais c'est un coup à tous finir à la polyclinique...

    Bec

    RépondreSupprimer
  17. c'est bien casse pied tout ça , l'égalité puisque le Français naïf ne croit qu'à cela , était la suppression pure et simple du mariage .
    Plus besoin de donner des alloc a des célibataires qui sont mariées selon des droits coutumiers, tout le monde touche la même chose
    plus de scandale de polygamie
    copulation ouverte a tous selon ses choix sans estampillage légal à la mairie .

    pour un nom, puisque ce dont vous parlez doit avoir un nom ,je propose , préhistorique, pour ces unions multiples

    RépondreSupprimer
  18. Et pis c'est vrai qu'ils nous emmerdent, ces Mayottiens (?).
    Si ils sont pas contents, izonca rentrer chez eux.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.