mercredi 14 mars 2012

Le camarade CSP va-t-il faire une overdose de champagne ?


Il est sans doute le plus lucide de la blogosphère extrême-gauchiste – ce qui n'est pas mettre la barre bien haut, j'accorde, mais tout de même. Son billet d'aujourd'hui, je pourrais le contresigner presque entièrement – ce qui n'est pas mettre la barre beaucoup plus haut, et risque en plus d'être assez déstabilisant pour lui. En voici l'un des premiers paragraphes :

« Ça fait 5 années que je vois des gens collés au cul de Sarkozy H24 à commenter ses moindres faits et gestes avec une délectation proprement morbide. N'ayant pas de télé, je ne peux ignorer quand ce méprisable personnage y passe, mon Twitter ne parlant que de ça jusqu'à la nausée, et d'ailleurs je fuis craignant l'overdose. Sarkozy aura réussi l'exploit de transformer ceux qui le détestent le plus en ses plus grands fans par une fascination répulsive perpétuelle qui anéantit tout esprit critique et tout recul chez des personnes mêmes intelligentes d'habitude : d'où le refus d'admettre sa réélection, le mécanisme se décomposant comme suis.
- Je hais ce type.
- Chacun de ses fait et gestes et mots renforcent l’exécration que je ressens pour lui.
- Je suis complètement focalisé sur lui et passe un temps déraisonnable à commenter absolument tout ce qu'il fait et dit.
- Je me suis trouvé un cercle de gens qui partagent la même obsession et on s'émule l'exécration en rond pour se tenir chaud.
- Partant je suis sincèrement convaincu que tout le monde le déteste.
- Et d'ailleurs je trie les informations pour ne garder que celles qui vont dans ce sens.
- Partant il est donc impensable qu'il soit réélu puisque tout mon monde ne peut plus le voir en peinture.
- Et envisager ce scénario est trop déstabilisant, partant je le nie avec force et insistance, en gueulant contre les sinistres Cassandres qui font rien qu'à faire de la dissonance cognitive pas gentille. »
 
L'intégrale est par là, et j'encourage chacun à s'y reporter.

11 commentaires:

  1. Il a raison et tout ça. Lui seul "sait" internet...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, je ne parlais pas de la fin de billet, où il retombe dans ses amusants fantasmes de révolution-à-moi-tout-seul ! Mais je trouve le reste assez justement vu. Sans doute parce que, à propos de l'anti-sarkozysme rabique, je dis la même chose depuis déjà un bout de temps.

      Supprimer
  2. C'est bien vu:
    l'overdose d'informations qui n'en sont pas vraiment (dans la catégorie "mais quelle est la couleur de ses chaussettes")
    l'analyse de la façon que nous avons de percevoir le monde, par le prisme de nos convictions et croyances, et donc la manière dont nous choisissons les gens avec qui nous discutons...

    http://reflexion-citoyenne.over-blog.com/article-avec-qui-discutez-vous-99240049.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un de ces jour, chère amie, je vais vous apprendre à faire un lien

      Supprimer
  3. Amusant, j'ai écrit a peu près la même chose il y a peu: http://wp.me/pgA7n-Ad
    Et, de manière assez symptomatique, Nicolas, que son nom soit béni toussa, est passé totalement à côté de mon propos...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai également écrit plus ou moins la même chose plusieurs fois. C'est ce qui m'a frappé.

      Supprimer
  4. Pas du tout. Je ne commente pas chez vous ou exceptionnellement et uniquement les billets non politiques. Motifs diplomatiques...

    RépondreSupprimer
  5. Désolé pour les fautes émaillant (comme Jacqueline) mon précédent commentaire.
    C'est à moi que vous répondez Nicolas? Si oui, quand je dis que vous êtes passé "à côté", je ne sous-entends pas que vous m'ayez snobé, je veux dire que vous m'avez répondu chez vous, mais pas sur la question que je posais. Vous avez écrit sur pourquoi vous vouliez la victoire de Hollande, pas sur pourquoi la haine de Sarkozy prenait des proportions si déraisonnables.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui ! J'ai la mémoire d'un poisson rouge à propos de mes billets.

      Supprimer
    2. Cela étant, si l'amiral s'obstine à des constructions aussi horribles que "sur pourquoi", il va se retrouver lieutenant de vaisseau vite fait !

      Supprimer
  6. Ok, je plaide coupable d'utilisation d'anglicismes aggravée. Toutes mes confuses.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.