samedi 31 mars 2012

François Hollande ou l'effet caméléon


Michel Paillassou est maire d'Egletons, Corrèze. Et, bizarrement, la perspective de voir un autre Corrézien s'installer à l'Élysée ne semble pas lui sourire tant que ça. Voici ce qu'il rappelle :

« En Corrèze, François Hollande s’est fait une spécialité de rejeter la responsabilité de ses échecs sur ses prédécesseurs ou sur le gouvernement. Méthode d’évitement classique du « style Hollande » qui ne peut toutefois pas masquer la réalité des chiffres de sa gestion du département.
Pour rappel, le taux de chômage en Corrèze était inférieur à 5% en 2007 (François Hollande préside le Conseil général de Corrèze depuis 2008) et se situe aujourd’hui à plus de 6,8%. Monsieur Hollande, qui dénie à Nicolas Sarkozy l’argument de la crise pour expliquer les mauvais chiffres de l’emploi en France, se réfugie pourtant derrière ce même argument pour justifier la hausse du chômage dans notre département.
Autre exemple : les dépenses de fonctionnement du Conseil général ont explosé en quatre ans de présidence Hollande (+29,8%), passant de 193 millions d’euros à 252 millions d’euros. En parallèle, les dépenses d’investissement (qui doivent amorcer la croissance de nos territoires) ont baissé de 55,6% depuis son élection à la tête du département.
Fringale de dépenses publiques stériles d’un côté, plan d’austérité qui casse la croissance de l’autre. Le François Hollande qui préside aux destinées de la Corrèze fait le contraire de ce que promet le François Hollande candidat à la présidentielle. Effet caméléon… »

L'article en son entier est à lire ici.

15 commentaires:

  1. Nous, on a souvent ici l'effet d'un Léon camé, ce qui n'est guère mieux.

    RépondreSupprimer
  2. Il y a au moins un kremlinois qui ne partage pas l'avis de cet édile sur l'endive batave. L'idolâtrie a ses raisons que la raison ignore.

    RépondreSupprimer
  3. Ce témoignage spontané et parfaitement neutre ("Autant Jacques Chirac aime viscéralement (ah! les tripes de Chirac et son estomac d'autruche)la Corrèze et les Corréziens, autant François Hollande n’est pas attaché à ce département") au moment où on troue la couche d'ozone de la dette souveraine de la France,nous met du baume au cœur.

    RépondreSupprimer
  4. "au moment où on troue la couche d'ozone de la dette souveraine de la France"

    Le maire de Champignac a de nouveau frappé !

    Allez, dites-le Léon, vous ne venez ici que dans l'espoir que Didier vous fasse l'honneur d'une publication "Chez les modernoeuds"!

    RépondreSupprimer
  5. Mouarf ! Vous faites la campagne de Sarko, maintenant, le vieux ?

    Bon je vais répondre. Mais uniquement à propos du premier exemple : l'explosion du chômage. Outre le fait que le département n'a pas vraiment de compétences en matière d'emploi (mais des couillons pourraient argumenter sur l'investissement et tout ça), je rappelle que le chômage a augmenté d'une proportion similaire, voire supérieure, dans toute la France pendant cette époque.

    Cela dit, c'est gentil de faire un tel billet, j'ai l'impression qu'il m'est destiné...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, c'était pour vous titiller un peu…

      Cela étant, vous êtes gonflé de vous appuyer sur les chiffres nationaux pour exonérer Hollande, dans la mesure où vous imputez régulièrement les effets de la crise au seul Sarkozy, alors qu'ils sont visibles partout en Europe, et parfois bien pires que chez nous. Faudrait savoir.

      Supprimer
    2. Les ravages de la politique de Sarkozy, notamment en Espagne et en Grèce, sont terribles. Heureusement, un président "normal" saura bien vite remédier à tout cela. Je suppose qu'on attend beaucoup de lui à Athènes comme à Madrid.

      Supprimer
    3. "sans compétences en matière d'emploi"
      c'est un excellent qualificatif pour votre candidat, tiens, pour une fois qu'un type de gauche est lucide, ça mérite d'être souligné.
      Si j'avais un blog, j'en aurais fait un billet que j'aurais titré "Jegou, enfin sobre, ouvre les yeux sur le socialisme"
      Mouahaha !

      Supprimer
    4. Didier,

      Je n'ai pas parlé de Sarko (à part pour dire que vous faites sa campagne). Gonflé vous-mêmes...

      Supprimer
  6. Moi je trouvais étrange que D Goux reste sur le banc de touche dans cette campagne présidentielle.

    J'avais bien aimé la définition de "débile léger" il y a quelques jours.. mais là c'est carrément le maillot et les crampons.. Un nouveau joueur dans l'équipe des bleus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, non, pas de maillot ni de crampon : c'était juste pour agacer le gros frisé.

      Supprimer
    2. ça à l'air de marcher :)

      Supprimer
    3. Il a répondu pour me faire plaisir…

      Supprimer
  7. De plus, pour l'avoir observé, je peux ajouter que le caméléon n'est remarquable ni par son intelligence ni par sa vivacité.

    RépondreSupprimer
  8. François Hollande et sa gestion désastreuse de la Corrèze:
    -->
    http://www.youtube.com/watch?v=d6mVlfbc7uI

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.