mardi 31 juillet 2012

Malheureusement, la foufoune aura un peu de retard…


En une du magazine Elle de cette semaine, ce titre, classé sous la rubrique “phénomène” :

Le grand retour des fesses

Faut-il être distrait, nom d'un joufflu : je ne m'étais même pas avisé de leur départ.

21 commentaires:

  1. Qui a utilisé l'appeau des fesses pour provoquer ce retour ?

    RépondreSupprimer
  2. Moi non plus je n'avais pas remarqué. je me demande sur quoi j'ai bien pu m'assoir ces derniers temps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans doute que l'appeau de Nicolas ne vaut que pour les fessiers féminins.

      Supprimer
  3. Il manque des paires de fesses arabes et noires !
    Où est la diversité dans tout ça ? C'est stigmatisatoire en diable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, merde ! je vais encore me faire alpaguer, moi…

      Supprimer
    2. A part la ptite dernière tout au fond là-bas ?
      A peine métissée.

      Supprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    2. Au contraire !
      Didier aurait pu trouver un alignement multicolore, en cherchant peu.
      Vous n'avez rien compris, comme d'habitude.

      Supprimer
    3. Je répondais au 1er Léon.

      Supprimer
    4. On invitera l'inénarrable Léon, xénophile et sûrement amateur de beautés exotiques, à méditer sur ce titre somme toute anodin et normal pour lui publié en Une du " magazine féminin de la différence " BRUNE n°46 :

      " Immigration.
      Au secours les Blancs débarquent. "

      Supprimer
  5. Les fesses seraient-elles migratoires ? Ca se tient. Exceptés quelques rares spécimens d'intérieur, elles disparaissent de la circulation en hiver et font leur retour en été, par paires, souvent accompagnées par des couples de nibards.
    Notez bien que je me réjouis de ce retour qui nous offre parfois un spectacle magnifique dont la nature seule a le secret.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, sur les trottoirs de certaines villes, on peut parler de "fesses migratoires"..

      Supprimer
  6. Enfin une bonne nouvelle. Je suis pour!
    Je suis également pour le retour de la Fessée,
    à condition que ce soit moi qui l'a reçoive…

    RépondreSupprimer
  7. Robert Marchenoir31 juillet 2012 à 13:50

    C'est dramatique, les ravages de la crise : la qualité des détergents a beaucoup baissé. Maintenant ils mettent vraiment n'importe quoi dedans.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mouhahaha... z'avez raison Robert, les pauvresses doivent être terriblement mal à l'aise avec leurs shorts tout abimés par des détergents de mauvaise qualité.

      Supprimer
  8. Moi ce que j'aimerais connaitre c'est le lieu où cette photo a été prise.
    J'irais volontiers y faire un tour, la perspective à l'air très intéressante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elles sont en train d'évaluer leur prochain saut à l'élastique.

      Supprimer
  9. C'est une belle brochette de jeunes fils noires auraient été les bienvenues. Bien au gouvernement ils ont Najat belles gambettes.

    RépondreSupprimer
  10. J'ai oublié de mettre le mot "vrai" , l'émotion sans doute, mes mains se mettent à trembler quand je pense aux fesses noires mais cela n'engage que moi!

    RépondreSupprimer
  11. Hélas! on n'en est pas encore au retour à la pilosité féminine, mal vue par les thuriféraires de certaine religion envahissante; ah, l'"origine du monde"! une femme sans poils çà ressemble à du poulet !

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.