mardi 18 décembre 2012

Exodus (pour embêter Catherine…)

16 commentaires:

  1. On aura beau dire et beau faire, cette Édith chante magnifiquement. Seulement, êtes-vous certain que nous faire plaisir en embêtant Catherine soit bien raisonnable et élégant ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'autant que ça peut en embêter d'autres !

      Supprimer
    2. Ça ne l'a pas vraiment embêtée, dans la mesure où elle a “oublié” de cliquer…

      Et, oui, j'avoue, l'idée que ça puisse en emm… d'autres m'a un peu guidé dans mon choi !

      Supprimer
    3. Je vais glisser sur votre "choi" qui n'est qu'une coquille, comme disent les journalistes lorsqu'ils sont pris, eux, en flagrant délit de commettre des fautes.
      Mais lorsque vous écrivez : "Et, oui,", mon choix eût été d'écrire : "Eh oui,".
      C'est musant aussi.

      Supprimer
    4. "amusant" voulais-je dire.

      Supprimer
    5. Non, non, c'est bien “ET, oui“ (la virgule aurait dû vous alerter…) que je voulais écrire : le sens n'est pas exactement le même que celui de “Eh oui”.

      Supprimer
    6. Vous avez raison, on peut le voir comme ça.
      N'empêche que ces trois petits mots, chacun suivi d'une virgule, c'est pas top !

      Supprimer
  2. J'préfère la version jamaïcaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est quoi, ça, la Jamaïque ?

      Supprimer
    2. Quand j'étais planteur à la Jamaïque...

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Mon cher amiral, vos désirs sont des ordres : voir mon nouveau billet…

      Supprimer
  4. Elle est très belle cette chanson.

    Le peuple de Dieu qui se traîne
    A travers l'immense désert
    A fui l'esclavage et la haine,
    Il s'avance sous un ciel clair.
    Il va vers la terre lointaine
    Que son Dieu promit aux anciens
    Où se guériront toutes peines
    Dans un monde calme et serein.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sauf que pour ce qui est du "monde calme et serein" on peut dire qu'ils sont servis !

      Supprimer
    2. Je me suis fait la même reflexion en copiant ces vers.

      Supprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.