samedi 1 décembre 2012

La modernité fait mumuzz


Tout est à se tordre, dans cette information qui m'a saisi au saut du lit. Le fait que les braves habitants sexuellement différenciés du Val-de-Marne vont désormais pouvoir disposer de leur propre mosquée aurait en soi suffi à mon bonheur du jour. Mais songer qu'elle s'est établie, cette mosquée, dans une salle prêtée par un moine bouddhiste, que son initiateur se prénomme Ludovic-Mohammed et qu'il est “marié” avec un Sud-Africain (blanc ou noir ? L'histoire ne le dit pas…), voilà qui forme un ensemble quasiment parfait. Apparemment, les musulmans plus traditionnels commencent à gueuler un peu aux petits pois ; ils ont tort : désormais, s'il leur prend envie de comptabiliser les homosexuels qui déshonorent leur belle religion, ils auront juste à poster un gugusse à l'entrée de la nouvelle mosquée gay friendly, qui aura pour mission de photographier la trombine des entrants. Ça va grandement simplifier les procédures d'avant-pendaisons…

39 commentaires:

  1. Quel titre ! à lui tout seul il vaut le déplacement.

    RépondreSupprimer
  2. Enfin une bonne nouvelle!
    Nos amis les "chances sensibles pour la France de demain" deviennent aussi moderne que leur ôtes…
    cela redonne un peu d'espoir…

    PS (Post sciptum, pas Parti socialiste!) : z'aller encore vous faire crier par LudoLéon, vous l'aurez bien cherché!

    RépondreSupprimer
  3. 1. Je suppose qu'ils vont les regrouper, fermer la porte à clé puis les pendre, comme en Iran. C'est un piège grossier.

    2. Comme c'est dans le Val de Marne, j'ai essayé de savoir où (au cas où ça se trouve près de Bicêtre). Ce n'est pas indiqué. C'est mal.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est à ou près de Vincennes. Google est grand et je suis son prophète !
      Tu veux y aller ?

      Supprimer
    2. C'est pas sur que vous ressortiez intact d'une telle rencontre.
      Tant d'amour et tant de paix.. en un seul endroit.

      Supprimer
  4. Ludomed a lui même appelé sa mosquée "1ère mosquée progressiste".
    Un savoureux mélange des genres.

    RépondreSupprimer
  5. De nouveau plus de cent commentaires garantis !

    RépondreSupprimer
  6. "Ijtihad Judith Lefebvre", c'est assez croustillant aussi. ^^

    RépondreSupprimer
  7. Voilà qui ne va pas faire baisser votre fièvre (porcine?°

    RépondreSupprimer
  8. Question, Dans quelle tenue les croyants devront ils prier car si c'est à poil, il va y avoir de nombreuses interruptions dans la prière.

    RépondreSupprimer
  9. Certains ce matin appelle ça un coran d'air.

    RépondreSupprimer
  10. J'aime beaucoup le drapeau .
    j'ai vu Ludovic Mohamed à la TV avec son pote moine boudhiste ou zen , il me faisait penser à Frankenstein : Le progressisme qui ne contrôle plus ses créatures monstrueuses

    RépondreSupprimer
  11. Réponses
    1. Ou la Mosquéquette…
      Et pour les Musulwomen il est prévu quelque chose?

      Supprimer
    2. Koltchak et monsieur Y, c'était sur le billet-à-carine, du 28 novembre, qu'il fallait les faire ! :D

      Supprimer
  12. Je la trouve très dans l'air du temps cette mosquée, très conforme à nos valeurs républicaines.

    RépondreSupprimer
  13. Aujourd'hui la bougnoulisation se drape de bienséance homosexuelle pour pénétrer les lignes ennemies.

    Surveillons nos arrières, méfions nous des sensibles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr monsieur Y, mais ce qui compte c'est le fondement.

      Supprimer
  14. Ouais, ça m'a tout l'air d'être un piège bien affûté, cette mosquée pour gays.

    RépondreSupprimer
  15. Ils pourront psalmodier gaiement un poème de François Villon , la ballade des pendus:

    Frères humains qui après nous vivez
    N'ayez les cœurs contre nous endurcis,
    Car, se pitié de nous pauvres avez,
    Dieu en aura plus tost de vous merciz.
    Vous nous voyez cy attachez cinq, six
    Quant de la chair, que trop avons nourrie,
    Elle est pieça devoree et pourrie,
    Et nous les os, devenons cendre et pouldre.
    De nostre mal personne ne s'en rie :
    Mais priez Dieu que tous nous vueille absouldre!

    Se frères vous clamons, pas n'en devez
    Avoir desdain, quoy que fusmes occiz
    Par justice. Toutesfois, vous savez
    Que tous hommes n'ont pas bon sens rassiz;
    Excusez nous, puis que sommes transis,
    Envers le filz de la Vierge Marie,
    Que sa grâce ne soit pour nous tarie,
    Nous préservant de l'infernale fouldre.
    Nous sommes mors, ame ne nous harie;
    Mais priez Dieu que tous nous vueille absouldre!

    Joli n'est il pas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous, auriez pu au moins nous la mettre en entier, cette Épitaphe (le vrai titre de cette ballade) !

      Supprimer
    2. C'est sous ce titre que je l'ai appris à l' école.

      Donc la voici en entière

      Se frères vous clamons, pas n'en devez
      Avoir desdain, quoy que fusmes occiz
      Par justice. Toutesfois, vous savez
      Que tous hommes n'ont pas bon sens rassiz;
      Excusez nous, puis que sommes transis,
      Envers le filz de la Vierge Marie,
      Que sa grâce ne soit pour nous tarie,
      Nous préservant de l'infernale fouldre.
      Nous sommes mors, ame ne nous harie;
      Mais priez Dieu que tous nous vueille absouldre!

      Cela me fait penser que je possède les poésies de François Villon illustrée par Dubout.

      Supprimer
    3. Bon, il ne la désire pas en entier, va savoir!

      Supprimer
  16. Puisqu'on est dans la viande froide, je signale au bon peuple que l'odeur de charogne qui se dégage des commentaires chez Yanka a même attiré fredi maque. On en déduit que ça vaut son pesant de cacahuètes. Moi ? Ah non, je passais par hasard, j'ai vu de la lumière, etc...

    RépondreSupprimer
  17. Je vais mettre mon grain de sel même si on ne me le demande pas, franchement je ne suis jamais d'accord avec vous, mais vous ne méritez tout de même pas les commentateurs grotesques qui vous adulent, plaisantent avec vous sans en avoir les moyens, tombent dans tous vos pièges, ne voient aucune de vos grosses ficelles,gobent votre fausse modestie "d'écrivain en bâtiment". Vous vous servez d'eux, ce n'est pas beau!
    Vous devriez essayer de siffler, ou de mettre une photo de votre cul, sans dire un mot, un jour sur votre blog, vous verriez que les Granpas, les Mildred, les monsieur Y, les Carine, les Pluton,les Corto, les Lapin,etc. trouveraient ça tout de même formidable.

    Oui, oui, croyez-moi, essayez.On rira!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, vous, vous fréquentez les vernissages !

      Supprimer
    2. Vous êtes mal renseigné, Léon.

      Supprimer
    3. Merci Léon de nous donner la température de la connerie.
      Grâce à vous, on sait le niveau de bêtise de la bien-pensance, en temps réel.
      Pas mal. Vous êtes comme le message à la con sur les paquets de cigarette.

      Supprimer
  18. Dans le monde d'avant.........................................
    Dans le monde d'avant le week-end commençait le vendredi soir.
    Dans le monde d'avant.........................................
    Dans le monde d'avant.........................................
    Dans le monde d'avant.........................................

    RépondreSupprimer
  19. Didier, quid d'une interruption *volontaire* de prière ??

    Je sors.

    RépondreSupprimer
  20. Bonjour Didier, une femme a donné le nom de Djihad a son fils et le lui a fait porter le nom de Jihad.
    Comment la justice a pu laisser faire une telle horreur?
    Je vous mets le lien, avec la photo du gamin et du tee-shirt qu'il portait à l'école.
    Frissons garantis.
    http://fr.news.yahoo.com/photos/l-odieuse-provocation-maman-petit-jihad-photo-093100648.html

    Friendly.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben quoi ? c'est très joli, Jihad ! En plus, c'est facile à porter et ça va avec tout.

      Supprimer
  21. l’éthylique Didier Goux, par lequel tout a commencé
    Y dit comme ça Asensio, et pis que les gens qui employent des pseudonymes c'est des couilles-molles.
    Vous allez pas laisser dire ça, hein patron, vous allez aller leur bourrer la gueule.
    Enfin dès que vous aurez remis la main sur le tube d'Alka-Selzer.
    Et pis que y en a qui sont entourés de toute une cour de petits rapporteurs aux ordres qui savent ni lire ni écrire, alors que hein.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai vu ça. J'ai même laissé un petit commentaire, mais le camarade Yanka ne doit pas être levé et il n'a pas pu encore le valider.

      Sinon, pour la guerre, vous pouvez vous l'arrondir : j'ai déjà donné ! C'est même moi qui fus, bien involontairement, à l'origine de tout ce bazar, en 2007…

      Pour l'alka-truc, pas besoin : mon apéro hebdomadaire étant le vendredi, il y a longtemps que les effluves s'en sont dissipés.

      (Tiens, nouvel exemple de ce que je disais il y a quelques jours. Effluve : un mot dont je ne saurai jamais s'il est masculin ou féminin. Obligé de vérifier à chaque fois…)

      Supprimer
    2. Mais en fait, qu'est-ce qui s'est vraiment passé, lors de cette fameuse histoire des Infréquentables ? J'y vois des allusions partout, mais je n'en trouve pas le fin mot. Ma curiosité est piquée.

      Supprimer
    3. Ouh la la ! Mais c'est qu'il me faudrait au bas mot une demi-heure (et encore, je compte étroit) pour vous raconter tout ça !

      De toute façon, je ne le ferai pas sur un espace public : ben trop peur de relancer le bouzin…

      Supprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.