lundi 24 décembre 2012

Noël du pauvre, my ass !

 À Elody-pleine-d'o…

Eh bien, puisqu'il paraît que je suis grincheux, grinchons ! D'ici une couple d'heures, les Héberto-Plessistes que nous sommes vont festoyer dignement et d'importance, comme tout un chacun ici-bas – sauf dans les pays-pas-vrai où il n'y a rien à becqueter. L'une des chaisières de la blogosphère (pas de lien pour les punaises de sacristie progressiste !), à l'occasion de ce réveillon, essaie de nous refourguer cette tarte à la crème hypocrite de la part du pauvre. Si, si, vous savez : au moment de dresser la table, on y pose ostensiblement une assiette supplémentaire, afin que si un mendigo puant et mal élevé vient à frapper à la porte entre les huîtres et la dinde, on puisse l'inviter à prendre place, avec des mines dégoulinantes de componction. Auparavant, la cuisinière a pris soin de prévoir un peu plus de bouffe que nécessaire, afin de pouvoir la lui emplir, son assiette, au pouilleux postillonnant (en réalité, c'est parce que cette feignasse espère ainsi n'avoir pas à se remettre aux fourneaux le lendemain et refourguer les restes à sa bande d'alcoolos en redescente sévère). Quant à la menace du va-nu-pied qui débarque, il va de soi qu'on a bien pris soin de mettre la musique suffisamment fort pour ne point risquer d'entendre la sonnette.

Eh bien, ici, je vous le dis tout net : pas d'assiette surnuméraire ni de verre en trop. Et si d'aventure un pauvre s'imaginait que sous prétexte de naissance divine il allait pouvoir se licher mon Chablis premier cru, je lui dis tout de suite qu'il se fourre son gros doigt crevassé dans son œil purulent : il n'aura rien ! Pas une goutte, pas une miette. Car cette année, comme concept, on a décidé de tenter le réveillon de gros cons égoïstes – je suis sûr que ça va être très bien, très fun.

29 commentaires:

  1. Ah ben voilà! Merci d'avoir créé la preuve que vous êtes grincheux... quand vous voulez.

    RépondreSupprimer
  2. Et vive le Chablis soit dit en passant

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Chablis (Montée de Tonnerre) était tout à fait satisfaisant. De même que le Vouvray apporté par Ludovic.

      Supprimer
  3. joyeux noël !

    Et la crêche et le petit jésus ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ici, nous disposons d'une crèche inuite : les bergers sont de petits Esquimaus tout emmitouflés et le bœuf et l'âne sont remplacés par deux ours polaires…

      Supprimer
  4. Joyeux Noël quand même et attention au Chablis, tout de même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'avait pas l'air agressif, on a donc pu fraterniser.

      Supprimer
  5. Du Chablis premier cru ? Debranchez la sonnette ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois bien qu'elle est hors d'usage, de toute façon.

      Supprimer
  6. Très bonne fête de Noël, Didier et Catherine! De la part de toute la famille Crevette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareillement… même si je réponds un peu tard !

      Supprimer
  7. Et les pauvres ? Ils ont prévu la part du riche ? Je parierais que non ! Des égoïstes, voilà ce qu'ils sont !
    Grincheux Noël !

    RépondreSupprimer
  8. J'aime assez le t-shirt pour Jegoun, le Chablis si c'est pinard vous ne risquez rien, je suis toujours à la bière de Noël et c'est la seule de bien dans cette fête, la bière.

    Bonne fête quand même.Et vive le Grinch!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On risque rien, on risque rien, c'est un peu vite dit…

      Supprimer
  9. Moi j'ai pas mis d'assiette du pauvre vu qu'on était 12 à table . (au concours de l'excuse la plus nulle je dois marquer un point )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi j'en ai mis une, vu que sinon, on aurait été 13 !

      Supprimer
  10. Bravo Didier!
    C'est un honneur d'être grincheux. Réjouissances!
    C'est toujours mieux qu'être qualifié de mielleux.

    Santé à vous!

    RépondreSupprimer
  11. Joyeux Noël Didier !

    Alors, comment prenez-vous d'être devenu socialiste en 2012 ?

    RépondreSupprimer
  12. Vous avez eu beau jouer au méchant, rien n'y a fait.
    Une fois de plus vous avez été démasqué, et les degauches vous ont classé parmi les leurs !

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.