jeudi 20 décembre 2012

Un Vassal et pas de suzerain

Hugues Vassal et mézigue, dans une cave voûtée du vieux Tours, en plein exercice de piafologie appliquée.

24 commentaires:

  1. Z'allez encore vous faire engueuler par Gaël parce que vous êtes allé à Tours sans passer le voir (il ne se rendra pas compte que c'est la même fois que pour le précédent billet).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un bon test pour voir s'il est encore capable de connecter ses deux neurones.

      Supprimer
  2. Wouah Poussinet, ah mais c'est que tu ressembles vachement à Madame Mim en mec.
    C'est cela qui est fascinant.

    Sinon à part ça , ce qui m'a attiré dans ces parages nauséabonds c'est que je viens d'être par hasard tout le jour en tête à tête avec le travail de Hugues Vassal. Alors passe-lui le bonjour de ma part, steupl', ça me fera plaisir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'y manquerai point : ça va sûrement lui faire grand plaisir.

      Supprimer
  3. J'ai pas trop vu le rapport avec soeur Thérèse de l'Enfant Jésus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Piaf a voué toute sa vie un culte à sainte Thérèse. Et Vassal a sorti cette année un livre intitulé Édith et Thérèse, dont je viens d'ailleurs de terminer tout juste la lecture…

      Supprimer
    2. Ah oui ! Je me souviens en effet, Edith, enfant presque aveugle et recouvrant la vue grâce à Thérèse de l'Enfant Jésus !

      Supprimer
    3. Ah, vous voyez, quand vous voulez !

      Supprimer
    4. J'espère que vous nous parlerez un peu de ce livre sur Edith et Thérèse, je trouve que c'est un très beau sujet. J'ai une petite curiosité : Hugues Vassal a-t-il un lien de parenté avec le journaliste Jacques Vassal, que je lisais jadis dans "Rock & Folk" (c'était un grand spécialiste de la musique "folk", justement) ?

      Supprimer

  4. Et la cigarette electronique ? Ca remplace vraiment la clope ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça ne se fume pas un feutre!

      Ça me rappelle un BD de Boule et Bill et une clope en chocolat qui fond.

      On a les références littéraires que l'on peut.

      Supprimer
    2. Un feutre-andouille ? Ca doit pas être très bon, ça. En tous cas, je suis sûr que ça ne va pas avec le pouilly-fuissé.

      Supprimer
  5. N'empêche que l'octogénaire porte beau pour un octogénaire.
    C'est quoi son secret ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être de ne plus boire une goutte d'alcool depuis trente ans…

      Supprimer
    2. Et ne pas toucher aux viennoiseries...

      Supprimer
  6. Belles pierres de tuffeau en arrière-plan. On note, sur la droite, une restauration récente et assez malheureuse.

    RépondreSupprimer
  7. En visionnant un interview sur Youtube de Hugues Vassal, il a l'air d'avoir une forme d'admiration pour Chou en Lai et Mao, s'agissant d'un de vos sujets de prédilection, sans doute en avez-vous parlé ensemble.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça va de soi : quand on rencontre quelqu'un pour parler avec lui de Piaf, la conversation dévie toujours très vite vers Mao et Chou En Lai, c'est bien connu.

      Supprimer
  8. Oui, c'est en général ce que vous faites dans vos interventions.

    RépondreSupprimer
  9. Deneuve vient de répondre sèchement à l'ex compagnon de la journaliste de TF1 qui émarge à 25000 € par mois pour 2 jours de présence par wek-end.

    Duga

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un lien, bordel, un lien !

      (En plus, vous vous êtes trompé de billet…)

      Supprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.