dimanche 7 septembre 2008

Demain, on sera là...

À Olivier P.

En réalité, nous ne serons pas exactement là. À Versailles, certes, mais plutôt au palais de Justice, où l'on doit statuer sur le sort futur de mon permis de conduire, qu'au château. Un rendez-vous le matin, un autre l'après-midi : journée pourrie, réveil à six heures du matin, afin d'être certain de n'être point en retard au rendez-vous fixé par les petits juges.

Donc, ce soir, zapéro en demi-teinte. Après avoir tenté d'expliquer à l'Irremplaçable, et à cause de Balmeyer, l'essentielle différence entre les médiations externe et interne (et, non, ça n'a rien de dégueulasse : couché, Nicolas !), la conversation s'est faite languissante, rien qui mérite d'être rapporté ici.

Fond sonore : deux quintets avec clarinette, celui de Brahms, op. 115, et celui de Mozart, K 581.

Carburant : le même aligoté qu'hier, plus une bière Goudale avant, pour moi.

Nourriture terrestre : pâtes au citron et au safran, agrémentées de saumon sauvage et de saumon fumé, ainsi que de fines lamelles d'oignons crus.

16 commentaires:

  1. J'ai compris la médiation. Je vais acheter de la vodka pour jouer avec vous !

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour le lien, et bon courage pour demain.

    RépondreSupprimer
  3. Il faudra m'expliquer aussi cette histoire de médiations... Mais sans vodka, pitié !

    RépondreSupprimer
  4. Je passais par là parce qu'il me semblait bien me souvenir qu'on était dans ces eaux-là au niveau dates ... me suis pas trompée ...Je vous présente tous mes courages, Cher Didier ... et essayez de ne pas arriver bourré au Tribunal, ça fait désordre ... ! PS : ce n'est pas une vue de l'esprit, j'en vois presque chaque lundi matin !

    RépondreSupprimer
  5. Un dernier conseil:
    Afin que le juge ne vous prenne pas pour un poivrot d'Armor,
    évitez de mettre une cravatte à chier ou une perruque frisée

    RépondreSupprimer
  6. Bon courage Didier, j'espère vous voir touché par la clémence !

    RépondreSupprimer
  7. Je me demande, Monsieur Pluton, ce que Clémence vient faire là-dedans?

    RépondreSupprimer
  8. J'ai du mal à comprendre les allusions d'Olivier P.

    RépondreSupprimer
  9. La Goudale avant un aligoté ? Vous frisez la faute de goût, Didier. Les bières du Nord sont tout juste bonne pour faire la cuisine.

    RépondreSupprimer
  10. Olivier : poivre d'arvor porte des perruques frisées ??

    Ant. : la Goudale est une bière de bon goût, bien appréciée côté sud, mais peut-être êtes-vous belge ?

    Pluton sérieusement goudalé !

    RépondreSupprimer
  11. 6 mois et 800 € : compte-rendu d'audience ce soir, ou demain (fatigué...)

    RépondreSupprimer
  12. Encore 25 mn à tenir, la bière est au frais...

    RépondreSupprimer
  13. Didier : les 6 mois, vous les purgez depuis le 9 avril si ma mémoire est bonne, donc le 9 octobre ça roule... on y est presque !

    Bonne soirée à vous deux et happy zapéro.

    RépondreSupprimer
  14. @pluton Quelque chose comme ça, oui :-)
    Franchement à côté de certaines productions belges, les bières du Nord me font gentiment rigoler (précision : j'habite Lille...)
    Mais je comprends qu'on puisse aimer. Question de goût, finalement. Et c'est vrai qu'entre la Kro de bas étage et une Goudale ou une Ch'ti ambrée, y a pas photo non plus.
    Ceci dit, là c'est plutôt l'heure du café, dont acte.

    RépondreSupprimer
  15. De l'aligoté après une Goudale ? Il a pu' d' palais c't' homme-là...

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.